Réduire le risque de myélome multiple

Vous pouvez réduire votre risque de myélome multiple en adoptant les comportements suivants.

Ayez un poids santé

Des études ont démontré que l’embonpoint ou l’obésité fait augmenter votre risque de myélome multiple. Bien manger et être physiquement actif peut vous aider à conserver un poids santé.

Évitez l’exposition aux substances nocives au travail

Les travailleurs agricoles ont un risque plus élevé d’être atteints d’un myélome multiple. Ce risque pourrait être lié au travail avec certaines substances nocives, comme les pesticides. D’autres types d’emploi pourraient aussi vous exposer à de telles substances. Afin de vous protéger contre les substances nocives au travail :

  • Sachez quelles substances causent le cancer. Évitez ou réduisez l’exposition à des produits qui causent le cancer.
  • Suivez les règles de sécurité lorsque vous travaillez avec des substances chimiques et d’autres produits dangereux.
  • Portez de l'équipement et des vêtements protecteurs afin de réduire au minimum l'exposition aux substances potentiellement dangereuses.
  • Évitez de vous exposer à des substances nocives ou réduisez votre temps d’exposition.

Apprenez-en davantage sur les façons de vous protéger des pesticides au travail.

Protégez-vous contre les infections virales

Certaines infections virales peuvent faire augmenter le risque de myélome multiple. Ce sont entre autres les infections aux virus de l’hépatite B et C et au VIH, qui peut mener au sida. Vous pouvez réduire votre risque d’infection par ces virus.

  • Faites-vous vacciner contre le virus de l'hépatite B.
  • Adoptez des pratiques sexuelles plus sécuritaires en utilisant le condom et en évitant les contacts sanguins pendant les relations sexuelles.
  • Évitez de partager vos aiguilles ou autres objets associés à l'usage des drogues. Si vous avez recours à des drogues injectables, participez à un programme d’échange de seringues.
  • Portez des gants en latex quand vous entrez en contact avec le sang d'une autre personne.
  • Assurez-vous que les tatouages, les perçages corporels ou l'acupuncture sont effectués avec du matériel propre et stérile. Les aiguilles devraient toujours être neuves, pas usagées. Elles ne devraient jamais être fabriquées de façon artisanale.

La Société canadienne du sang analyse tous les dons de sang afin de savoir s’ils sont infectés par les virus de l'hépatite B et C. Puisqu’on utilise seulement le sang qui n’est pas infecté, le risque de contracter une hépatite à la suite d'une transfusion sanguine est très faible au Canada.

Découvrez si votre risque de myélome multiple est élevé

Certaines personnes peuvent présenter un risque plus élevé que la moyenne d’être atteintes d’un myélome multiple. Discutez de votre risque avec votre médecin. S’il est supérieur à la moyenne, vous pourriez devoir consulter votre médecin plus souvent pour vérifier la présence d’un myélome multiple. Votre médecin vous indiquera quels examens passer et à quelle fréquence.

Obtenez plus d’information sur la façon de réduire votre risque de cancer

Découvrez comment vous pouvez prévenir le cancer et ce que vous pouvez faire pour réduire votre risque.

Révision par les experts et références

  • Badras A . Epidemiology and risk factors of multiple myeloma: Insights into incidence and etiology. Sekeres, M. A., Kalaycio, M. E., & Bolwell, B. J. Clinical Malignant Hematology. New York: McGraw Hill Medical; 2007: IV(80): pp. 833-845.
  • Brown LM, Gridley G, Pottern LM, et al . Diet and nutrition as risk factors for multiple myeloma among blacks and whites in the United States. Cancer Causes & Control. Springer; 2001.
  • De Roos AJ, Baris D, Weiss NS, et al . Multiple myeloma. Schottenfeld, D. & Fraumeni, J. F. Jr. (eds.). Cancer Epidemiology and Prevention. 3rd ed. New York: Oxford University Press; 2006: 47: pp. 919-945.
  • Government of Canada. HIV/AIDS. Ottawa, ON: Government of Canada; 2015: http://healthycanadians.gc.ca/diseases-conditions-maladies-affections/disease-maladie/hiv-vih-eng.php.
  • Hosgood, HD, et al . Diet and risk of multiple myeloma in Connecticut women. Cancer Causes & Control. Springer; 2007.
  • Public Health Agency of Canada. Hepatitis B: Get the Facts. Ottawa: Public Health Agency of Canada; 2014: http://www.phac-aspc.gc.ca/hcai-iamss/bbp-pts/hepatitis/hep_b-eng.php.
  • Public Health Agency of Canada. Hepatitis C: Get the Facts. Ottawa: Public Health Agency of Canada; 2015: http://www.phac-aspc.gc.ca/hepc/pubs/getfacts-informezvous/index-eng.php.
  • Purdue MP, Hofmann JN, Brown EE and Vachon CM . Multiple Myeloma. Thun MJ (ed.). Schottenfeld and Fraumeni Cancer Epidemiology and Prevention. 4th ed. New York, NY: Oxford University Press; 2018: 41: 797-814.
  • Reeves GK, Pirie K, Beral V, et al . Cancer incidence and mortality in relation to body mass index in the Million Women Study: cohort study. British Medical Journal (BMJ). BMJ Publishing Group Ltd; 2007.