Stades du cancer de la cavité buccale

La stadification décrit ou classe un cancer en fonction de la quantité de cancer présente dans le corps et de son emplacement lors du diagnostic initial. C’est ce qu’on appelle souvent l’étendue du cancer. On se sert de l’information révélée par les examens pour savoir quelle est la taille de la tumeur, quelles parties de l’organe sont atteintes par le cancer, si le cancer s’est propagé à partir de son lieu d’origine et où il s’est propagé. Votre équipe de soins a recours au stade pour planifier votre traitement et prévoir l’issue (votre pronostic).

Le système de stadification le plus fréquemment employé pour le cancer de la cavité buccale est la classification TNM. Dans le cas du cancer de la cavité buccale, il y a 5 stades, soit le stade 0 suivi des stades 1 à 4. Pour les stades 1 à 4, on utilise souvent les chiffres romains I, II, III et IV. En général, plus le chiffre est élevé, plus le cancer s’est propagé. Parlez à votre médecin si vous vous posez des questions sur le stade.

Quand les médecins décrivent le stade, ils peuvent employer les mots local, régional ou distant. Local signifie que le cancer se trouve seulement dans la bouche et qu’il ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps. Régional signifie que le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques du cou (ganglions cervicaux). Distant signifie dans une partie du corps plus éloignée de la bouche.

Apprenez-en davantage sur le stade du cancer.

Stade 0 (carcinome in situ)

Le cancer se trouve seulement dans le revêtement de la bouche ou des lèvres.

Stade 1

La tumeur mesure 2 cm ou moins.

Stade 2

La tumeur mesure plus de 2 cm mais pas plus de 4 cm.

Stade 3

La tumeur mesure plus de 4 cm ou bien le cancer s’est propagé à un ganglion lymphatique du cou du même côté que la tumeur et il mesure 3 cm ou moins.

Stade 4A

La tumeur est de n’importe quelle taille et elle a envahi l’une des parties du corps suivantes :

  • os du palais ou de la mâchoire inférieure
  • nerf dans la mâchoire inférieure appelé nerf alvéolaire inférieur
  • plancher de la bouche
  • peau du visage

Le cancer peut aussi s’être propagé à au moins 1 ganglion lymphatique du cou, dont la taille équivaut à 6 cm ou moins.

Stade 4B

La tumeur a envahi les tissus mous de la joue, comme les muscles, les nerfs ou les vaisseaux sanguins, ou bien la base du crâne, ou encore la tumeur enveloppe l’artère carotide interne du cou.

OU

Le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques du cou et l’un d’eux mesure plus de 6 cm ou bien le cancer présent dans un ganglion lymphatique s’est étendu au tissu voisin.

Stade 4C

Le cancer s’est propagé à d’autres parties du corps (métastases à distance), comme les poumons, le foie ou les os. On parle aussi de cancer de la cavité buccale métastatique.

Récidive de cancer de la cavité buccale

La récidive d'un cancer de la cavité buccale signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement. S’il réapparaît à l’endroit où il a d’abord pris naissance, on parle de récidive locale. S’il réapparaît dans des tissus ou des ganglions lymphatiques situés près de l’endroit où il a d’abord pris naissance, on parle de récidive régionale. Il peut aussi réapparaître dans une autre partie du corps : on parle alors de récidive ou de métastase à distance.

Révision par les experts et références

  • Alberta Health Services. Oral Cavity Cancer Clinical Practice Guideline HN-002. Alberta Health Services; 2016.
  • American Cancer Society. Oral Cavity and Oropharyngeal Cancer. 2016.
  • American Society of Clinical Oncology. Oral and Oropharyngeal cancer. 2016: http://www.cancer.net/cancer-types/oral-and-oropharyngeal-cancer/view-all.
  • Brierley JD, Gospodarowicz MK, Wittekind C (eds.). TNM Classification of Malignant Tumours. 8th ed. Wiley Blackwell; 2017.
  • Cancer Research UK. The Mouth and Oropharynx. Cancer Research UK; 2016.
  • Koch WM, Stafford E, Chung C, Quon H . Cancer of the oral cavity. Harrison LB, Sessions RB, Kies MS. Head and Neck Cancer: A Multidisciplinary Approach. 4th ed. Philadelphia: Wolters Kluwer/Lippincott Williams & Wilkins; 2014: 16A:335-356.
  • Mendenhall WM, Werning JW, Pfister DG . Cancer of the head and neck. DeVita VT Jr, Lawrence TS, & Rosenberg SA. Cancer: Principles and Practice of Oncology. 10th ed. Philadelphia: Wolters Kluwer Health/Lippincott Williams & Wilkins; 2015: 38: 422-473.
  • National Cancer Institute. Lip and Oral Cavity Cancer Treatment (PDQ®). 2016.
  • National Comprehensive Cancer Network. NCCN Clinical Practice Guidelines in Oncology: Head and Neck Cancers (Version 1.2015). 2015.