Traitements du cancer des glandes salivaires de stade 4

En présence d’un cancer des glandes salivaires de stade 4, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de vos besoins et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement.

Radiothérapie

La radiothérapie externe est le traitement principal du cancer des glandes salivaires de stade 4. On peut y avoir recours pour réduire la taille d’un cancer qui se situe dans les glandes salivaires et les ganglions lymphatiques du cou, ce qui permet d'atténuer les symptômes comme la douleur et les saignements. On l'administre aussi après la chirurgie lorsque cela fait partie du traitement.

Si le cancer des glandes salivaires s'est propagé aux os, aux poumons ou au cerveau, on le traite parfois au moyen de la radiothérapie. Apprenez-en davantage sur les métastases osseuses, les métastases pulmonaires et les métastases cérébrales.

Chirurgie

On propose parfois la chirurgie comme traitement du cancer des glandes salivaires de stade 4, car c'est le traitement qui réussit le mieux à retirer totalement le cancer. Il faut pour cela que le cancer ne se soit pas propagé à d'autres organes (distants).

Les types de chirurgie proposés dépendent de l’emplacement de la tumeur.

La parotidectomie totale est pratiquée dans le cas de tumeurs situées dans une glande parotide.

La sialoadénectomie sert au traitement de tumeurs des glandes salivaires situées dans la partie inférieure de la mâchoire ou sous la langue.

Le curage ganglionnaire cervical consiste à enlever des ganglions lymphatiques dans le cou.

  • Le curage ganglionnaire cervical sélectif consiste à enlever uniquement les ganglions lymphatiques auxquels le cancer est le plus susceptible de se propager. Cela comprend les ganglions lymphatiques situés près de la tumeur des glandes salivaires et du même côté du cou que la tumeur.

  • Le curage ganglionnaire cervical radical permet d'enlever tous les ganglions lymphatiques situés autour de la tumeur de la glande salivaire et du même côté du cou que la tumeur. On retire parfois d'autres tissus si le cancer s'y est propagé.

Une chirurgie reconstructive peut être nécessaire à la suite du traitement chirurgical d'un cancer des glandes salivaires de stade 4. L'intervention peut consister en greffes de peau, de tissus et de nerfs.

Chimiothérapie

On peut proposer la chimiothérapie pour le cancer des glandes salivaires de stade 4 qui s'est propagé à des organes distants. Ce pourrait aussi être une option pour les personnes qui ne veulent pas se faire opérer ou recevoir une radiothérapie.

On a le plus souvent recours à plus d'un médicament pour traiter le cancer des glandes salivaires. Les associations chimiothérapeutiques les plus souvent employées pour traiter le cancer des glandes salivaires de stade 4 sont les suivantes :

  • cyclophosphamide (Procytox), doxorubicine et cisplatine;
  • cisplatine, doxorubicine et fluorouracil;
  • cisplatine, épirubicine et fluorouracil;
  • vinorelbine et cisplatine;
  • gemcitabine et cisplatine.

Les agents chimiothérapeutiques les plus souvent employés seuls pour traiter le cancer des glandes salivaires sont les suivants :

  • cisplatine;
  • vinorelbine;
  • paclitaxel;
  • mitoxantrone;
  • épirubicine;
  • fluorouracil;
  • docétaxel (Taxotere).

Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer

Vous pourriez envisager de recevoir un type de soins qui vous permet de vous sentir mieux sans traiter le cancer en lui-même. Ce pourrait être parce que les traitements du cancer n’agissent plus, qu’il n’est plus probable qu’ils améliorent votre état ou que leurs effets secondaires sont difficiles à tolérer. D'autres raisons peuvent expliquer pourquoi vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer.

Discutez-en avec les membres de votre équipe de soins. Ils peuvent vous aider à choisir les soins et le traitement pour un cancer avancé.

Essais cliniques

Demandez à votre médecin s’il y a des essais cliniques en cours au Canada pour les personnes atteintes d’un cancer des glandes salivaires. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.