Traitements de la tumeur de Wilms de stade 3

En présence d'une tumeur de Wilms de stade 3, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. L’équipe de soins vous proposera des traitements en fonction des besoins de votre enfant et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement.

L’équipe de soins prend aussi en considération le type de tumeur de Wilms lorsqu’elle planifie les traitements. Le traitement de la tumeur de Wilms de stade 3 d’histologie favorable ou anaplasique (défavorable) comprend habituellement une chirurgie suivie d’une radiothérapie à l’abdomen et d’une chimiothérapie.

Chirurgie

La chirurgie est le traitement principal de la tumeur de Wilms de stade 3 suivie d’une radiothérapie et d’une chimiothérapie. La chirurgie qu’on pratique le plus souvent est la néphrectomie radicale (ablation du rein) suivie d’un curage ganglionnaire.

Il arrive que la chirurgie ne permette pas d’enlever complètement la tumeur de stade 3 en raison de sa taille ou de son emplacement. S’il n’est pas possible d’enlever la tumeur sans danger parce qu’elle est trop grosse ou qu’elle s’est développée hors du rein jusque dans les tissus ou les vaisseaux voisins, on pourrait prélever un peu de tissu pour l’examiner au microscope (biopsie) avant d’administrer une chimiothérapie. Moins de 6 semaines après que la chimiothérapie ait débuté, les médecins évaluent la tumeur afin de savoir s’il est possible de pratiquer une néphrectomie radicale. Si ce n’est pas le cas, on pourrait administrer une autre chimiothérapie pour tenter de réduire davantage la taille de la tumeur. On devrait réévaluer la tumeur de 9 à 12 semaines après le diagnostic afin de déterminer s’il est possible d’enlever toute la tumeur. On favorise la chirurgie ou une autre biopsie au plus tard 12 semaines après le diagnostic.

Radiothérapie

Une fois qu’on a enlevé la tumeur de Wilms de stade 3 par chirurgie, on administre une radiothérapie à l'abdomen. On peut avoir recours à la radiothérapie au début du traitement si la tumeur a été enlevée complètement lors du processus diagnostique ou après une chirurgie différée à la 6e, à la 9e ou à la 12e semaine. On administre la radiothérapie d’un seul côté de l’abdomen ou à l’abdomen tout entier. On associe une chimiothérapie à la radiothérapie.

Chimiothérapie

Si on a enlevé la tumeur de Wilms de stade 3 par chirurgie, on administre alors une chimiothérapie ainsi qu’une radiothérapie.

S’il n’est pas possible d’enlever la tumeur sans danger par chirurgie, on peut administrer une chimiothérapie avant l’opération afin de réduire la taille de la tumeur puis une autre fois après la chirurgie. Le type de chimiothérapie le plus souvent employé dépend du type de tumeur.

Les tumeurs d’histologie favorable sont traitées avec de la vincristine (Oncovin), de la doxorubicine (Adriamycin) et de la dactinomycine (Cosmegen, actinomycine D). La chimiothérapie est administrée pendant 25 semaines.

Les tumeurs d’histologie favorable présentant certains changements chromosomiques sont traitées avec de la vincristine, de la doxorubicine, de la dactinomycine, de la cyclophosphamide (Procytox) et de l’étoposide (Vepesid, VP-16) pendant 31 semaines.

Les tumeurs anaplasiques focales sont traitées avec de la vincristine, de la doxorubicine et de la dactinomycine pendant 25 semaines.

Les tumeurs anaplasiques diffuses sont traitées avec de la vincristine, de la doxorubicine, de l’étoposide, de la cyclophosphamide, du carboplatine (Paraplatin, Paraplatin AQ) et de l’irinotécan (Camptosar) pendant 36 semaines.

Quand on a recours à la cyclophosphamide, on peut aussi administrer du mesna (Uromitexan). Le mesna aide à protéger la vessie de l'irritation causée par la cyclophosphamide.

Essais cliniques

Les enfants atteints de cancer peuvent être traités en essais cliniques. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Révision par les experts et références

  • American Cancer Society. Treating Wilms Tumour. 2016.
  • Children's & Women's Health Centre of British Columbia . Kidney. British Columbia Children's Hospital - Oncology, Hematology and BMT. Children's & Women's Health Centre of British Columbia; 2003.
  • Duffey-Lind, E . Tumours of the kidney. Kline, N. E. (Ed.). Essentials of Pediatric Oncology Nursing: A Core Curriculum. 2nd ed. Association of Pediatric Oncology Nurses; 2004: 2.10:46-49.
  • Fernandez CV, Geller JI, Ehrlich PF et al . Renal Tumors. Pizzo PA & Poplack DG (eds.). Principles and Practice of Pediatric Oncology. 7th ed. Philadelphia: Wolters Kluwer; 2016: 29:753-768.
  • Wilms tumor. Janes-Hodder, H. & Keene, N. Childhood Cancer - A Parent's Guide to Solid Tumor Cancers. 2nd ed. O'Reilly; 2002: 9:137-149.
  • Macmillan Cancer Support. Wilms Tumour in Children. 2016.
  • National Cancer Institute. Wilms Tumor and Other Childhood Kidney Tumors Treatment (PDQ®) Patient Version. 2017.
  • National Cancer Institute. Wilms Tumor and Other Childhood Kidney Tumors Treatment (PDQ®) Health Professional Version. 2017.
  • Wilms tumor in children. National Childhood Cancer Foundation & Children's Oncology Group. CureSearch. Bethesda, MD: 2011.
  • Paulino, Arnold C. Medscape Reference: Wilms Tumor Treatment and Management. 2016: http://emedicine.medscape.com/.
  • Wilms' Tumor: The Basics. University of Pennsylvania. OncoLink. Reviewed ed. University of Pennsylvania; 2008.