Pronostic et survie pour l’ostéosarcome chez l'enfant

Dernière révision médicale :

Les éléments suivants sont les facteurs pronostiques et les facteurs prédictifs de l’ostéosarcome chez l'enfant.

Si le cancer s’est propagé

Une métastase est la propagation du cancer à partir de son emplacement d’origine vers une autre partie du corps. Que le cancer se soit ou non déjà propagé au moment du diagnostic initial est le facteur pronostique le plus important de l’ostéosarcome chez l’enfant. La présence de métastases est liée à un pronostic plus sombre.

Un ostéosarcome qui ne s’est propagé qu’à un seul poumon engendre un pronostic plus favorable qu'un ostéosarcome qui s'est propagé à d'autres os.

Emplacement de la tumeur

Les tumeurs qui prennent naissance dans les os situés loin du centre du corps engendrent un meilleur pronostic que les tumeurs qui apparaissent dans les os situés près du centre du corps. C’est peut-être parce que les tumeurs plus éloignées du centre du corps sont habituellement plus faciles à enlever par chirurgie.

Les tumeurs au bras et à la cuisse ont un meilleur pronostic que les tumeurs au bassin ou à la colonne vertébrale. Les tumeurs au bassin ou à la colonne vertébrale ont tendance à engendrer le pronostic le plus sombre. On les détecte souvent tardivement et elles sont souvent plus près d’autres organes importants, ce qui les rend plus difficiles à enlever complètement.

Taille de la tumeur primitive

Les grosses tumeurs semblent avoir un pronostic plus sombre que les petites tumeurs.

Réponse à la chimiothérapie néoadjuvante

On administre habituellement une chimiothérapie avant la chirurgie afin de réduire la taille de la tumeur et ainsi faciliter la chirurgie. C’est une chimiothérapie néoadjuvante. L'ostéosarcome qui répond bien à la chimiothérapie néoadjuvante (plus de 90 % des cellules tumorales sont détruites) engendre un meilleur pronostic que l’ostéosarcome qui ne répond pas à la chimiothérapie néoadjuvante.

Tumeur enlevée complètement ou non

Les tumeurs qu’on peut enlever complètement engendrent un meilleur pronostic que les tumeurs qu’on ne peut pas enlever en entier.

Os fracturés

Les tumeurs qui provoquent des fractures (cassures) dans les os engendrent un pronostic plus sombre que celles qui ne causent pas de fractures.

Révision par les experts et références

  • Abha Gupta, MD, MSc, FRCPC
  • Raveena Ramphal, MBChB, FRACP

Statistiques de survie pour l’ostéosarcome chez l'enfant

Les statistiques de survie à l'ostéosarcome (type de cancer des os chez l’enfant) sont des estimations très générales qui dépendent du stade.