Hormonothérapie du cancer de la thyroïde

Dernière révision médicale :

Les hormones sont des substances qui contrôlent certaines fonctions du corps, dont l’activité et la croissance des cellules. L’hormonothérapie ajoute, bloque ou enlève des hormones afin de ralentir ou d'interrompre la croissance des cellules cancéreuses qui ont besoin d’hormones pour se développer. On peut modifier ou bloquer les taux d'hormones à l'aide de médicaments, de la chirurgie ou de la radiothérapie.

La plupart des personnes atteintes d’un cancer de la thyroïde reçoivent une hormonothérapie. Votre équipe de soins se basera sur ce qu'elle sait relativement au cancer et à votre état de santé pour planifier le traitement.

Si on enlève votre thyroïde par chirurgie (thyroïdectomie totale), vous aurez besoin d'une hormonothérapie. La thyroïde fabrique habituellement une hormone appelée thyroxine (T4). La thyroxine aide à contrôler la croissance et le développement et contribue au maintien du métabolisme normal du corps. Quand on enlève la thyroïde, il faut administrer des médicaments qui remplaceront la thyroxine.

La thyréostimuline (TSH) est produite par l’hypophyse. Elle contrôle la fonction et le développement de la thyroïde, dont à quel moment elle fabrique la thyroxine. La TSH contrôle également la croissance des cellules du cancer de la thyroïde.

On a recours à l’hormonothérapie pour contrôler la TSH, ce qui aide à empêcher la croissance des cellules cancéreuses et à réduire le risque de réapparition (récidive) du cancer de la thyroïde. Ce traitement est appelé hormonothérapie thyroïdienne ou traitement suppresseur de la TSH.

Hormonothérapies employées pour le cancer de la thyroïde

La lévothyroxine (Synthroid, Eltroxin) est l’hormonothérapie standard qu'on administre aux personnes ayant eu une thyroïdectomie totale comme traitement du cancer de la thyroïde. Ce médicament remplace la thyroxine, qui est normalement produite par la thyroïde.

On a aussi recours à la lévothyroxine pour aider à prévenir la réapparition (récidive) du cancer papillaire ou du cancer folliculaire (dont le cancer à cellules de Hürthle) de la thyroïde. La prise de lévothyroxine assure une quantité suffisante d’hormone thyroïdienne dans le corps, faisant ainsi en sorte que l’hypophyse produit moins de TSH. Diminuer la quantité de TSH dans le corps est susceptible de ralentir la croissance des cellules du cancer de la thyroïde qui pourraient rester après le traitement.

La lévothyroxine est habituellement administrée une fois par jour sous forme de pilule. Vous devrez prendre ce médicament pour le reste de votre vie. Les médecins mesureront régulièrement les taux de thyroxine et de TSH dans votre sang. Ils pourront ainsi s'assurer que la dose de lévothyroxine administrée permet de maintenir un taux peu élevé de TSH tout en ne faisant pas trop augmenter le taux de thyroxine.

Effets secondaires de l'hormonothérapie

Les effets secondaires de l’hormonothérapie dépendent surtout du type d’hormonothérapie, de la dose du médicament ou de l’association médicamenteuse et de votre état de santé global. Avisez votre équipe de soins si vous éprouvez des effets secondaires que vous croyez liés à l'hormonothérapie. Plus tôt vous signalez un problème, plus rapidement on pourra vous dire comment aider à le traiter.

La lévothyroxine peut causer les effets secondaires suivants :

  • battements du cœur rapides ou irréguliers;
  • éruption cutanée;
  • perte de poils et de cheveux;
  • perte de poids;
  • nervosité;
  • tremblements;
  • troubles du sommeil, comme l'insomnie;
  • ostéoporose, en particulier quand on prend le médicament sur une longue période.

Apprenez-en davantage sur l’hormonothérapie

Apprenez-en davantage sur l’hormonothérapie et les effets secondaires de l’hormonothérapie. Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur l’hormonothérapie à votre équipe de soins.

Les renseignements sur des médicaments spécifiques changent assez régulièrement. Apprenez-en davantage sur les sources d’information sur les médicaments ainsi que sur les sites où vous pouvez obtenir des renseignements sur des médicaments spécifiques.

Révision par les experts et références

  • Shereen Ezzat, MD, FRCPC, FACP
  • Bible KC, Kebebebew E, Brierley J, Brito JP, Cabanillas ME et al . 2021 American Thyroid Association guidelines for management of patients with anaplastic thryoid cancer . Thyroid . 2021 : 31(3): 337–386 .
  • American Cancer Society. Treating Thyroid Cancer . 2021: https://www.cancer.org/.
  • HealthLinkBC. Thyroid Cancer. 2019: https://www.healthlinkbc.ca/.
  • Alberta Health Services. Thyroid Cancer Treatment in Alberta. Edmonton: 2019: https://www.albertahealthservices.ca/.
  • Sharma PK. Medscape Reference: Thyroid Cancer. WebMD LLC; 2021: https://www.medscape.com/.
  • Alberta Health Services. MyHealth Alberta.ca: Thyroid Cancer. Government of Alberta; https://myhealth.alberta.ca/.
  • PDQ® Adult Treatment Editorial Board. Thyroid Cancer Treatment (PDQ®) – Health Professional Version. Bethesda, MD: National Cancer Institute; 2021: https://www.cancer.gov/.
  • American Society of Clinical Oncology (ASCO). Cancer.net: Thyroid Cancer. 2021: https://www.cancer.net/.
  • National Comprehensive Cancer Network. NCCN Guidelines for Patients: Thyroid Cancer. 2020.
  • PDQ® Adult Treatment Editorial Board. Thyroid Cancer Treatment (PDQ®) – Patient Version. Bethesda, MD: National Cancer Institute; 2021: https://www.cancer.gov/.
  • National Comprehensive Cancer Network . NCCN Clinical Practice Guidelines in Oncology: Thyroid Carcinoma (Version 3.2021) . 2021 .
  • Kotwal A, Davidge-Pitts CJ, Thompson GB. Thyroid Tumors. DeVita VT Jr., Lawrence TS, Rosenberg SA, eds. DeVita, Hellman, and Rosenberg's Cancer: Principles & Practice of Oncology. 11th ed. Philadelphia, PA: Wolters Kluwer; 2019: 81:1326–1337.