Traitements de la récidive de cancer de la prostate

Dernière révision médicale :

La récidive d’un cancer de la prostate signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement : on peut aussi dire cancer de la prostate récidivant. Le cancer de la prostate récidivant est aussi diagnostiqué lorsque le taux d’antigène prostatique spécifique (APS) se met à augmenter rapidement après le traitement initial sans qu’il y ait d’autre signe de cancer. C'est ce qu'on appelle une récidive biochimique ou un échec de l'APS.

En présence d'une récidive de cancer de la prostate, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de vos besoins et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement. Le type de traitement que vous recevrez dépend des facteurs suivants :

  • les traitements que vous avez déjà reçus;
  • les emplacements où le cancer est réapparu;
  • si le cancer s'est propagé;
  • votre état de santé global et la présence d'autres maladies;
  • votre âge et votre espérance de vie;
  • vos préférences personnelles.

Après une prostatectomie radicale

Les options de traitement après une prostatectomie radicale pratiquée pour un cancer qui a récidivé à l'intérieur ou autour de la prostate comprennent celles-ci :

Après une radiothérapie

Les options de traitement après une radiothérapie administrée pour un cancer qui a récidivé à l'intérieur ou autour de la prostate comprennent celles-ci :

Cancer qui récidive hors de la prostate

Les options de traitement du cancer de la prostate qui s'est propagé à d'autres parties du corps comprennent celles-ci :

Radiothérapie

La radiothérapie peut être une option pour le cancer de la prostate qui récidive après une prostatectomie radicale. On a recours à des rayons ou à des particules de haute énergie pour détruire les cellules cancéreuses. La radiothérapie peut être associée ou non à une hormonothérapie.

Radiothérapie externe

La radiothérapie externe est le type de radiothérapie le plus souvent utilisé. On peut l'associer à une hormonothérapie.

Si le cancer a été traité par chirurgie et qu’il réapparaît dans la même région de la prostate, on pourrait avoir recours à la radiothérapie pour le traiter. Si le cancer a été traité par radiothérapie externe, il n'est pas possible de traiter de nouveau cette région par radiothérapie externe. C'est parce que la radiation causerait trop de dommages aux organes entourant la prostate, comme la vessie et le rectum.

Curiethérapie

La curiethérapie est une forme de radiothérapie qui consiste à placer une substance radioactive (radio-isotope) directement dans la tumeur ou tout près, ce qu'on appelle implant. On peut vous proposer la curiethérapie comme traitement d'une récidive si le premier traitement utilisé pour traiter la tumeur à la prostate était la radiothérapie externe et si le cancer ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps.

Hormonothérapie

On peut administrer une hormonothérapie, aussi appelée traitement par privation androgénique, pour traiter le cancer de la prostate qui récidive après une chirurgie ou une radiothérapie. C'est le traitement principal du cancer de la prostate qui récidive hors de la région de la prostate. Elle réduit les taux d'hormones ou bloque certaines hormones dans le but de ralentir la croissance et la propagation des cellules cancéreuses. On peut administrer seulement une hormonothérapie ou l'associer à une radiothérapie. Si un type d'hormonothérapie n'est pas efficace, on peut alors en essayer un autre.

On peut administrer une seule hormonothérapie ou en associer dont celles-ci :

  • analogue de l’hormone de libération de la lutéinostimuline (LHRH);
  • antagoniste de la LHRH;
  • antiandrogène;
  • inhibiteur de la synthèse des androgènes;
  • orchidectomie (chirurgie pour enlever les testicules).

Apprenez-en davantage sur l’hormonothérapie du cancer de la prostate.

Observation vigilante

On peut vous proposer l'observation vigilante si vous êtes âgé et ne voulez pas éprouver les effets secondaires des traitements ou si vous n'êtes pas en mesure d'être traité parce que vous êtes atteint d'autres troubles médicaux. L'observation vigilante est moins intensive que la surveillance active.surveillance active Elle ne comporte pas d'examens courants et repose davantage sur les changements des symptômes. Si vous commencez à éprouver des symptômes alors que vous êtes en observation vigilante, votre médecin pourrait vous parler de traitement des symptômes.

Apprenez-en davantage sur l’observation vigilante du cancer de la prostate.

Chirurgie

On a rarement recours à la chirurgie pour traiter le cancer de la prostate récidivant qui a déjà été traité par radiothérapie.

Cryochirurgie

La cryochirurgie est une intervention qui a recours à des températures extrêmement froides ou glaciales pour détruire les cellules ou les tissus anormaux. On fait parfois une cryochirurgie pour traiter un cancer qui a récidivé dans la prostate si le premier traitement administré a été la radiothérapie. On peut aussi effectuer une cryochirurgie si vous êtes incapable de subir une chirurgie ou une radiothérapie en raison d'autres affections médicales.

Apprenez-en davantage sur la cryochirurgie.

Ultrasons focalisés de haute intensité (UFHI)

Le traitement aux ultrasons focalisés de haute intensité (UFHI) consiste à utiliser des ondes ultrasonores ciblées pour produire une chaleur intense qui détruit les cellules cancéreuses. Pour le moment, les UFHI sont un traitement expérimental du cancer de la prostate. Les médecins y ont parfois recours pour traiter un cancer de la prostate qui est réapparu après avoir été traité par radiothérapie.

Chimiothérapie

La chimiothérapie peut être une option pour le cancer de la prostate qui récidive hors de cet organe. On a recours à des médicaments anticancéreux pour détruire les cellules cancéreuses.

Le docétaxel et la prednisone sont les médicaments les plus souvent administrés. On les associe à l'hormonothérapie.

Apprenez-en davantage sur la chimiothérapie du cancer de la prostate.

Traitement ciblé

Le traitement ciblé a recours à des médicaments pour cibler des molécules spécifiques, comme des protéines, présentes à la surface ou à l’intérieur des cellules cancéreuses dans le but d’interrompre la croissance et la propagation du cancer tout en limitant les dommages aux cellules normales. On peut administrer un traitement ciblé pour une récidive de cancer de la prostate qui présente certaines mutations génétiques.

Le médicament ciblé qui suit peut être employé :

  • olaparib (Lynparza).

Apprenez-en davantage sur le traitement ciblé du cancer de la prostate.

Traitements des métastases osseuses

Lorsque le cancer de la prostate se propage à d’autres parties du corps, il le fait le plus souvent aux os. Les traitements suivants sont les plus employés dans le cas d’un cancer de la prostate qui s’est propagé aux os :

  • bisphosphonates, comme l'acide zolédronique (Zometa);
  • dénosumab (Xgeva), qui est un type d’anticorps monoclonal;
  • corticostéroïdes, comme la prednisone et la dexaméthasone;
  • radiothérapie externe;
  • radiothérapie systémique à base de chlorure de radium 223 (Xofigo);
  • intervention pour stabiliser un os qui s'est écrasé (spondyloplastie expansive);
  • antidouleurs.

Apprenez-en davantage sur les métastases osseuses, dont les traitements et les traitements de soutien.

Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer

Vous pourriez envisager des soins qui vous permettent de vous sentir mieux sans traiter le cancer lui-même. Ce pourrait être parce que les traitements du cancer n’agissent plus, qu’il n’est plus probable qu’ils améliorent votre état ou que leurs effets secondaires sont difficiles à tolérer. D’autres raisons peuvent expliquer pourquoi vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer.

Discutez-en avec les membres de votre équipe de soins. Ils peuvent vous aider à choisir les soins et le traitement pour un cancer avancé.

Essais cliniques

Demandez à votre médecin s’il y a des essais cliniques en cours au Canada pour les personnes atteintes d’un cancer de la prostate. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Révision par les experts et références