Qu’est-ce que la maladie trophoblastique gestationnelle?

La maladie trophoblastique gestationnelle (MTG) comprend plusieurs tumeurs rares qui surviennent dans l’utérus et qui prennent naissance dans les cellules qui forment le placenta durant la grossesse. La plupart des cas de MTG ne sont pas cancéreux. On estime que les formes cancéreuses de MTG représentent moins de 1 % de tous les cancers de l’appareil reproducteur féminin.

L’utérus, parfois aussi appelé matrice, fait partie de l’appareil reproducteur féminin. C’est dans cet organe que le fœtus (bébé) se développe et croît au cours de la grossesse.

Schéma de l'appareil reproducteur féminin
Schéma de l'appareil reproducteur féminin

La fonction de l’utérus est de recevoir l’ovule fécondé et de protéger le bébé pendant son développement et sa croissance. L’utérus se contracte pour expulser le bébé hors du corps au moment de l’accouchement.

Au début de la grossesse, l’ovule fécondé se divise et grossit pour former une masse de cellules appelée blastocyste. Le blastocyste se fixe habituellement au revêtement de l’utérus quelques jours après la conception. Le blastocyste contient un embryon précoce et des cellules trophoblastiques.

L’embryoblaste est la masse interne de cellules qui constitueront l’embryon. Le trophoblaste est la couche externe de cellules qui entoure l’embryon. Il présente un grand nombre de petites saillies (appelées villosités choriales) qui pénètrent dans le revêtement de l’utérus. Les couches du trophoblaste forment le tissu qui devient le placenta et les membranes qui entourent l’embryon. Le placenta est fixé au revêtement de l’utérus et permet au sang, à l’oxygène et aux éléments nutritifs de passer de la mère au fœtus en développement.

Schéma d'un blastocyste
Schéma d'un blastocyste

Dans de rares cas, une grossesse n’évolue pas normalement et peut entraîner la formation d’une môle hydatiforme (grossesse môlaire). Il n’y a alors pas d’embryon et le tissu trophoblastique croît de façon anormale. Le corps peut rejeter complètement une môle hydatiforme (fausse couche, ou avortement spontané). Mais, s’il ne le fait pas, une intervention pour enlever tout le tissu anormal de l’utérus sera nécessaire.

La MTG peut survenir :

  • en cours de grossesse;
  • après un avortement spontané (fausse couche) ou volontaire (chirurgie pour interrompre une grossesse);
  • après une grossesse tubaire (implantation de l’ovule fécondé dans une trompe de Fallope);
  • après une grossesse normale.

Révision par les experts et références

Types de maladie trophoblastique gestationnelle

Il existe 2 principaux groupes de maladie trophoblastique gestationnelle (MTG) : les môles hydatiformes et les néoplasies trophoblastiques gestationnelles.