Traitements du cancer du sinus ethmoïdal

En présence d’un cancer du sinus ethmoïdal, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes, selon les stades de la maladie. Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de vos besoins et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement.

Stades 1 et 2

La chirurgie est le traitement principal du cancer du sinus ethmoïdal de stades 1 et 2. La chirurgie endoscopique est le type de chirurgie habituellement pratiqué. Lors d’une chirurgie endoscopique, le médecin se sert d’un tube rigide muni d’une lumière et d’une lentille à son extrémité (endoscope) pour retirer les tumeurs.

On a souvent recours à la radiothérapie après la chirurgie afin de réduire le risque de réapparition (récidive) du cancer. On peut la proposer avant la chirurgie pour réduire la taille de la tumeur et la rendre plus facile à enlever.

Si les tumeurs sont petites, la radiothérapie peut être offerte comme traitement principal au lieu de la chirurgie.

La chimioradiothérapie est un traitement qui associe la chimiothérapie à la radiothérapie. L'agent chimiothérapeutique le plus souvent employé est le cisplatine. On peut l'administrer après une chirurgie s'il y a des cellules cancéreuses dans le tissu autour de la tumeur qui a été enlevée (on dit alors que la marge chirurgicale est positive).

Stades 3 et 4

La chirurgie est le traitement principal du cancer du sinus ethmoïdal de stades 3 et 4. On pratique habituellement un type de chirurgie appelé résection craniofaciale. Lors d’une résection craniofaciale, on enlève la partie antérieure de la base du crâne, le sinus ethmoïdal, le sinus frontal et la paroi de l’os qui divise la cavité nasale en deux (appelé septum nasal). Selon l’étendue du cancer, un des yeux pourrait devoir aussi être enlevé. On pratique habituellement une chirurgie reconstructive à la suite de la chirurgie principale.

Si le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques du cou (ganglions cervicaux), ceux-ci sont également enlevés. C'est ce qu'on appelle un curage ganglionnaire cervical. Apprenez-en davantage sur le curage ganglionnaire cervical.

On a souvent recours à la radiothérapie après la chirurgie afin de réduire le risque de réapparition (récidive) du cancer. Vous pourriez aussi recevoir une radiothérapie au cou pour traiter un cancer qui s’est propagé aux ganglions lymphatiques dans cette région.

Vous pourriez recevoir une radiothérapie avant la chirurgie pour aider à réduire la taille de la tumeur et la rendre plus facile à enlever.

On peut proposer la radiothérapie comme traitement principal au lieu de la chirurgie s'il est impossible de retirer le cancer par voie chirurgicale, ou si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas subir une intervention.

On peut aussi administrer une radiothérapie pour soulager la douleur ou contrôler les symptômes (on parle alors de radiothérapie palliative).

On peut proposer la chimioradiothérapie après la chirurgie afin de réduire le risque de réapparition (récidive) du cancer. Elle peut aussi être employée pour traiter un cancer qui s’est propagé aux ganglions lymphatiques du cou.

Vous pourriez recevoir une chimioradiothérapie avant la chirurgie pour aider à réduire la taille de la tumeur et la rendre plus facile à enlever.

On peut proposer la chimioradiothérapie comme traitement principal au lieu de la chirurgie s'il est impossible de retirer le cancer par voie chirurgicale, ou bien que vous ne pouvez pas ou ne voulez pas subir une intervention.

On peut aussi administrer une chimiothérapie pour soulager la douleur ou pour maîtriser les symptômes (on parle alors de chimiothérapie palliative).

Récidive

La récidive d’un cancer du sinus ethmoïdal signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement. Voici les options pour traiter la récidive de ce cancer.

On peut proposer la radiothérapie pour traiter un cancer du sinus ethmoïdal récidivant lorsque la tumeur d’origine avait été traitée par chirurgie. La radiothérapie peut constituer le traitement principal ou être administrée après une nouvelle chirurgie.

Dans certains cas, on traite le cancer du sinus ethmoïdal récidivant par radiothérapie lorsque la tumeur d’origine avait elle aussi été traitée par radiothérapie.

On a souvent recours à la radiothérapie lorsque le cancer récidive dans les ganglions lymphatiques du cou. On lui associe parfois une chimiothérapie. L'agent chimiothérapeutique le plus souvent employé est le cisplatine.

On peut proposer la chirurgie pour traiter un cancer du sinus ethmoïdal récidivant lorsque la radiothérapie avait servi de traitement principal de la tumeur d’origine. On peut aussi y avoir recours si la tumeur d’origine avait elle aussi été traitée par une chirurgie.

Le type de chirurgie pratiqué dépend de l’emplacement où le cancer est réapparu. Une maxillectomie pourrait vous être proposée. La maxillectomie est une intervention chirurgicale qui consiste à enlever l'os et la muqueuse du sinus maxillaire. L'œil pourrait aussi devoir être enlevé. La résection craniofaciale et le curage ganglionnaire cervical sont d'autres types de chirurgie possibles.

On peut vous proposer la chimiothérapie si vous ne pouvez pas subir de chirurgie ou recevoir une radiothérapie, ou si ces traitements n'empêchent pas la croissance du cancer. La chimiothérapie est parfois administrée en association avec la radiothérapie.

Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer

Vous pourriez envisager de recevoir un type de soins qui vous permet de vous sentir mieux sans traiter le cancer en lui-même. Ce pourrait être parce que les traitements du cancer n’agissent plus, qu’il n’est plus probable qu’ils améliorent votre état ou que leurs effets secondaires sont difficiles à tolérer. D'autres raisons peuvent expliquer pourquoi vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer.

Discutez avec les membres de votre équipe de soins. Ils peuvent vous aider à choisir les soins et le traitement pour un cancer avancé.

Essais cliniques

Discutez avec votre médecin des essais cliniques sur le cancer des fosses nasales et des sinus paranasaux qui sont en cours au Canada et qui acceptent des participants. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer.

Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.