Symptômes du cancer de la prostate

Il est possible que le cancer de la prostate ne cause aucun signe ni symptôme aux tout premiers stades de la maladie. Les signes et symptômes apparaissent souvent au fur et à mesure que la tumeur se développe et provoque des changements dans le corps, comme des habitudes urinaires inhabituelles. D’autres affections médicales peuvent causer les mêmes symptômes que le cancer de la prostate.

Les signes et symptômes du cancer de la prostate comprennent ceux-ci :

  • besoin d’uriner plus souvent (mictions fréquentes), surtout la nuit;
  • besoin pressant ou soudain d’uriner (mictions urgentes);
  • difficulté à commencer à uriner (effort à la miction);
  • jet d’urine faible ou lent;
  • jet d’urine qui s’interrompt (il commence, puis il s'arrête);
  • incapacité de vider complètement sa vessie;
  • difficulté à contrôler sa vessie (incontinence), ce qui peut entraîner des fuites urinaires;
  • présence de sang dans l’urine ou le sperme;
  • sensation de brûlure ou douleur lorsqu'on urine;
  • inconfort ou douleur quand on est assis, parce que la prostate est enflée;
  • éjaculation douloureuse;
  • difficulté à avoir une érection (dysfonctionnement érectile);
  • douleur ou raideur dans le dos, les hanches ou le bassin qui ne disparaît pas;
  • fatigue.

Dans de rares cas, le cancer de la prostate peut causer le syndrome paranéoplasique. Il s’agit d’un ensemble de symptômes, dont une pression artérielle élevée, la fatigue et une perte de poids, qui peuvent se manifester lorsque des substances libérées par les cellules cancéreuses perturbent le fonctionnement normal d’organes ou de tissus voisins ou éloignés de la tumeur.

Dans certains cas, le cancer de la prostate peut causer des problèmes graves. Ces urgences dues au cancer sont peu fréquentes mais doivent être traitées immédiatement et sont habituellement le signe d'un cancer avancé :

  • Une insuffisance rénale (dite aiguë) peut survenir si la tumeur bloque les uretères.
  • La compression de la moelle épinière se produit lorsque la tumeur exerce une pression sur la moelle épinière. Elle peut provoquer une faiblesse dans les jambes ou les pieds et une perte du contrôle de la vessie ou de l'intestin. Le traitement administré vise à soulager la pression exercée sur la moelle épinière.

Révision par les experts et références