Ostéoporose

Dernière révision médicale :

L’ostéoporose est une affection caractérisée par la perte de masse osseuse (densité) et la dégradation du tissu osseux. Comme ils deviennent lentement plus faibles, plus friables et moins denses, les os peuvent facilement se fracturer (casser). Les os qui risquent le plus de casser à cause de l’ostéoporose sont ceux de la hanche, du bassin, de la colonne vertébrale, des côtes, des poignets et des jambes.

À mesure que nous vieillissons, nos os perdent naturellement de la densité (perte osseuse). C'est pourquoi l'ostéoporose est plus fréquente chez les personnes âgées, en particulier après la ménopause. Mais certains types de cancer et traitements du cancer peuvent aussi affaiblir les os et entraîner l'ostéoporose.

Causes

L’ostéoporose peut être causée par le cancer des os ou par certains types de cancer qui se propagent aux os, comme le cancer du sein, le cancer de la prostate, le cancer du poumon et le myélome multiple. Elle peut aussi être un effet secondaire de certains types de traitements du cancer.

Le corps fabrique naturellement certaines hormones qui aident à maintenir la solidité de nos os au fil du temps. Une baisse des taux d'hormones dans le corps, par exemple l'œstrogène (une hormone sexuelle femelle produite par les ovaires) et la testostérone (une hormone sexuelle mâle produite par les testicules), peut contribuer à l'ostéoporose. L'ostéoporose peut être un effet secondaire d'une hormonothérapie administrée pour traiter un cancer du sein, de l'utérus, de l'ovaire ou de la prostate, car le traitement empêche ou réduit la production de ces hormones par le corps. Apprenez-en davantage sur les hormonothérapies.

Certains traitements du cancer déclenchent une ménopause précoce, ou ménopause provoquée par le traitement. Ces traitements sont entre autres la chimiothérapie, la chirurgie visant à enlever les deux ovaires et la radiothérapie du bassin. Si les ovaires sont enlevés ou endommagés, ils ne peuvent pas produire d’œstrogène ou de progestérone. Il s'ensuit une baisse d’œstrogène dans le corps, ce qui peut affaiblir les os.

Certaines personnes atteintes d’une tumeur au cerveau doivent prendre des médicaments antiépileptiques (anticonvulsivants) pour prévenir les crises d’épilepsie. Les personnes atteintes d’une tumeur au cerveau et à la moelle épinière pourraient devoir prendre également des glucocorticoïdes, qui sont des hormones aidant à atténuer l’enflure et à réduire la réaction immunitaire. Ces médicaments sont un type de corticostéroïdes qui peuvent aussi affaiblir les os. Apprenez-en davantage sur les corticostéroïdes et anticonvulsivants.

Symptômes

Une personne peut faire de l'ostéoporose depuis des années sans remarquer de symptômes. Une fracture peut être le premier symptôme qui permettra de diagnostiquer l'ostéoporose. D'autres symptômes peuvent se développer lentement au fil du temps, dont ceux-ci :

  • diminution de la taille;
  • posture voûtée;
  • courbure de la partie supérieure du dos, qu’on appelle cyphose;
  • sensibilité ou douleur osseuse.

Signalez immédiatement tout symptôme à votre médecin ou à un membre de votre équipe de soins, en particulier si le problème s’aggrave ou ne disparaît pas. Il est important de détecter l’ostéoporose à ses débuts pour aider à prévenir les fractures.

Diagnostic

Votre médecin essaiera de trouver la cause de l’ostéoporose. On établit habituellement le diagnostic en faisant :

  • une ostéodensitométrie;
  • des radiographies;
  • des analyses sanguines;
  • des analyses d’urine, ou tests d’urine.

Gestion de l’ostéoporose

Une fois que votre équipe de soins connaît la cause de l’ostéoporose, elle peut vous suggérer des façons de la gérer. On ne peut pas guérir l’ostéoporose, mais le maintien d'une bonne hygiène de vie et certains traitements peuvent aider à prévenir, contrôler ou même inverser la perte osseuse.

Mode de vie sain

Essayez de manger plus d’aliments qui contiennent du calcium et de la vitamine D, en particulier des poissons gras et des produits laitiers. Votre corps a besoin de ces nutriments pour maintenir la solidité de vos os. Discutez avec votre équipe de soins de l’apport quotidien en calcium et en vitamine D recommandé par Santé Canada. Elle peut aussi vous suggérer de prendre des suppléments de calcium et de vitamine D si vous n’en avez pas assez par le biais de votre alimentation.

Faites régulièrement de l’activité physique pour aider à garder vos os en santé. L’activité physique comprend des exercices de mise en charge comme la marche, le jogging, la danse, le tennis, la montée d’escaliers et la danse aérobique sans sauts. Vous pouvez faire des exercices de renforcement à l'aide de poids et haltères, d'appareils à contrepoids, de rameurs et de bandes élastiques. Vous pouvez aussi essayer les étirements ou les exercices d'équilibre comme le tai-chi. Si vous avez reçu un diagnostic d'ostéoporose, demandez à votre médecin ou à votre physiothérapeute quel programme spécialisé d'exercices vous conviendrait.

Cessez de fumer et limitez votre consommation d'alcool afin de préserver la santé de vos os. Obtenez de l'aide pour cesser de fumer et découvrez des façons de boire moins d'alcool.

Traitements

Votre équipe de soins peut vous suggérer certains traitements pour aider à réduire la perte osseuse et le risque de fractures.

Bisphosphonates

Les bisphosphonates sont des médicaments qui renforcent les os et interrompent le processus naturel de dégradation osseuse. On peut administrer les bisphosphonates suivants pour prévenir et traiter l'ostéoporose :

  • alendronate (Fosamax);
  • risédronate (Actonel);
  • acide zolédronique (Aclasta);
  • pamidronate (Pamidronate disodique pour injection);
  • clodronate (Clasteon).

Apprenez-en davantage sur les bisphosphonates.

Autres médicaments et hormones

On peut avoir recours à d'autres médicaments ou hormones pour prévenir ou traiter l'ostéoporose, dont les suivants.

  • Le raloxifène (Evista) est un médicament qui aide à accroître la densité osseuse et à prévenir les fractures de la colonne vertébrale. On pourrait vous l’administrer pour prévenir et traiter l'ostéoporose si vous avez franchi le cap de la ménopause.

  • La tériparatide (Forteo) est un médicament qui contribue à la formation de nouvelles cellules osseuses. On y a recours pour traiter l'ostéoporose grave ou si vous ne pouvez pas tolérer les autres traitements de l'ostéoporose. Les médecins peuvent aussi la proposer quand les autres traitements n'ont pas été efficaces. Bien que la tériparatide puisse être plus efficace que les bisphosphonates pour accroîte la densité osseuse et prévenir les fractures, on l'évite souvent chez les personnes qui ont reçu une radiothérapie.

Hormonothérapie substitutive

L’hormonothérapie substitutive (HTS) est un traitement qui remplace les hormones sexuelles femelles, soit l’œstrogène ou la progestérone ou bien les deux, quand les ovaires ne les fabriquent plus. On peut avoir recours à la HTS pour soulager les symptômes de la ménopause. On peut aussi l’administrer pour prévenir et traiter l’ostéoporose. L'HTS comporte à la fois des risques et des avantages. Demandez à votre médecin comment vous pourriez l’utiliser pour traiter l’ostéoporose.

Ressources pour gérer l'ostéoporose

Les renseignements sur des médicaments spécifiques pour l'ostéoporose peuvent changer régulièrement. Apprenez-en davantage sur les sources d’information sur les médicaments ainsi que sur les sites où vous pouvez obtenir des renseignements sur des médicaments spécifiques.

Ostéoporose Canada offre davantage d'information sur l'ostéoporose et du soutien aux personnes qui en sont atteintes. Consultez le site Web d'Ostéoporose Canada pour obtenir plus de renseignements ainsi que des ressources.

Révision par les experts et références

  • Rick Adachi, MD, FRCPC