Tumeurs non cancéreuses du foie

Une tumeur non cancéreuse (bénigne) du foie est une masse qui ne se propage pas à d’autres parties du corps (pas de métastases). Les tumeurs non cancéreuses ne mettent habituellement pas la vie en danger. En général, on les retire par chirurgie et elles ne réapparaissent pas (pas de récidive).

De nombreuses personnes ne savent pas qu’elles en sont atteintes, car les tumeurs non cancéreuses du foie ne causent habituellement pas de symptômes. On le détecte souvent lors d’un examen d’imagerie effectué pour d’autres raisons.

La plupart des tumeurs non cancéreuses du foie ne nécessitent pas de traitement. On peut pratiquer une chirurgie si la tumeur provoque de la douleur, se déchire (rupture) et se met à saigner, obstrue les canaux biliaires ou mesure plus de 5 cm.

Il existe de nombreux types de tumeurs non cancéreuses du foie.

Hémangiome

L’hémangiome est la tumeur non cancéreuse du foie la plus courante. Il est composé de vaisseaux sanguins anormaux. L’hémangiome survient plus souvent chez les femmes que chez les hommes.

Hyperplasie nodulaire focale

L’hyperplasie nodulaire focale est la deuxième tumeur non cancéreuse du foie la plus courante. Elle se compose de plusieurs types différents de cellules (cellules du foie, cellules des canaux biliaires et cellules des tissus conjonctifs). L'hyperplasie nodulaire focale peut parfois ressembler à une tumeur cancéreuse du foie. Les médecins retirent parfois ce type de tumeur lorsque le diagnostic ne peut être établi avec certitude. L’hyperplasie nodulaire focale touche le plus souvent les femmes âgées de 20 à 30 ans.

Adénome hépatique

L’adénome hépatique est rare. Il peut se présenter sous la forme d’une seule tumeur ou de nombreuses tumeurs réparties dans l’ensemble du foie. Il survient plus fréquemment chez les femmes entre la puberté et la ménopause, et chez celles qui prennent des contraceptifs oraux. Le risque d’adénome hépatique est également plus élevé chez les personnes qui prennent des stéroïdes anabolisants ou qui sont atteintes du diabète de type 1.

Cystadénome hépatique

Le cystadénome hépatique est un type très rare de tumeur non cancéreuse du foie. Cette tumeur est souvent multifocale (présente dans plusieurs régions du foie) et touche davantage les femmes.

Le cystadénome hépatique peut devenir cancéreux, ou malin, en particulier s’il est de très grande taille. C’est pourquoi les médecins effectuent habituellement une chirurgie pour le retirer. Toutefois, il arrive souvent que le cystadénome hépatique réapparaisse après avoir été enlevé.

Kystes hépatiques

Les kystes hépatiques sont des sacs remplis d’une substance liquide ou semi-solide. Ils peuvent être présents dans le foie à la naissance (on parle alors de kystes congénitaux) ou apparaître plus tard. La plupart des kystes hépatiques grossissent très lentement et occasionnent rarement des symptômes. Les médecins peuvent les drainer ou pratiquer une chirurgie pour les enlever s’ils provoquent des symptômes, comme de la douleur.

Révision par les experts et références