Observation vigilante du cancer de la prostate

Dernière révision médicale :

De nombreux hommes recevant un diagnostic de cancer de la prostate n’ont pas besoin d’être traités immédiatement. En effet, la plupart des cancers de la prostate se développent lentement et risquent peu de se propager hors de la prostate. Les hommes âgés atteints d’un cancer de la prostate qui risque très peu de se développer rapidement ou de se propager peuvent se voir offrir l'observation vigilante. On ne fait pas d'examens courants lors de l'observation vigilante. Si des symptômes apparaissent, on pourrait administrer un traitement pour les soulager. Dans ce cas, l’objectif de tout futur traitement ne sera pas de guérir le cancer, mais de maîtriser ses symptômes (traitement palliatif).

L'observation vigilante permet d'éviter les tests courants non nécessaires et les effets secondaires possibles quand on a recours à des traitements comme la chirurgie ou la radiothérapie. L'observation vigilante peut se faire chez les hommes âgés ayant d'autres maladies graves ou mettant la vie en danger et qui devraient vivre moins de 5 ans.

Qui est traité par observation vigilante?

On peut vous proposer l’observation vigilante si :

  • le cancer ne cause aucun symptôme;
  • le cancer ne se trouve que dans la prostate, mais vous avez des problèmes de santé qui vous empêchent d'être traité;
  • vous êtes âgé et avez des problèmes médicaux graves, alors votre espérance de vie est inférieure à 5 ans.

Révision par les experts et références

  • Peter Chung, MBChB, FRCPC
  • Krista Noonan, MD, FRCPC
  • American Cancer Society. Treating Prostate Cancer. 2019: https://www.cancer.org/.
  • American Society of Clinical Oncology. Prostate Cancer. 2020: https://www.cancer.net/.
  • Tracy, CR. Prostate Cancer. eMedicine/Medscape; 2020: https://emedicine.medscape.com/.
  • Garnick MB (ed.). Harvard Medical School 2015 Annual Report on Prostate Diseases. 2015.
  • Mir MC, Stephenson AJ . Expectant management of localized prostate cancer. Nargund VH, Raghavan D, Sandler HM (eds.). Urological Oncology. Springer; 2015: 41: 719-730.
  • PDQ® Adult Treatment Editorial Board. Prostate Cancer Treatment (PDQ®)–Patient Version. Bethesda, MD: National Cancer Institute; 2020: https://www.cancer.gov/.
  • PDQ® Adult Treatment Editorial Board. Prostate Cancer Treatment (PDQ®)–Health Professional Version. Bethesda, MD: National Cancer Institute; 2020: https://www.cancer.gov/.
  • National Comprehensive Cancer Network . NCCN Clinical Practice Guidelines in Oncology: Prostate Cancer (Version 3.2020) . 2020 .
  • Princess Margaret Cancer Centre. Princess Margaret Cancer Centre Clinical Practice Guidelines: Prostate Cancer. 2015: http://www.uhn.ca/.
  • Zelefsky MJ, Morris MJ, Eastham JA. Cancer of the prostate. DeVita VT Jr., Lawrence TS, Rosenberg SA, eds.. DeVita, Hellman, and Rosenberg's Cancer: Principles & Practice of Oncology. 11th ed. Philadelphia, PA: Wolters Kluwer; 2019: 70: 1087-1136.
  • Parker C, Castro E, Fizazi K et al . Prostate cancer: ESMO clinical practice guidelines for diagnosis, treatment and follow-up . Annals of Oncology . 2020 : 31(9): 1119-1134 .