Traitements du cancer de la prostate localement avancé

Dernière révision médicale :

En présence d’un cancer de la prostate localement avancé, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. Un cancer de la prostate localement avancé s'est propagé hors de la prostate mais pas aux ganglions lymphatiques ou à des parties du corps éloignées. Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de vos besoins et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement.

Les options de traitement du cancer de la prostate localement avancé comprennent celles-ci :

  • radiothérapie avec hormonothérapie;
  • chirurgie et radiothérapie, avec ou sans hormonothérapie;
  • hormonothérapie seulement;
  • observation vigilante.

Radiothérapie

En radiothérapie, on a recours à des rayons ou à des particules de haute énergie pour détruire les cellules cancéreuses. On administre souvent la radiothérapie pour traiter le cancer de la prostate localement avancé. On l'associe habituellement à l'hormonothérapie.

La radiothérapie externe est le traitement principal du cancer de la prostate localement avancé. Elle peut aussi être administrée après une prostatectomie radicale (on parle alors de radiothérapie adjuvante) pour réduire le risque de réapparition du cancer.

La curiethérapie est une forme de radiothérapie qui consiste à placer une substance radioactive (radio-isotope) directement dans la tumeur ou tout près, ce qu'on appelle implant. Elle est parfois administrée en association avec la radiothérapie externe.

Apprenez-en davantage sur la radiothérapie pour le cancer de la prostate.

Chirurgie

On pourrait vous proposer l’un des types de chirurgie suivants pour traiter le cancer de la prostate localement avancé.

La prostatectomie radicale consiste à enlever la prostate et certains tissus tout autour. Il se peut que le chirurgien enlève aussi les ganglions lymphatiques du bassin (curage ganglionnaire pelvien) pendant la prostatectomie radicale. On administre parfois une radiothérapie ou une hormonothérapie, ou bien les deux, après une prostatectomie radicale.

La résection transurétrale de la prostate (RTUP) consiste à enlever une partie de la prostate en passant par l’urètre. On peut avoir recours à la RTUP pour :

  • soulager les troubles urinaires causés par une prostate enflée qui exerce une pression sur l’urètre;
  • réduire la taille de la tumeur avant une radiothérapie ou une hormonothérapie.

Apprenez-en davantage sur la chirurgie du cancer de la prostate.

Hormonothérapie

L'hormonothérapie modifie les taux d'hormones ou bloque certaines hormones dans le but de ralentir la croissance et la propagation des cellules cancéreuses. On peut la proposer avant, pendant ou après la radiothérapie pour le cancer de la prostate localement avancé. Il est aussi possible d'administrer seulement une hormonothérapie comme traitement principal si vous ne pouvez pas avoir de radiothérapie ou de chirurgie ou si vous êtes âgé et vous n'éprouvez pas de symptômes.

On peut administrer une seule hormonothérapie ou en associer dont celles-ci :

  • analogue de l’hormone de libération de la lutéinostimuline (LHRH);
  • antagoniste de la LHRH;
  • antiandrogène;

  • inhibiteur de la synthèse des androgènes;

  • orchidectomie (chirurgie pour enlever les testicules).

Apprenez-en davantage sur l’hormonothérapie du cancer de la prostate.

Observation vigilante

On peut vous proposer l'observation vigilante si vous êtes âgé et ne voulez pas éprouver les effets secondaires des traitements ou si vous n'êtes pas en mesure d'être traité parce que vous êtes atteint d'autres troubles médicaux. L'observation vigilante est moins intensive que la surveillance active.surveillance active Elle ne comporte pas d'examens courants et repose davantage sur les changements des symptômes. Si vous commencez à éprouver des symptômes alors que vous êtes en observation vigilante, votre médecin pourrait vous parler de traitement des symptômes.

Apprenez-en davantage sur l’observation vigilante du cancer de la prostate.

Essais cliniques

Demandez à votre médecin s’il y a des essais cliniques en cours au Canada pour les personnes atteintes d’un cancer de la prostate. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Révision par les experts et références