Rayonnement

Qu'est-ce que le rayonnement?

On appelle rayonnement l’énergie qui circule dans l’espace sous forme d’ondes ou de particules. Il existe 2 types de rayonnement : ionisant et non ionisant.
Rayonnement ionisant

Le rayonnement ionisant est suffisamment fort pour endommager les cellules du corps humain et pour accroître le risque d’apparition d’un cancer.

Les sources de rayonnement ionisant sont entre autres :

  • le rayonnement ambiant (les sources d’exposition incluent les rayons cosmiques provenant du système solaire et les matières radioactives présentes dans le sol et la pierre);
  • le rayonnement ambiant provenant de l’activité humaine (ce rayonnement provient notamment de la mise à l’essai et de l’utilisation d’armes nucléaires ainsi que de la production d’énergie nucléaire);
  • le radon;
  • la radiation médicale.
Rayonnement non ionisant

Le rayonnement non ionisant n’est pas aussi puissant que le rayonnement ionisant. Toutefois, l’exposition à certains types de rayonnement non ionisant peut quand même causer des dommages.

Les sources d’exposition au rayonnement non ionisant incluent :

  • les champs de radiofréquences (provenant notamment des téléphones cellulaires, des tours de téléphonie cellulaire et des fours à micro-ondes);
  • les champs électromagnétiques (émis entre autres par les lignes de transport d’électricité et les appareils électroménagers);
  • les rayons ultraviolets (UV) (émis par le soleil et les lits de bronzage).

Comment réduire votre exposition à la radiation médicale au travail

Certains tests d’imagerie et types de traitement contre le cancer font appel au rayonnement ionisant. Si votre travail est lié à la radiation médicale, suivez les consignes de santé et sécurité émises par votre employeur. Vous devriez notamment porter un dosimètre afin de mesurer la quantité de rayonnement auquel vous êtes exposé avec le temps. Les mesures enregistrées sont régulièrement analysées par le Fichier dosimétrique national. La quantité de rayonnement reçue par les gens au travail est très strictement réglementée.

Présence de radon en milieu de travail

Le radon est un gaz radioactif présent naturellement dans l’environnement. Il est à la fois incolore, inodore et insipide. Le radon se répand dans l’air au cours du processus de désintégration naturelle de l’uranium qui se trouve dans la pierre et le sol. Une fois relâché, le radon se fragmente en particules radioactives qui peuvent se fixer à la poussière et aux autres particules présentes dans l’air.

Le fait de respirer de l’air contaminé au radon augmente votre risque de cancer du poumon.

L’air intérieur peut être contaminé par des niveaux élevés de radon lorsque le gaz présent dans le sol et la pierre autour d’un bâtiment s’infiltre à l’intérieur et s’accumule dans des espaces fermés et mal ventilés.

Si vous travaillez en milieu souterrain, comme le métro ou les tunnels, votre risque d’exposition au radon peut également être élevé.

Si vous travaillez dans une mine (une mine d’uranium ou tout autre type de mine souterraine), vous pourriez respirer de l’air qui contient naturellement des concentrations élevées de radon en l’absence d’une ventilation adéquate.

Le Canada dispose de règlements pour protéger les personnes qui travaillent dans les mines ainsi que dans les autres milieux industriels souterrains. Les travailleurs des mines d’uranium sont protégés par la Commission canadienne de sûreté nucléaire. De plus, l’industrie minière ainsi que les autres industries en milieu souterrain sont régies par les Lignes directrices canadiennes pour la gestion des matières radioactives naturelles.

Certaines provinces disposent également de programmes de mesure du radon dans les écoles.

Apprenez-en davantage sur le radon, vos risques d’exposition et les mesures à prendre pour vous protéger.