Traitements de la récidive de cancer du col de l'utérus

La récidive d'un cancer du col de l’utérus signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement. En présence d’une récidive de cancer du col de l'utérus, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de vos besoins et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement.

Le cancer du col de l’utérus peut réapparaître à l’emplacement où il a pris naissance ou tout près, comme le col de l’utérus, l’utérus ou d’autres organes du bassin. Il peut aussi réapparaître dans des emplacements éloignés.

Chimioradiothérapie

On peut vous proposer une chimioradiothérapie comme traitement de la récidive de cancer du col de l’utérus. On administre la chimiothérapie et la radiothérapie pendant la même période afin de rendre la radiothérapie plus efficace. On peut avoir recours au 5-fluorouracil (Adrucil, 5-FU) ainsi qu’au cisplatine ou à la mitomycine (Mutamycin) ou à d’autres agents chimiothérapeutiques.

Radiothérapie

On peut vous proposer une radiothérapie comme traitement de la récidive de cancer du col de l’utérus. La radiothérapie peut être administrée sous la forme d’une radiothérapie externe, d’une curiethérapie ou bien des deux. Dans le cas de la récidive de cancer du col de l’utérus, on associe souvent la radiothérapie à la chimiothérapie, mais il arrive qu’on administre seulement une radiothérapie comme traitement principal.

Dans le cas de la récidive de cancer du col de l’utérus, on peut avoir recours à la radiothérapie pour soulager la douleur, faire cesser un saignement ou contrôler d’autres symptômes d’un cancer du col de l’utérus de stade avancé, ce qu’on appelle traitement palliatif.

Chimiothérapie

On peut vous proposer une chimiothérapie comme traitement de la récidive de cancer du col de l’utérus pour soulager la douleur ou contrôler les symptômes d’un cancer du col de l’utérus de stade avancé.

Les agents chimiothérapeutiques auxquels on a recours pour traiter la récidive de cancer du col de l’utérus sont administrés seuls ou en association et comprennent ceux-ci :

  • cisplatine
  • carboplatine (Paraplatin, Paraplatin AQ)
  • paclitaxel (Taxol)
  • topotécan (Hycamtin)
  • gemcitabine (Gemzar)
  • 5-fluorouracil (Adrucil, 5-FU)
  • ifosfamide (Ifex)
  • docétaxel (Taxotere)
  • irinotécan (Camptosar)
  • mitomycine (Mutamycin)
  • vinorelbine (Navelbine)
  • épirubicine (Pharmorubicin)
  • doxorubicine (Adriamycin)

Les associations chimiothérapeutiques les plus fréquemment administrées pour traiter le cancer du col de l’utérus sont les suivantes :

  • cisplatine et ifosfamide
  • cisplatine et paclitaxel
  • cisplatine et gemcitabine
  • cisplatine et topotécan
  • paclitaxel et topotécan

Traitement ciblé

On peut vous proposer un traitement ciblé pour une récidive de cancer du col de l’utérus. Le médicament ciblé qu’on administre le plus souvent pour traiter le cancer du col de l’utérus est le bévacizumab (Avastin). On l’associe habituellement à une chimiothérapie.

Chirurgie

On peut vous proposer l’un des types suivants de chirurgie pour une récidive de cancer du col de l’utérus.

On peut faire une exentération pelvienne pour traiter un cancer du col de l’utérus qui est réapparu dans le bassin, mais qui ne s’est pas propagé à la paroi latérale du bassin. On n’a pas recours à l’exentération pelvienne si le cancer est réapparu dans une autre partie du corps.

Apprenez-en davantage sur l’exentération pelvienne.

On peut proposer une hystérectomie radicale pour une petite récidive dans le col de l’utérus ou l’utérus si une radiothérapie a déjà été administrée.

Apprenez-en davantage sur l’hystérectomie.

Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer

Vous pourriez envisager de recevoir un type de soins qui vous permet de vous sentir mieux sans traiter le cancer en lui-même. Ce pourrait être parce que les traitements du cancer n’agissent plus, qu’il n’est plus probable qu’ils améliorent votre état ou que leurs effets secondaires sont difficiles à tolérer. D’autres raisons peuvent expliquer pourquoi vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer.

Discutez avec les membres de votre équipe de soins. Ils peuvent vous aider à choisir les soins et le traitement pour un cancer avancé.

Essais cliniques

Demandez à votre médecin s’il y a des essais cliniques en cours au Canada pour les personnes atteintes du cancer du col de l’utérus. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Révision par les experts et références

  • American Cancer Society. Cervical Cancer. 2016: https://www.cancer.org/cancer/cervical-cancer/treating.html.
  • Klopp AH, Eifel PJ, Berek JS, Konstantinopoulos PA . Cancer of the cervix, vagina and vulva. DeVita VT Jr, Lawrence TS, Rosenberg SA. Cancer: Principles and Practice of Oncology. 10th ed. Philadelphia: Wolters Kluwer Health/Lippincott Williams & Wilkins; 2015: 72:1013-1047.
  • Kunos CA, Abdul-Karim FW, Dizon DS, Debernardo R . Cervix uteri. Chi DS, Dizon DS, Berchuck A, and Yashar C (eds.). Principles and Practice of Gynecologic Oncology. 7th ed. Philadelphia: 2017: 20: 467 - 510.
  • National Cancer Institute. Cervical Cancer Treatment (PDQ®) Health Professional Version. 2018: http://www.cancer.gov/.
  • Oleszewski K . Cervical cancer. Yarbro CH, Wujcki D, Holmes Gobel B, (eds.). Cancer Nursing: Principles and Practice. 8th ed. Burlington, MA: Jones and Bartlett Learning; 2018: 50: 1397 - 1421.