Traitement des tumeurs de l’ovaire à la limite de la malignité

Selon le stade, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes en présence d’une tumeur de l’ovaire à la limite de la malignité. Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de vos besoins et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement.

Tumeurs de l’ovaire à la limite de la malignité de stade précoce

La chirurgie est le traitement principal des tumeurs de l'ovaire à la limite de la malignité de stade précoce (stades 1 et 2). Le type de chirurgie pratiqué dépend de votre désir de porter des enfants un jour.

On peut proposer les opérations suivantes à une femme qui souhaite porter des enfants un jour :

  • ablation de l’ovaire atteint de cancer et de la trompe de Fallope du même côté (salpingo-ovariectomie unilatérale);
  • ablation de la partie de l’ovaire où se trouve le kyste contenant la tumeur (kystectomie ou ovariectomie partielle).

Les interventions chirurgicales suivantes empêchent de porter des enfants un jour :

  • ablation des deux ovaires et des deux trompes de Fallope (salpingo-ovariectomie bilatérale);
  • ablation de l’utérus, des deux ovaires et des deux trompes de Fallope (hystérectomie totale avec salpingo-ovariectomie bilatérale).

Lors de l’opération, le chirurgien prélève aussi des échantillons de tissu qui semble anormal dans différentes parties du bassin et de l’abdomen, ainsi que des ganglions lymphatiques. Les échantillons et ganglions sont ensuite analysés en laboratoire afin de déterminer si le cancer s’y est propagé. Cette étape de la chirurgie est appelée stadification chirurgicale.

Tumeurs de l’ovaire à la limite de la malignité de stade avancé

La chirurgie est le traitement principal des tumeurs de l'ovaire à la limite de la malignité de stade avancé (stades 3 et 4). On peut avoir recours aux types de chirurgie suivants :

  • hystérectomie totale avec salpingo-ovariectomie bilatérale;
  • chirurgie de réduction tumorale (retrait de la plus grande partie possible du cancer).

Lors de l’opération, le chirurgien prélève aussi des échantillons de tissu qui semble anormal dans différentes parties du bassin et de l’abdomen, ainsi que des ganglions lymphatiques. Les échantillons et ganglions sont ensuite analysés en laboratoire afin de déterminer si le cancer s’y est propagé. Cette étape de la chirurgie est appelée stadification chirurgicale.

On n'administre habituellement pas de chimiothérapie ni de radiothérapie après la chirurgie.

Tumeurs de l’ovaire à la limite de la malignité qui récidivent

La récidive d'une tumeur de l'ovaire à la limite de la malignité signifie que la maladie est réapparue à la suite du traitement (maladie récidivante). Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de vos besoins et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement.

La chirurgie est le traitement principal des tumeurs de l'ovaire à la limite de la malignité qui récidivent. On effectue une chirurgie de réduction tumorale pour enlever la plus grande partie possible de la tumeur.

Une chimiothérapie à base de carboplatine (Paraplatin, Paraplatin AQ) ou de cisplatine associé à d’autres médicaments tels que le paclitaxel (Taxol) peut être administrée après la chirurgie.

Essais cliniques

Quelques essais cliniques sur le cancer de l’ovaire sont en cours au Canada et acceptent des participantes. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Révision par les experts et références

  • American Cancer Society. Ovarian Cancer. 2014: http://www.cancer.org/.
  • Cannistra SA, Gershenson DM, Recht A . Ovarian cancer, fallopian tube carcinoma, and peritoneal carcinoma. DeVita VT Jr, Lawrence TS, Rosenberg SA. Cancer: Principles and Practice of Oncology. 10th ed. Philadelphia: Wolters Kluwer Health/Lippincott Williams & Wilkins; 2015: 76: 1075-1099.
  • Eskander RN, Diaz-Montes TP, Vang R, Armstrong DK, Bristow RE . Borderline tumors and other rare epithelial tumors of the ovary. Raghavan D, Blanke CD, Honson DH, et al (eds.). Textbook of Uncommon Cancer. 4th ed. Wiley Blackwell; 2012: 35: 497-506.
  • National Cancer Institute. Ovarian Low Malignant Potential Tumors Cancer Treatment for Health Professionals (PDQ®). 2015: https://www.cancer.gov/types/ovarian/hp/ovarian-low-malignant-treatment-pdq#section/all.