Subventions de recherche pour l'équité en santé - Promouvoir un système de soins du cancer plus accessible et inclusif

Résumé du programme

Le but de ce programme de financement est d’appuyer des projets de recherche visant à faire progresser l’équité en santé liée au cancer. Les projets doivent être collaboratifs, cocréés par des personnes atteintes de cancer et touchées par la marginalisation structurelle et conçus pour s’attaquer aux facteurs systémiques, structurels et institutionnels qui alimentent les disparités en matière de santé au Canada. Les demandes devraient déterminer et définir, du point de vue des déterminants sociaux de la santé, le besoin associé à l’équité en santé ainsi que la communauté sur laquelle l’accent sera mis, en prenant soin de tenir compte des intersectionnalités des communautés concernées

Dates importantes

Date limite pour l'inscription du résumé
20 juillet, 2022
Résultats de la pertinence des résumés
26 juillet, 2022
Date limite pour la demande intégrale
8 septembre, 2022
Annonce des résultats
novembre 2022
Date de début prévue
1er décembre, 2022

Contexte

Les inégalités (ou disparités) en santé sont fréquentes au Canada (voir 1). Les iniquités en santé sont définies comme des inégalités en santé dues à des différences évitables (inéquitables ou injustes) dans les conséquences sur la santé qui résultent d’injustices systémiques, structurelles et institutionnelles fondées, par exemple, sur la race, le genre ou l’orientation sexuelle. Dans le cas des Premières Nations, des Inuits et des Métis, elles incluent les conséquences sur la santé qui résultent des effets du colonialisme. Pour atteindre l’équité en santé, il faut s’attaquer à ces injustices systémiques, structurelles et institutionnelles, qui prennent bien souvent source dans le racisme (et autres -ismes, comme le sexisme, l’âgisme, le capacitisme, l’hétérosexisme, le classisme, etc.), la discrimination, l’exclusion et l’oppression.

Le gouvernement du Canada décrit les déterminants de la santé comme un large éventail de facteurs personnels, sociaux, économiques et environnementaux qui déterminent la santé d’une personne ou d’une population. Ceux-ci comprennent :

  1. Le revenu et le statut social
  2. L’emploi et les conditions de travail
  3. L’éducation et l’alphabétisme
  4. Les expériences vécues pendant l’enfance
  5. L’environnement physique
  6. Le soutien social et la capacité d’adaptation
  7. Les comportements sains
  8. L’accès aux services de santé
  9. La biologie et le patrimoine génétique
  10. Le genre
  11. La culture
  12. La race et le racisme

Les déterminants sociaux de la santé désignent les facteurs non médicaux qui influencent la santé d’une personne. Ils comprennent les facteurs économiques et sociaux qui peuvent avoir un effet sur la santé d’une personne, comme le revenu, l’éducation ou l’emploi. L’expérience de racisme, de discrimination, d’exclusion et d’oppression est un important déterminant social de la santé pour certains groupes tels que les Premières Nations, les Inuits et les Métis, la communauté LGBTQ2S+ et les Noirs vivant au Canada. Il n’existe pas de liste unique normalisée, complète ou généralement acceptée des déterminants sociaux de la santé (2, 3, 4).

Le continuum de la lutte contre le cancer commence par la prévention et se poursuit par le dépistage et la détection précoce, le diagnostic, le traitement, les soins psychosociaux et soins palliatifs, le rétablissement et la survie ou encore les soins de fin de vie. En ce qui concerne le cancer, il existe des disparités précises en matière de santé (parmi lesquelles de nombreuses constituent des iniquités), documentées autant aux États-Unis (voir 5) qu’au Canada (voir 6, 7, 8, 9, 10), qui mettent en évidence le travail considérable qui reste à accomplir. Par exemple :

  • Le dépistage du cancer est moins fréquent dans les communautés trans.
  • Le taux de cancer est plus élevé parmi les personnes en situation d’itinérance qu’au sein de la population générale.
  • Le risque de recevoir un diagnostic de cancer avancé est plus élevé chez les Premières Nations, les Inuits et les Métis.
  • Le pronostic des femmes noires atteintes d'un cancer de l'endomètre est moins bon que celui des femmes blanches (Données US) (11)

En se basant sur un cadre de travail axé sur les déterminants sociaux de la santé (voir ci-dessus, et qui inclut, pour les Premières Nations, les Inuits et les Métis, le modèle holistique de planification et de politique des Premières Nations [12] ou un cadre de travail similaire justifié), ce programme de financement de la recherche appuiera des projets de recherche visant à faire progresser l’équité en santé liée au cancer en s’attaquant aux facteurs modifiables qui alimentent les disparités en matière de santé. Accroître l’équité en santé au sein de populations données améliorera la santé de la population globale du Canada.

Description du programme

Les équipes de recherche emploieront des méthodes collaboratives pour concevoir, mettre en œuvre et évaluer conjointement des stratégies ayant fait l’objet d’un examen attentif et visant à s’attaquer à des inégalités en santé précises en matière de prévention, de détection, de traitement ou de survie au cancer. Les demandes doivent aborder un besoin clairement établi se rapportant à l’équité en santé et se concentrer sur un groupe défini (en tenant compte des sous-groupes). Une attention doit aussi être portée à l’intersectionnalité des déterminants de la santé. Par exemple, les Premières Nations, les Inuits et les Métis, les Noirs et d’autres groupes minoritaires ou racisés ne sont pas homogènes; les personnes de ces communautés présentent une intersectionnalité avec d’autres déterminants de la santé, dont le genre, l’orientation sexuelle, la région géographique, l’éducation, le statut économique et d’autres origines ethniques. Par conséquent, les équipes devraient s’efforcer de reconnaître et d’aborder les limites de l’application des résultats de leur étude à une population particulière.

Les projets proposés devraient idéalement aborder les pratiques systémiques, structurelles ou institutionnelles qui favorisent l’iniquité en santé, mais ils peuvent également, lorsque c’est pertinent, s’intéresser à des stratégies ou à des interventions centrées sur les fournisseurs (p. ex. lieux d’intervention) et les individus (en usant de prudence afin d’éviter de jeter un blâme ou de perpétuer des préjudices, avec l’appui de membres de l’équipe et d’autres conseillers au besoin). Les implications et les résultats prévus ainsi que la stratégie de diffusion et de mobilisation de la recherche proposée doivent être clairement énoncés. Les risques et les stratégies de remplacement ou d’atténuation doivent être décrits.

Les équipes de recherche seront composées de partenaires pertinents qui en feront partie intégrante dès le début :

  • Un chercheur principal répondant aux critères d’admissibilité et faisant preuve d’un engagement authentique et démontré envers la recherche sur l’équité en santé. On encourage les chercheurs qui n’ont pas traditionnellement travaillé dans le domaine du cancer, mais dont la recherche est axée sur l’équité en santé (p. ex. chercheurs en sciences sociales, chercheurs en arts, chercheurs communautaires) à présenter une demande. Pour les demandes impliquant la participation des Premières Nations, des Inuits et des Métis, le chercheur principal ou le cochercheur principal doit lui-même s’identifier comme Autochtone ou collaborer avec un ou plusieurs aînés ou gardiens du savoir autochtones et démontrer un engagement significatif et culturellement adapté avec les communautés autochtones.
  • Une équipe (chercheur principal, cochercheurs principaux, codemandeurs, personnes atteintes de cancer, agents de mise en œuvre/décideurs, auteurs additionnels et collaborateurs) se concentrant clairement sur l’équité en santé et rassemblant collectivement l’expérience et l’expertise nécessaires pour atteindre les objectifs de la recherche. Une formation sur l’équité en santé peut être requise pour certains membres de l’équipe de recherche (p. ex. stagiaires) et devrait être décrite, le cas échéant.
  • Dans le cadre de ce programme, les personnes touchées par le cancer désignent des personnes qui sont à la fois touchées par la marginalisation structurelle et qui sont à risque de cancer, des patients, des survivants ou des aidants. Ces personnes doivent participer intégralement à la cocréation de tous les aspects du plan de recherche dès le début, de la détermination d’une question de recherche importante et pertinente jusqu’à la diffusion des résultats. Les caractéristiques et l’intersectionnalité des sous-populations devraient être attentivement prises en compte pour assurer une représentation équitable. Les équipes peuvent consulter le document Stratégie de recherche axée sur le patient - Cadre d’engagement des patients pour de l’information sur l’engagement significatif de la population.
  • Les agents de mise en œuvre et les décideurs incluent des professionnels (travailleurs de la santé, travailleurs communautaires, administrateurs, responsables des politiques) qui peuvent participer à la mise en œuvre des stratégies proposées pour accroître l’équité en santé. Ces personnes doivent participer intégralement au projet dès le début et démontrer leur engagement envers le travail proposé.
  • Le mandat détaillé (lequel peut évoluer au cours du projet) de chacun des membres de l’équipe sera exigé au cours du processus de demande et le personnel de la SCC consultera régulièrement l’équipe durant la période du financement pour confirmer l’engagement adéquat des intervenants.

Nous encourageons les candidats à poser des questions sur la portée du projet et l’admissibilité des membres de l’équipe. Veuillez communiquer avec research@cancer.ca.

La SCC s’est engagée à respecter l’équité, la diversité et l’inclusivité ainsi que les droits des Premières Nations, des Inuits et des Métis et s’efforce de promouvoir l’excellence en matière d’inclusion dans ses programmes de recherche. Nous invitons et encourageons tous les candidats admissibles de divers horizons à faire une demande pour nos occasions de financement.

Consolidation d’équipe authentique

Nous reconnaissons que la consolidation d’équipe de façon authentique et collaborative prend du temps. Les équipes nouvellement formées peuvent soumettre une demande incluant le processus de consolidation d’équipe et de détermination de la question (jusqu’à un an de financement), puis faire une demande subséquente (dans un futur concours*) pour la recherche (sur l’équité en santé liée au cancer) elle-même. Les demandes structurées de cette manière devront fournir un raisonnement justifié ainsi qu’un plan détaillé des activités de consolidation d’équipe et le budget demandé devrait refléter le travail proposé. Les membres de l’équipe devront être établis à l’étape de la candidature. * Veuillez noter que les équipes employant cette méthode devront respecter les mêmes critères d’évaluation que les autres demandeurs lors du concours futur.

Fonds disponibles

  • Le financement sera offert jusqu’à concurrence de 300 000 $ par subvention sur une période de trois ans (maximum de 150 000 $/année).
  • L’enveloppe de financement de ces subventions permettra de remettre jusqu’à 3 millions de dollars.
  • Le financement accordé pour chaque subvention ne dépassera pas 300 000 $ sur deux ou trois ans. Le financement sera accordé afin de couvrir les coûts directs de la recherche, y compris les fournitures, les dépenses, les salaires, l’engagement des intervenants/partenaires (s’il y a lieu, et dont la rémunération et les articles de cérémonie pour les fêtes et les cadeaux pour les Premières Nations, les Inuits et les Métis) et le matériel associé au travail proposé. Le budget proposé peut comprendre jusqu’à 10 000 $ pour les demandes de matériel, à condition que ces demandes soient adéquatement justifiées. Dans le cadre de ce concours, les dépenses pour la consolidation d’équipe et le salaire des chercheurs communautaires (calculé au prorata du travail propre au projet) constitueront des dépenses admissibles. Consultez la politique d’administration financière de la Société canadienne du cancer (SCC) pour obtenir plus de détails sur les dépenses admissibles et non admissibles. Les coûts indirects ne sont pas admissibles.
  • Les subventions seront renouvelables en présentant une demande intégrale à un concours ultérieur (s’il y a lieu).
Budget total*
3 millions de dollars 
Financement sur 2 ou 3 ans
jusqu’à 300 000$
Maximum par année 
150 000 $ 
Budget pour matériel permanent 
10 000$
*Des partenaires supplémentaires ou l'accès à  des fonds supplémentaires peuvent augmenter ce montant. 

Renseignements additionnels

Les candidats intéressés peuvent également approcher les responsables de mission de CCS (dans les domaines de l'information, du soutien, du plaidoyer et/ou du CCPS) afin d'explorer les possibilités mutuellement bénéfiques de tirer parti des domaines prioritaires de mission de CCS suivants :  

  • Initiation/arrêt du tabac/vapotage pour les populations à risque
  • Risque de cancer et consommation d'alcool
  • Risque de cancer et inactivité physique pour les populations à risque
  • Risque de cancer et nutrition pour les populations à risque
  • Risque de cancer et protection solaire/UVR pour les populations à risque.
  • Premières nations, Inuits et Métis (PNIM) et prévention du cancer
  • Santé mentale et cancer 
  • Soins virtuels pour les populations mal desservies
  • Données sur le cancer dans les populations mal desservies
  • Accès au traitement
  • Accès à l'information sur le cancer et au soutien communautaire en matière de cancer pour les patients et les soignants des populations mal desservies (communautés prioritaires), notamment :
    • Les survivants du cancer
    • Les cancers avancés
    • Adolescents et jeunes adultes atteints de cancer (AYA)
    • Les adultes plus âgés
    • PNIM 
    • Patients noirs et racisés
    • Les LGBTQ+
    • Barrières financières et géographiques 

Les chercheurs qui souhaitent entrer en contact avec les responsables de mission de SCC peuvent envoyer un courriel à research@cancer.ca pour entamer un dialogue. Notez que l'engagement du personnel de SCC dans les demandes de subvention n’influencera pas le processus d'par les pairs. 

Le comité d’évaluation par les pairs sera composé d’examinateurs scientifiques et d’examinateurs patients/survivants/aidants diversifiés qui évalueront collectivement les demandes de ce programme de financement de la recherche (reportez-vous aux critères d’évaluation ci-dessous pour en savoir plus). Le comité d’évaluation par les pairs sera formé de membres pertinents et adéquats possédant l’expertise nécessaire pour examiner les demandes intégrales reçues.

Veuillez consulter le guide de demande avant de présenter un résumé. L’étape de l’inscription des résumés est obligatoire pour confirmer l’admissibilité des projets et guidera la composition du comité d’évaluation. Un maximum d’une demande par chercheur principal est permis pour ce concours (les candidats peuvent apparaître comme cochercheurs principaux sur de multiples demandes).

L’inscription de résumé comprend les éléments suivants :

Renseignements sur les demandeurs (chercheur principal, cochercheurs principaux, codemandeurs, auteurs additionnels, les personnes touchées par le cancer, agents de mise en œuvre/décideurs et collaborateurs)

  1. Résumé scientifique décrivant le raisonnement, les objectifs généraux, la méthodologie et les résultats attendus du projet
  2. Mots-clés
  3. Déclaration de pertinence expliquant clairement le raisonnement du choix de la population sur laquelle sera mis l’accent (y compris les sous-groupes et l’intersectionnalité des déterminants) et la stratégie retenue pour faire progresser l’équité en santé liée au cancer. La participation significative et intégrale des représentants pertinents à l’établissement du sujet proposé, de la conception/méthodologie, de l’évaluation/l’analyse et des plans de diffusion doit être évidente. Les implications et les méthodes proposées pour atteindre les résultats devraient être décrites.
  4. Évaluateurs suggérés
  5. Renseignements pour le suivi de la recherche

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le guide d’inscription de résumé. Lors de l’évaluation des résumés, l’inclusion de membres pertinents à l’équipe, la stratégie collaborative d’élaboration du projet et l’accent sur l’équité en santé (abordant un besoin évident parmi une population bien définie) dans un cadre de travail axé sur les déterminants sociaux de la santé seront examinés.

Les équipes remettant une inscription de résumé admissible seront invitées à faire une demande intégrale. Les changements substantiels qui modifient grandement la composition d’une équipe ou les objectifs généraux et les buts de la proposition faisant l’objet de l’inscription de résumé ne sont pas permis. Dès que vous avez des questions, communiquez avec research@cancer.ca pour les poser.

Veuillez consulter le guide de demande avant de présenter une candidature. Les éléments additionnels suivants sont requis dans la demande intégrale :

  1. Résumé public
  2. Proposition détaillée (jusqu’à cinq pages) comprenant l’objectif global et les buts du projet, les données justificatives/le raisonnement, le cadre théorique directeur, la conception de l’étude, la méthodologie et l’évaluation/analyse (dont les stratégies de remplacement en cas d’échec des plans initiaux) de même que la façon dont les risques (y compris les préjudices possibles aux communautés) seront atténués. Les détails concernant la propriété des données (p. ex. principes de PCAPMD des Premières Nations) devraient être décrits. Les détails concernant les membres de l’équipe, y compris la façon dont chacun d’eux ont été et seront intégrés au travail proposé, doivent aussi être inclus. Décrivez brièvement comment les patients/survivants/aidants et les agents de mise en œuvre/décideurs ont été recrutés au sein de l’équipe, en mentionnant si les relations avec ceux-ci précédaient l’annonce de l’occasion de financement. La prise en compte des principes d’accessibilité, d’équité, de diversité et d’inclusion dans la composition de l’équipe de recherche doit être évidente. Une description de l’environnement dans lequel se déroulera le travail de recherche est également requise. Il est permis d’inclure deux pages additionnelles de figures, de tableaux et de diagrammes accompagnés de leur légende.
  3. Description de la façon dont le sexe, le genre et d’autres dimensions de la diversité ou des déterminants de la santé ainsi que leur intersectionnalité ont été pris en compte dans la conception du projet. Bien que cette section soit mentionnée à ce point-ci de la demande, cet élément devrait représenter une composante fondamentale de la proposition de recherche, compte tenu de la nature du présent concours.
  4. Mandat de chacun des membres de l’équipe
  5. Description des produits ou des programmes qui devraient résulter de la recherche, comprenant des détails sur la propriété et un plan de diffusion (et de mise en œuvre) clair. Mentionnez également la méthodologie/les stratégies de diffusion auprès des communautés des parties intéressées.
  6. Budget détaillé accompagné d’une justification motivant les fournitures, le personnel (y compris les membres de l’équipe, s’il y a lieu) et le matériel demandés dans le cadre du projet de recherche. Consultez la SRAP et la politique de la SCC ou communiquez avec la SCC pour en savoir plus sur l’admissibilité à la rémunération.

 

Dans le cadre de ce concours, des examinateurs scientifiques et des examinateurs patients/survivants/aidants évalueront trois domaines clés. Les critères pertinents seront pondérés dans l’échelle d’évaluation de chaque type d’examinateur. Veuillez noter que les critères d’évaluation seront adaptés dans le cas des demandes qui visent uniquement, à ce stade-ci, à mener des activités de consolidation d’équipe et à déterminer une question relative à l’équité en santé liée au cancer

Stratégie :

  • Comment le projet de recherche a-t-il été conçu? Des représentants des personnes atteintes de cancer (ainsi que des agents de mise en œuvre/décideurs) ont-ils, dès le début, fait preuve d’un engagement clair lors de la détermination des iniquités à aborder, de la définition des méthodologies à employer et de l’établissement des plans de diffusion et de mobilisation? La cocréation est-elle évidente?
  • S’est-on servi d’un cadre de travail axé sur les déterminants sociaux de la santé (ou d’un autre cadre similaire) pour orienter la recherche proposée? Les dimensions pertinentes de la diversité/des déterminants de la santé et leur intersectionalité ont-elles été adéquatement incluses dans l’élaboration de la proposition?
  • Le plan de recherche est-il adéquatement adapté aux communautés sur lesquelles l’accent sera mis et la recherche emploiera-t-elle des méthodes appropriées pour faciliter l’interprétation exacte des résultats, en tenant compte des préjudices possibles? A-t-on planifié une collecte de données à de multiples niveaux (au-delà du niveau individuel, c’est-à-dire aux niveaux institutionnel ou gouvernemental) pour s’assurer que l’analyse est cadrée dans le bon contexte et qu’elle aborde les injustices systémiques, structurelles et institutionnelles?
  • La propriété des données et des autres produits qui résulteront de la recherche (programmes, processus, outils, etc.) est-elle expliquée et justifiée adéquatement? Dans le cas de la recherche impliquant la participation des Premières Nations, des Inuits et des Métis, les principes de PCAPMD ou d’autres principes de gouvernance des données localement pertinents ont-ils été respectés?
  • Le budget et la durée demandés sont-ils appropriés pour le travail proposé? La stratégie globale est-elle réalisable en considérant l’échéancier et le budget fournis? La rémunération des membres de l’équipe touchés par le cancer est-elle conforme à la politique de la SCC?

Pertinence et impact :

  • Quel niveau (système, structures, institutions, fournisseurs ou individus) la recherche proposée cible-t-elle et quelle est la probabilité que celle-ci ait l’impact voulu?
  • L’équipe a-t-elle adéquatement démontré qu’un besoin existe pour la recherche proposée? Les risques ont-ils été évalués et des stratégies de rechange ont-elles été proposées? Y a-t-il un risque de conséquences négatives inattendues?

  • Engagement adéquat des communautés particulières : S’est-on assuré que le projet n’exacerbera aucune iniquité ni ne posera aucun préjudice? Les stratégies d’atténuation et les bienfaits ont-ils été décrits?
  • Diffusion des connaissances et mobilisation : Comment les résultats seront-ils partagés avec les communautés concernées? Qui partagera les résultats et, s’ils sont positifs, quelles sont les prochaines étapes prévues (p. ex. revendication d’un changement de politique)?

Équipe et environnement de recherche :

  • Les chercheurs de l’équipe possèdent-ils l’expérience et l’expertise nécessaires pour prendre part à la recherche sur l’équité en santé? Par exemple, leur expérience antérieure démontre-t-elle un engagement envers l’équité en santé ou le travail pour la justice en santé?
  • Les membres de l’équipe qui sont touchés par le cancer sont-ils appropriés et reflètent-ils la communauté sur laquelle l’accent sera mis dans la recherche proposée? L’équipe a-t-elle décelé des lacunes et tentera-t-elle d’y remédier? L’équipe a-t-elle reconnu des limites concernant l’application des résultats de l’étude à une population particulière?
  • Les membres de l’équipe qui sont des agents de mise en œuvre/décideurs sont-ils appropriés et ont-ils démontré leur engagement à intervenir dans des activités pertinentes dans le cadre de la recherche proposée?
  • Les principes d’accessibilité, d’équité, de diversité et d’inclusion et les droits des Autochtones (s’il y a lieu) ont-ils été pris en compte dans la composition de l’équipe?
  • Dans l’ensemble, l’équipe a-t-elle les capacités nécessaires pour mener à bien le projet proposé? Y a-t-il des lacunes dans son expertise?
  • Les mandats sont-ils clairs et adéquats? La dynamique du pouvoir au sein de l’équipe a-t-elle attentivement été prise en compte et abordée?
  • L’environnement dans lequel la recherche sera menée est-il adéquat?

Tous les récipiendaires d’une subvention sont tenus de remettre chaque année des rapports d’avancement et des états de compte durant la période de la subvention (et pour deux ans après la subvention dans le cas des rapports scientifiques). Les chercheurs principaux recevront des instructions par courriel pour produire les rapports dans notre système en ligne (EGrAMS). L’envoi de ces rapports est obligatoire. Le fait de ne pas remettre les rapports exigés entraînera le gel des versements futurs de la subvention.

Le personnel de la SCC consultera régulièrement l’équipe durant la période du financement, notamment pour s’assurer de l’engagement adéquat des intervenants identifiés.

Les équipes retenues participeront à des rencontres annuelles pour partager leurs apprentissages et les résultats de leur recherche entre eux et avec les intervenants pertinents, y compris des employés de la SCC. Les rencontres pourraient avoir lieu en personne ou prendre la forme d’événements virtuels; cela reste à déterminer. Des renseignements additionnels seront partagés à l’approche de la date de la rencontre.

Il est entendu que des demandes semblables à celles présentées à la SCC peuvent également être soumises à d’autres agences en vue d’obtenir le soutien de subventions ou de programmes. Dans le cadre du présent concours, les demandes faites en double à d’autres organismes seront acceptées, mais un chevauchement du budget ne sera pas permis à l’étape du financement. La SCC permettra également les propositions admissibles dont le budget excède celui établi pour le présent concours. Dans ce cas, le financement de la SCC dépendra de l’acquisition de fonds pour le projet entier.

Pour faire une demande

Consultez les criteres d admissibilite et les exigences de la SCC

Passez en revue les exigences de la SCC s’appliquant aux chercheurs principaux, à leurs équipes et aux établissements hôtes.

Passez en revue le guide de demande

Téléchargez notre guide de demande pour obtenir des instructions décrivant, étape par étape, comment faire une demande pour cette subvention et pour prendre connaissance d’autres renseignements importants.

Faites une demande

Cliquez ici pour faire une demande pour cette occasion de financement.