Chimiothérapie du cancer de l’hypopharynx

En chimiothérapie, on a recours à des médicaments anticancéreux, ou cytotoxiques, pour détruire les cellules cancéreuses. On l’administre habituellement pour traiter le cancer de l’hypopharynx. Votre équipe de soins prendra en considération vos besoins personnels pour choisir les agents chimiothérapeutiques, les doses et les modes d’administration. Vous pourriez aussi recevoir d’autres traitements.

On associe souvent la chimiothérapie à la radiothérapie pour traiter le cancer de l’hypopharynx. C’est ce qu’on appelle une chimioradiothérapie. On administre ces 2 traitements pendant la même période.

On administre une chimiothérapie pour différentes raisons. Vous pouvez recevoir une chimiothérapie ou une chimioradiothérapie :

  • pour réduire la taille de la tumeur avant d’autres traitements comme une chirurgie ou une radiothérapie (chimiothérapie néoadjuvante);
  • pour détruire les cellules cancéreuses qui restent après une chirurgie afin de réduire le risque de réapparition (récidive) du cancer (chimiothérapie adjuvante);
  • si le cancer est trop gros ou s’il s’est propagé trop loin pour qu’on puisse l’enlever;
  • pour soulager la douleur ou contrôler les symptômes d’un cancer de l’hypopharynx de stade avancé (chimiothérapie palliative).

La chimiothérapie est habituellement un traitement systémique. Cela signifie que les médicaments circulent dans le sang pour atteindre et détruire les cellules cancéreuses dans tout le corps, dont celles qui auraient pu se détacher de la tumeur primitive de l’hypopharynx.

Agents chimiothérapeutiques administrés pour le cancer de l’hypopharynx

On peut administrer un seul médicament ou une association d’au moins 2 médicaments pour traiter le cancer de l’hypopharynx.

Les agents chimiothérapeutiques qu’on administre le plus souvent pour traiter le cancer de l’hypopharynx sont les suivants :

  • cisplatine
  • carboplatine (Paraplatin, Paraplatin AQ)
  • 5-fluorouracil (Adrucil, 5-FU)
  • méthotrexate
  • paclitaxel (Taxol)
  • docétaxel (Taxotere)
  • bléomycine (Blenoxane)
  • ifosfamide (Ifex)

Il arrive qu’on associe le médicament ciblé appelé cétuximab (Erbitux) à une chimiothérapie pour traiter le cancer de l’hypopharynx.

L’association chimiothérapeutique qu’on administre le plus souvent pour traiter le cancer de l’hypopharynx est composée de cisplatine et de 5-fluorouracil. On y ajoute parfois du docétaxel.

Le cisplatine est habituellement l’agent chimiothérapeutique qu’on administre avec une radiothérapie dans le cadre d’une chimioradiothérapie.

Effets secondaires

Peu importe le traitement du cancer de l’hypopharynx, il est possible que des effets secondaires se produisent, mais chaque personne les ressent différemment. Certaines en ont beaucoup alors que d’autres en éprouvent peu ou pas du tout.

La chimiothérapie peut causer des effets secondaires puisqu’elle risque d’endommager les cellules saines tout en détruisant les cellules cancéreuses. Si des effets secondaires se manifestent, ils peuvent le faire n’importe quand pendant la chimiothérapie, tout de suite après ou quelques jours, voire quelques semaines plus tard. Il arrive que des effets secondaires apparaissent des mois ou des années à la suite de la chimiothérapie (effets tardifs). La plupart disparaissent d’eux-mêmes ou peuvent être traités, mais certains risquent de durer longtemps ou de devenir permanents.

Les effets secondaires de la chimiothérapie dépendent surtout du type de médicament, de la dose, de la façon de l’administrer, du recours à une radiothérapie pendant la même période (chimioradiothérapie) et de votre état de santé global. Les effets secondaires de la chimioradiothérapie peuvent être plus graves que les effets secondaires de la chimiothérapie.

Voici certains effets secondaires courants des agents chimiothérapeutiques administrés pour traiter le cancer de l’hypopharynx :

Avisez votre équipe de soins si vous éprouvez ces effets secondaires ou d’autres que vous croyez liés à la chimiothérapie. Plus vite vous mentionnez un problème, plus rapidement on pourra vous dire comment aider à le soulager.

Informations sur des médicaments anticancéreux spécifiques

Les renseignements sur des médicaments spécifiques changent régulièrement. Apprenez-en davantage sur les sources d’information sur les médicaments ainsi que sur les sites où vous pouvez obtenir des renseignements sur des médicaments spécifiques.

Questions à poser sur la chimiothérapie

Apprenez-en davantage sur la chimiothérapie et les effets secondaires de la chimiothérapie. Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur la chimiothérapie à l'équipe de soins.

Révision par les experts et références

  • American Cancer Society. Laryngeal and Hypopharyngeal Cancers. 2014: https://www.cancer.org/cancer/laryngeal-and-hypopharyngeal-cancer.html.
  • Hamoir M, Machiels JP, Schmitz S, Gregoire V . Multidisciplinary management of hypopharyngeal carcinoma. Bernier J (ed.). Head and Neck Cancer: Multimodality Management. Springer; 2016: 28: 511-537.
  • Harry Quon. Hypopharyngeal Cancer. 2017: http://emedicine.medscape.com/article/1375268-overview#showall.
  • Kruser TJ, Pagedar NA, Hoffman HT, Harari PM . Cancers of the hypopharynx and cervical esophagus: general principles and management. Harrison LB, Sessions RB, Kies MS (eds.). Head and Neck Cancer: A Multidisciplinary Approach. 4th ed. Philadelphia: Wolters Kluwer/Lippincott Williams & Wilkins; 2014: 19: 482 - 509.