Radiothérapie du cancer du larynx

En radiothérapie, on a recours à des rayons ou à des particules de haute énergie pour détruire les cellules cancéreuses. On y a habituellement recours dans le traitement du cancer du larynx. Votre équipe de soins prendra en considération vos propres besoins pour planifier le type et la dose de radiations ainsi que la façon de l’administrer et les horaires à suivre. Vous pourriez aussi recevoir d’autres traitements.

La radiothérapie est souvent associée à la chimiothérapie dans le traitement du cancer du larynx. C’est ce qu’on appelle une chimioradiothérapie. Les 2 traitements sont administrés pendant la même période.

On administre une radiothérapie pour différentes raisons. Vous pouvez recevoir une radiothérapie ou une chimioradiothérapie :

  • comme traitement principal pour un cancer du larynx de stade précoce ou si vous n’êtes pas en assez bonne santé pour avoir une chirurgie;
  • comme traitement principal, en association avec la chimiothérapie (chimioradiothérapie), pour traiter une grosse tumeur ou une tumeur qui s’est propagée aux ganglions lymphatiques voisins;
  • pour détruire les cellules cancéreuses qui restent après une chirurgie, avec ou sans chimiothérapie, et pour réduire le risque de réapparition (récidive) du cancer (traitement adjuvant);
  • après une chirurgie s’il est difficile d’enlever la tumeur, si la tumeur ne peut être complètement enlevée ou si la tumeur s’est propagée aux tissus ou ganglions lymphatiques voisins;
  • pour soulager la douleur ou maîtriser les symptômes d’un cancer du larynx de stade avancé (traitement palliatif).

Avant de recevoir un traitement de radiothérapie, il est important de passer un examen dentaire. On effectue un examen dentaire minutieux pour déterminer les travaux dentaires nécessaires et s’assurer que ces travaux sont faits avant de commencer le traitement. Une radiothérapie à la tête et au cou peut accroître tout trouble dentaire existant. Le dentiste enlèvera toute dent qui n’est pas saine. Votre dentiste et vous-même établirez aussi un plan d’après-traitement des soins dentaires.

Toute personne qui subit une radiothérapie comme traitement du cancer du larynx doit porter un masque d’immobilisation. Il faut porter le masque durant la séance de planification du traitement et pour toutes les autres séances de radiothérapie. Le masque vous permet de rester dans la même position chaque fois que la radiothérapie est administrée.

La radiothérapie externe employée comme traitement du cancer du larynx est habituellement administrée 5 fois par semaine pendant 7 semaines environ. Les types de radiothérapie externe suivants sont ceux qu’on emploie le plus couramment pour traiter le cancer du larynx.

Radiothérapie externe

Durant une radiothérapie externe, un appareil dirige les radiations à travers la peau jusque vers la tumeur et certains tissus voisins.

Le cancer du larynx est souvent traité à l’aide d’un type de radiothérapie externe appelé radiothérapie conformationnelle. Il existe 2 types de radiothérapie conformationnelle.

Radiothérapie conformationnelle tridimensionnelle (RC 3D)

La radiothérapie conformationnelle tridimensionnelle (RC 3D) permet de diriger vers la tumeur des faisceaux de radiations de même intensité provenant de plusieurs directions différentes. La RC 3D peut réduire les dommages causés par les radiations aux tissus normaux et augmenter les radiations émises vers la tumeur.

Radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité (RCMI)

La radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité (RCMI) permet de diriger vers la tumeur des faisceaux de radiations d’intensités différentes provenant de plusieurs directions différentes. Cette méthode sculpte les faisceaux de façon très précise et permet d’ajuster la dose de radiations selon les différentes parties de la zone de traitement.

Effets secondaires

Peu importe le traitement du cancer du larynx, il est possible que des effets secondaires se produisent, mais chaque personne les ressent différemment. Certaines en ont beaucoup alors que d’autres en éprouvent peu ou pas du tout.

Lors des séances de radiothérapie, l’équipe de soins protège le plus possible les cellules saines qui se trouvent dans la zone de traitement. Mais il est possible que les cellules saines soient endommagées et qu’elles provoquent ainsi des effets secondaires. Si des effets secondaires se manifestent, ils peuvent le faire n’importe quand pendant la radiothérapie, tout de suite après ou quelques jours, voire quelques semaines plus tard. Il arrive que des effets secondaires apparaissent des mois ou des années à la suite de la radiothérapie (effets tardifs). La plupart disparaissent d’eux-mêmes ou peuvent être traités, mais certains risquent de durer longtemps ou d’être permanents.

Les effets secondaires de la radiothérapie dépendent principalement de la taille de la zone de traitement, de la région ou des organes spécifiques qui ont été traités, de la dose totale de radiation, de l’association ou non d’une chimiothérapie en même temps (chimioradiothérapie) et du mode d'administration. Les effets secondaires d’une chimioradiothérapie peuvent être plus graves que ceux de la radiothérapie administrée seule.

Les effets secondaires suivants font partie des effets courants de la radiothérapie administrée pour le cancer du larynx :

Avisez votre équipe de soins si vous éprouvez ces effets secondaires ou d’autres que vous croyez liés à la radiothérapie. Plus vite vous mentionnez un problème, plus rapidement on pourra vous dire comment aider à le soulager.

Questions à poser sur la radiothérapie

Apprenez-en davantage sur la radiothérapie et les effets secondaires de la radiothérapie. Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur la radiothérapie à votre équipe de soins.

Révision par les experts et références

  • American Cancer Society. Laryngeal and Hypopharyngeal Cancers. 2014: https://www.cancer.org/cancer/laryngeal-and-hypopharyngeal-cancer.html.
  • Mendenhall WM, Werning JW . Cancer of the larynx: General principles and management. Harrison LB, Sessions RB, Kies MS (eds.). Head and Neck Cancer: A Multidisciplinary Approach. 4th ed. Philadelphia: Wolters Kluwer/Lippincott Williams & Wilkins; 2014: 18a: 441-458.
  • Mendenhall WM, Werning JW, Pfister DG . Cancer of the head and neck. DeVita VT Jr, Lawrence TS, & Rosenberg SA. Cancer: Principles and Practice of Oncology. 10th ed. Philadelphia: Wolters Kluwer Health/Lippincott Williams & Wilkins; 2015: 38: 422-473.
  • National Cancer Institute. Laryngeal Cancer Treatment for Health Professionals (PDQ®). 2016: http://www.cancer.gov/types/head-and-neck/hp/laryngeal-treatment-pdq#section/all.