Suivi après le traitement de la tumeur de Wilms

Le suivi après le traitement de la tumeur de Wilms est une composante importante des soins apportés aux enfants atteints. Les spécialistes du cancer et votre médecin de famille ou le pédiatre se partagent souvent cette responsabilité. L’équipe de soins de votre enfant discute avec vous afin de décider quel suivi répond à ses besoins.

Le suivi est important, car il y a un risque que le cancer réapparaisse (récidive) et que des effets secondaires tardifs du traitement se manifestent. Lors du suivi initial, on vérifie si la tumeur est réapparue et on s’assure que l’enfant s’est rétabli du traitement. À long terme, le suivi porte sur la recherche d’effets tardifs de la chimiothérapie ou de la radiothérapie. Les enfants atteints d’un cancer peuvent être suivis toute leur vie dans le cadre de programmes de soins post-thérapeutiques. Le Children’s Oncology Group (COG) propose des lignes directrices sur le suivi à long terme des survivants au cancer infantile. Dans certains établissements canadiens, il existe des cliniques de transition où l’on suit les survivants au cancer infantile. Ces cliniques aident à préparer les survivants au cancer qui deviennent de jeunes adultes à bien prendre en charge leurs propres soins de santé.

N’attendez pas au prochain rendez-vous fixé pour signaler tout nouveau symptôme et tout symptôme qui ne disparaît pas. Avisez l’équipe de soins si votre enfant présente les symptômes suivants :

  • masse dans l’abdomen
  • abdomen enflé
  • douleur à l’abdomen
  • sang dans l’urine (hématurie)
  • fièvre
  • perte de poids

Le risque de réapparition de la tumeur de Wilms est le plus élevé au cours des 2 premières années qui suivent le traitement, donc on doit faire un suivi étroit durant cette période. Le risque de récidive dépend de l’histologie et du stade initial de la tumeur. Les récidives affectent le plus souvent les poumons, le foie et la région où la tumeur primitive se trouvait (lit tumoral).

Planification des visites de suivi

Les visites de suivi pour la tumeur de Wilms sont habituellement ainsi prévues :

  • aux 3 mois au cours des 2 premières années qui suivent le diagnostic
  • aux 6 mois pendant les 2 années suivantes
  • puis aux 2 ans

Déroulement des visites de suivi

Lors d’une visite de suivi, l’équipe de soins de votre enfant pose habituellement des questions sur les effets secondaires du traitement et la capacité d’adaptation de votre enfant.

Il est possible que le médecin fasse un examen physique dont :

  • palper l’abdomen à la recherche de signes d’une récidive locale ou d’une tumeur au foie;
  • écouter les poumons à la recherche de signes de métastases;
  • palper la glande thyroïde pour savoir s’il y a des masses (si l’enfant a reçu une radiothérapie au thorax).

Des examens sont souvent prescrits dans le cadre du suivi. On pourrait demander ceux-ci :

  • échographie abdominale
  • tomodensitométrie (TDM)
  • examen d’imagerie par résonance magnétique (IRM)
  • radiographie pulmonaire
  • analyses sanguines, comme le taux de thyréostimuline (TSH) et de thyroxine libre (T4) afin de surveiller la fonction thyroïdienne chez les enfants qui ont reçu une radiothérapie au thorax
  • tests de la fonction cardiaque, dont un échocardiogramme (écho) ou un électrocardiogramme (ECG) chez les enfants qui ont reçu de la doxorubicine (Adriamycin)
  • tests de la fonction rénale, comme une analyse d’urine, une formule sanguine ou un DFG (test à base d’un colorant radioactif qui évalue le fonctionnement des reins)
  • tests auditifs chez les enfants qui ont reçu du carboplatine (Paraplatin, Paraplatin AQ)

Si l’équipe de soins de votre enfant découvre que le cancer est réapparu, elle discutera avec vous afin de planifier son traitement et ses soins.

Questions à poser sur le suivi

Apprenez-en davantage sur les lignes directrices relatives au suivi à long terme du Children’s Oncology Group (en anglais seulement). Afin de prendre les bonnes décisions pour votre enfant, posez des questions sur le suivi à l’équipe de soins.

Révision par les experts et références

  • American Cancer Society. About Wilms Tumour. 2016.
  • American Cancer Society. After Treatment - Living as a Wilms Tumour Survivor. 2016.
  • American Society of Clinical Oncology. Wilms Tumor - Childhood. 2016.
  • Wilms' tumour (kidney cancer in childhood). Cancer Research UK. CancerHelp UK. Cancer Research UK; 2012.
  • Fernandez CV, Geller JI, Ehrlich PF et al . Renal Tumors. Pizzo PA & Poplack DG (eds.). Principles and Practice of Pediatric Oncology. 7th ed. Philadelphia: Wolters Kluwer; 2016: 29:753-768.
  • Hendershot E . Renal tumours. Tomlinson, D. & Kline, N. E. Pediatric Oncology Nursing: Advanced Clinical Handbook. Germany: Springer; 2005: 2.7: 57-61.
  • Wilms tumor. Janes-Hodder, H. & Keene, N. Childhood Cancer - A Parent's Guide to Solid Tumor Cancers. 2nd ed. O'Reilly; 2002: 9:137-149.
  • Wilms' tumour in children. Macmillan Cancer Support. Macmillan Cancer Support. London, UK: Macmillan Cancer Support; 2011.
  • National Cancer Institute. Wilms Tumor and Other Childhood Kidney Tumors Treatment (PDQ®) Patient Version. 2017.
  • National Cancer Institute. Wilms Tumor and Other Childhood Kidney Tumors Treatment (PDQ®) Health Professional Version. 2017.
  • Wilms tumor in children. National Childhood Cancer Foundation & Children's Oncology Group. CureSearch. Bethesda, MD: 2011.
  • Paulino, A. C. et al . Wilms tumor. eMedicine.Medscape.com. WebMD LLC; 2011.
  • Paulino, Arnold C. Medscape Reference: Wilms Tumor Treatment and Management. 2016: http://emedicine.medscape.com/.