Traitements du cancer papillaire de la thyroïde

Dernière révision médicale :

On peut vous offrir les traitements suivants pour le cancer papillaire de la thyroïde. Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de vos besoins, du stade du cancer et de la catégorie de risque. On discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement.

Le cancer papillaire localisé ou régional ne s'est pas propagé hors de la thyroïde. On le traite le plus souvent par chirurgie dans le but d'enlever la glande thyroïde en partie ou en totalité. L'hormonothérapie permet de remplacer les hormones normalement fabriquées par la thyroïde. On peut aussi administrer une radiothérapie. Si la tumeur est petite et à risque faible, on pourrait proposer la surveillance active.

Le cancer papillaire métastatique s'est propagé hors de la thyroïde jusqu'à des parties du corps éloignées de cette glande. On peut le traiter par radiothérapie, hormonothérapie, traitement ciblé et parfois par chirurgie.

La récidive d'un cancer papillaire de la thyroïde signifie que le cancer est réapparu à la suite du traitement. Le traitement dépend d'où le cancer a récidivé. Si le cancer est dans le cou, il est possible qu'on puisse l'enlever par chirurgie. On peut aussi avoir recours à la radiothérapie, seule ou associée à une chirurgie. Un traitement ciblé ou une chimiothérapie peut être administré si le cancer s'est propagé à différents endroits et s'il ne répond pas à la radiothérapie.

Chirurgie

La chirurgie est habituellement le traitement principal du cancer papillaire de la thyroïde. Le type de chirurgie pratiqué dépend de votre âge, de la taille de la tumeur et de la propagation du cancer hors de la thyroïde.

La thyroïdectomie totale consiste à enlever toute la glande thyroïde. C’est le type de chirurgie le plus couramment pratiqué pour traiter le cancer papillaire de la thyroïde. On effectue une thyroïdectomie totale si le médecin envisage d’avoir recours au traitement à l’iode radioactif (parfois appelé traitement à l'IRA).

La lobectomie consiste à enlever une partie de la thyroïde appelée lobe. On peut y avoir recours pour traiter certains cancers à risque faible. Pratiquer une lobectomie pourrait être possible si la région n'a jamais été exposée à la radiation, s'il n'y a pas de métastases à distance, si la tumeur ne se trouve que dans la thyroïde et si elle mesure de 1 à 4 cm de diamètre.

Le curage ganglionnaire cervical consiste à enlever les ganglions lymphatiques du cou. Le chirurgien peut aussi retirer d’autres tissus autour de la thyroïde. On fait un curage ganglionnaire cervical lorsqu’une biopsie révèle que le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques du cou ou que le médecin croit qu'ils sont atteints en raison des résultats d’examens d’imagerie tels que l’échographie ou la tomodensitométrie (TDM). Le type de curage ganglionnaire cervical effectué dépend des ganglions que le médecin croit atteints et de l’apparence des ganglions pendant l’opération. Il dépend également de la propagation du cancer aux tissus situés hors de la thyroïde.

Apprenez-en davantage sur la chirurgie du cancer de la thyroïde.

Surveillance active

On peut avoir recours à la surveillance active comme traitement de certains cancers papillaires de la thyroïde à risque faible et de très petite taille. La surveillance active consiste à suivre de près le cancer à l'aide de tests et d'examens effectués régulièrement pour vérifier s'il commence à grossir ou à provoquer des symptômes.

Radiothérapie

En radiothérapie, on a recours à des rayons ou à des particules de haute énergie pour détruire les cellules cancéreuses. On emploie souvent la radiothérapie pour traiter le cancer papillaire de la thyroïde. Il est possible qu'on administre la radiothérapie après une chirurgie pour traiter les cellules cancéreuses ou le tissu thyroïdien qui restent. On peut aussi avoir recours à la radiothérapie pour traiter un cancer qui s'est propagé aux ganglions lymphatiques ou à d'autres parties du corps.

Le traitement à l'iode radioactif (IRA) est un type de radiothérapie interne. Après la chirurgie, on peut effectuer une épreuve de fixation de l'iode radioactif pour savoir si le cancer de la thyroïde absorbe l'IRA. Quand le cancer absorbe l'IRA, on fait alors un traitement à l'IRA. On l'administre parfois après une chirurgie dans le cas du cancer papillaire précoce de la thyroïde (tumeur T1 ou T2). On peut aussi y avoir recours pour traiter un cancer papillaire de la thyroïde qui est plus avancé (comme une tumeur T3 ou T4 ou un cancer qui s'est propagé aux ganglions lymphatiques ou à des emplacements éloignés de la thyroïde).

Une radiothérapie externe peut être administrée pour traiter des régions éloignées de la thyroïde où le cancer s'est propagé et qui ne répondent pas au traitement à l'IRA.

Apprenez-en davantage sur la radiothérapie pour le cancer de la thyroïde.

Hormonothérapie

L'hormonothérapie permet de remplacer la thyroxine, une hormone normalement fabriquée par la thyroïde. On y a aussi recours pour ralentir la croissance des cellules cancéreuses qui restent et pour aider à prévenir la réapparition (récidive) du cancer. C'est un traitement standard qu'on administre après la chirurgie pratiquée pour enlever toute la thyroïde.

Le type de médicament hormonal employé est la lévothyroxine (Synthroid, Eltroxin). On le prend sous forme de pilule une fois par jour. Si vous recevez un traitement à l'IRA, il est possible que la lévothyroxine ne soit administrée qu'après ce traitement. Si on vous a fait une thyroïdectomie totale, vous devrez prendre de la lévothyroxine pour le reste de votre vie.

Apprenez-en davantage sur l'hormonothérapie du cancer de la thyroïde.

Traitement ciblé

Le traitement ciblé a recours à des médicaments pour cibler des molécules spécifiques, comme des protéines, présentes à la surface ou à l’intérieur des cellules cancéreuses dans le but d’interrompre la croissance et la propagation du cancer. On peut vous proposer le traitement ciblé pour un cancer papillaire de la thyroïde métastatique ou récidivant. On pourrait aussi l'administrer si le cancer ne répond pas à d'autres traitements. On y a généralement recours quand le traitement à l'IRA n'a pas été efficace ou qu'il ne fait plus effet.

Les médicaments ciblés employés pour traiter le cancer papillaire de la thyroïde sont le sorafenib (Nexavar) et le lenvatinib (Lenvima). On les administre sous forme de pilule.

Apprenez-en davantage sur le traitement ciblé du cancer de la thyroïde.

Essais cliniques

Demandez à votre médecin s’il y a des essais cliniques en cours au Canada pour les personnes atteintes d’un cancer de la thyroïde. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Révision par les experts et références

  • Shereen Ezzat, MD, FRCPC, FACP
  • American Cancer Society. Treating Thyroid Cancer . 2021: https://www.cancer.org/.
  • HealthLinkBC. Thyroid Cancer. 2019: https://www.healthlinkbc.ca/.
  • Alberta Health Services. Thyroid Cancer Treatment in Alberta. Edmonton: 2019: https://www.albertahealthservices.ca/.
  • Sharma PK. Medscape Reference: Thyroid Cancer. WebMD LLC; 2021: https://www.medscape.com/.
  • Alberta Health Services. MyHealth Alberta.ca: Thyroid Cancer. Government of Alberta; https://myhealth.alberta.ca/.
  • PDQ® Adult Treatment Editorial Board. Thyroid Cancer Treatment (PDQ®) – Health Professional Version. Bethesda, MD: National Cancer Institute; 2021: https://www.cancer.gov/.
  • American Society of Clinical Oncology (ASCO). Cancer.net: Thyroid Cancer. 2021: https://www.cancer.net/.
  • National Comprehensive Cancer Network. NCCN Guidelines for Patients: Thyroid Cancer. 2020.
  • PDQ® Adult Treatment Editorial Board. Thyroid Cancer Treatment (PDQ®) – Patient Version. Bethesda, MD: National Cancer Institute; 2021: https://www.cancer.gov/.
  • National Comprehensive Cancer Network . NCCN Clinical Practice Guidelines in Oncology: Thyroid Carcinoma (Version 3.2021) . 2021 .
  • Kotwal A, Davidge-Pitts CJ, Thompson GB. Thyroid Tumors. DeVita VT Jr., Lawrence TS, Rosenberg SA, eds. DeVita, Hellman, and Rosenberg's Cancer: Principles & Practice of Oncology. 11th ed. Philadelphia, PA: Wolters Kluwer; 2019: 81:1326–1337.