Statistiques de survie pour le neuroblastome

Les statistiques de survie au neuroblastome sont des estimations très générales qui doivent être interprétées avec prudence. Ces statistiques sont fondées sur l’expérience de groupes d’enfants et ne permettent pas de prévoir les chances de survie d’un enfant en particulier.

Il existe de nombreuses méthodes différentes pour évaluer et consigner les statistiques de survie au cancer. Le médecin de votre enfant peut vous expliquer les statistiques sur le neuroblastome et ce qu’elles signifient pour lui.

Survie observée

La survie observée est également appelée survie globale. Elle correspond au pourcentage d’enfants atteints d’un certain type de cancer qui devraient vivre, au moins pendant une période déterminée, à la suite de leur diagnostic. Les médecins ont souvent recours au taux de survie observée lorsqu’ils parlent de pronostic.

La survie observée après 5 ans pour les enfants âgés de 0 à 14 ans qui sont atteints d’un neuroblastome est de 81 %, ce qui signifie qu’en moyenne, on s’attend à ce que 81 % des enfants ayant reçu un diagnostic de neuroblastome soient en vie pendant au moins 5 ans à la suite de leur diagnostic.

Survie selon la catégorie de risque

La survie varie selon la catégorie de risque du neuroblastome.

En général, les jeunes enfants atteints d’un neuroblastome ont un meilleur pronostic.

On ne dispose pas de statistiques canadiennes spécifiques sur les différentes catégories de risque du neuroblastome. Les renseignements suivants sont tirés de diverses sources et peuvent comprendre des statistiques provenant d’autres pays susceptibles de présenter des résultats similaires au Canada. Ces chiffres correspondent à la survie globale à partir du diagnostic. Les taux de survie réelle varient au cours du traitement en fonction de la manière dont la tumeur y répond.

Survie au neuroblastome

Catégorie de risque ou stade

Survie observée après 5 ans

Faible

Supérieure à 95 %

Moyen

90 % à 95 %

Élevé

40 % à 50 %

 

Questions sur la survie

Discutez du pronostic de votre enfant avec son médecin. Le pronostic repose sur de nombreux facteurs dont ceux-ci :

  • ses antécédents médicaux
  • le type de cancer
  • le stade du cancer
  • certaines caractéristiques du cancer
  • les traitements choisis
  • comment le cancer répond au traitement

Seul un médecin qui connaît bien ces facteurs peut examiner toutes ces données de concert avec les statistiques de survie pour en arriver à un pronostic.

Révision par les experts et références