Tout sur les hormones

D’où les hormones proviennent-elles?

Les hormones présentes dans notre corps commandent des fonctions spécifiques comme le métabolisme, la croissance et la reproduction. Des taux trop élevés de certaines hormones peuvent provoquer une croissance et une division cellulaires plus rapides que la normale et ainsi augmenter le risque de cancer.

Ce sont les glandes qui produisent nos hormones de façon naturelle; ces hormones sont dites endogènes.

Hormones et risque de cancer

Certaines hormones naturelles peuvent accroître le risque de développer certains types de cancer. À titre d’exemple, plus une femme est exposée longtemps à l’œstrogène (même sous sa forme naturelle), plus son risque de cancer du sein augmente. Les femmes qui ont eu leurs premières menstruations à un plus jeune âge que la normale, qui sont entrées en ménopause plus tard que la normale ou qui n’ont jamais eu de grossesse présentent un risque plus élevé de cancer du sein parce que la durée totale (à vie) de leur exposition à l’œstrogène est plus longue.

Chez les hommes, l’exposition à long terme des cellules prostatiques à la testostérone joue un rôle dans l’apparition du cancer de la prostate. Le risque augmente à mesure que les hommes avancent en âge et que la durée d’exposition des cellules prostatiques à la testostérone se prolonge.

Hormones synthétiques

Il est également possible de fabriquer des hormones en laboratoire. Ces hormones synthétiques, qu’on retrouve dans les pilules anticonceptionnellesl’hormonothérapie substitutive ainsi que certaines substances chimiques présentes dans l’environnement, peuvent augmenter ou réduire vos propres taux d’hormones. Ces variations hormonales entraînent possiblement un risque accru de cancer.


En quoi les substances chimiques peuvent-elles affecter vos hormones?

Vous avez peut-être entendu parler d’études menées récemment sur un groupe de substances chimiques appelées perturbateurs endocriniens. Ces substances chimiques peuvent entraver ou interrompre le fonctionnement du système endocrinien.

Qu’est-ce que le système endocrinien?

Le système endocrinien regroupe plusieurs glandes du corps humain, dont les ovaires, les testicules, la thyroïde et le pancréas. Ces glandes dites endocrines sécrètent des hormones. Le système endocrinien comprend également des cellules qui libèrent des hormones dans le tube digestif, les reins, le cœur et le placenta.

Les perturbateurs endocriniens d’origine chimique peuvent modifier le fonctionnement du système endocrinien en :

  • agissant comme certaines hormones présentes naturellement, telles que l’œstrogène;
  • bloquant l’action de certaines hormones;
  • entravant la production d’hormones ou de récepteurs d’hormones;
  • altérant les messages chimiques envoyés par les hormones.
Quels genres de substances constituent des perturbateurs endocriniens?

Les pilules anticonceptionnelles, certains médicaments anticancéreux et d’autres types de médicaments perturbent intentionnellement le système endocrinien – pour empêcher la fertilité, combattre le cancer ou traiter d’autres troubles médicaux.

Des perturbateurs endocriniens peuvent également être présents dans des produits chimiques synthétiques utilisés comme solvants et lubrifiants industriels, par exemple les biphényles polychlorés (BPC), les biphényles polybromés (PBB) et les dioxines. D’autres substances comme le bisphénol A (BPA) (qu’on retrouve dans les plastiques), certains ignifugeants (PBDE) et les phtalates comptent aussi parmi les perturbateurs endocriniens.

Il est possible que les perturbateurs endocriniens puissent modifier l’action des hormones dans notre corps et causer des problèmes de santé, notamment le cancer. Jusqu’à maintenant, les données scientifiques n’ont pas permis de conclure à l’existence d’un lien entre la plupart des perturbateurs endocriniens et le cancer.