Radiothérapie du cancer de l’estomac

En radiothérapie, on a recours à des rayons ou à des particules de haute énergie pour détruire les cellules cancéreuses. On a parfois recours à la radiothérapie pour traiter le cancer de l’estomac. Dans la plupart des cas, la radiothérapie est administrée en même temps que la chimiothérapie (chimioradiothérapie). Votre équipe de soins prendra vos besoins personnels en considération pour choisir le type et la dose de radiations ainsi que la façon de l’administrer et les horaires à suivre. Vous pourriez aussi recevoir d’autres traitements.

On administre la radiothérapie pour différentes raisons. Vous pourriez recevoir de la radiothérapie pour :

  • détruire les cellules cancéreuses dans le corps
  • réduire la taille d’une tumeur avant une chirurgie, avec ou sans chimiothérapie (on parle alors de traitement néoadjuvant)
  • détruire les cellules cancéreuses qui restent après une chirurgie et, habituellement en association avec de la chimiothérapie, réduire le risque de réapparition (récidive) du cancer (on parle alors de traitement adjuvant)
  • soulager la douleur ou maîtriser les symptômes d’un cancer de l’estomac de stade avancé (on parle alors de traitement palliatif)

La radiothérapie employée comme traitement palliatif peut aider à maîtriser le saignement d’une tumeur ou réduire la taille d’une tumeur qui cause un blocage. Traiter un blocage peut aussi aider une personne à manger.

On a le plus souvent recours aux types de radiothérapie suivants pour traiter le cancer de l’estomac.

Radiothérapie externe

Lors de la radiothérapie externe, un appareil émet des radiations à travers la peau jusqu’à la tumeur et une partie du tissu qui l’entoure. L’équipe soignante doit planifier très soigneusement la radiothérapie d’un cancer de l’estomac. Plusieurs organes, dont le foie, l’intestin grêle, les reins, la moelle épinière et le cœur, se trouvent près de l’estomac. La forte dose de radiation nécessaire pour traiter le cancer de l’estomac pourrait endommager ces organes. On fabrique des écrans spéciaux pour protéger le plus possible les autres organes dans cette région. On a souvent recours à la radiothérapie conformationnelle pour protéger les organes voisins.

Chimioradiothérapie

Pour traiter le cancer de l’estomac, on administre parfois de la chimiothérapie en même temps que la radiothérapie, une technique appelée chimioradiothérapie. Le type de radiothérapie habituellement employé en association avec la chimiothérapie est la radiothérapie externe. On l’associe le plus souvent au 5-fluorouracile (Adrucil, 5-FU) et à la leucovorine (acide folinique). Cette association aide à rendre les cellules cancéreuses plus sensibles aux effets de la radiothérapie.

Questions à poser sur la radiothérapie

Apprenez-en davantage sur la radiothérapie. Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur la radiothérapie à votre équipe de soins.

Révision par les experts et références

  • Alberta Health Services. Gastric Cancer. Alberta Health Services; 2013.
  • Alberts SR & Grothey A . Gastrointestinal tract cancers. Casciato DA & Territo MC (eds.). Manual of Clinical Oncology. 7th ed. Lippincott Williams & Wilkins; 2012: 9: pp. 227-284.
  • American Society of Clinical Oncology (ASCO). Stomach cancer. Alexandria, VA.: American Society of Clinical Oncology (ASCO); 2014.
  • Avital, I. et al . Cancer of the stomach. DeVita VT Jr, Lawrence TS, & Rosenberg SA. Cancer: Principles & Practice of Oncology. 9th ed. Philadelphia: Wolters Kluwer Health/Lippincott Williams & Wilkins; 2011: 80: pp. 924-954.
  • BC Cancer Agency (BCCA). Stomach Cancer Management Guidelines. BC Cancer Agency; 2013: http://www.bccancer.bc.ca/HPI/CancerManagementGuidelines/Gastrointestinal/02.Stomach/default.htm.
  • Czito BG, Palta M & Willett CG . Stomach cancer. Halperin EC, Wazer DE, Perez CA et al. Perez and Brady's Principles and Practice of Radiation Oncology. 6th ed. Philadelphia, PA: Lippincott Williams & Wilkins; 2013: 58.
  • Kelsen, D. P., Van De Velde, C. J. H., & Minsky, B. D . Gastric cancer: clinical management. Kelsen, D. P., Daly, J. M., Kern, S. E., Levin, B., Tepper, J. E., & Van Cutsem, E. (eds.). Principles and Practice of Gastrointestinal Oncology. 2nd ed. Philadelphia: Lippincott Williams & Wilkins; 2008: 23: pp. 285-316.
  • Knight G, Earle CC, Cosby R, et al . Neoadjuvant or Adjuvant Therapy for Resectable Gastric Cancer. Cancer Care Ontario. Evidence-Based Series (EBS) and Practice Guidelines (PG). Toronto, ON: Cancer Care Ontario; 2013.
  • National Comprehensive Cancer Network. Gastric Cancer (Version 1.2014). National Comprehensive Cancer Network; 2014.
  • Russell MC, Hsu C & Mansfield PF . Primary gastric malignancies. Feig BW & Ching CD. The MD Anderson Surgical Oncology Handbook. 5th ed. Lippincott Williams & Wilkins; 2012: 9: pp. 270-315.
  • Yao JC, Crane CH, Sano T, et al . Carcinoma of the stomach. Hong WK, et al (eds.). Holland Frei Cancer Medicine. 8th ed. People's Medical Publishing House; 2010: 84: pp. 1086-1108.

Effets secondaires de la radiothérapie du cancer de l’estomac

La radiothérapie du cancer de l’estomac cause réactions cutanées, nausées, vomissements et fatigue. Découvrez ces effets secondaires et leur traitement.