Subventions Accélération de la SCC -  pour accélérer les changements qui comptent pour les personnes atteintes de cancer 

Aperçu du programme

Ce programme vise à appuyer des subventions de recherche d’une durée d’un à deux ans qui accéléreront l’application de données probantes de haute qualité répondant à un besoin non satisfait et revêtant de l’importance pour les personnes atteintes de cancer.

Dates limites

Date limite pour l'inscription des résumés
25 mai 2022
Résultats des avis de pertinence
2 juin 2022
Date limite pour les demandes intégrales 
20 juillet 2022
Début du financement
15 octobre 2022

Contexte

L’objectif derrière la plupart des questions de recherche sur le cancer est de parvenir à faire passer les résultats de la recherche à la pratique afin que les personnes atteintes de cancer puissent en bénéficier. Non seulement la Société canadienne du cancer (SCC) finance-t-elle la recherche sur le cancer, mais elle joue aussi un rôle essentiel en matière d’information, de soutien et de défense de l’intérêt public au sein de l’écosystème du cancer au Canada, en vue de sauver et d’améliorer les vies des personnes atteintes de cette maladie. Avec le récent lancement du Centre de soutien et de prévention du cancer (CSPC), nous sommes davantage en mesure d’intégrer les résultats de la recherche à notre travail de mission afin d’agir plus efficacement pour changer les choses.
La stratégie de recherche à venir de la SCC vise à placer les personnes au premier plan et à apporter des résultats qui amélioreront significativement les perspectives des personnes atteintes de cancer au Canada d’ici 2040. Pour y parvenir, nous nous sommes engagés à investir dans la recherche qui accélérera le progrès au-delà du milieu universitaire, identifiant et en comblant les lacunes critiques qui existent, et en appliquant les connaissances actuelles sur ce que nous savons fonctionner.

Description du programme

L’objectif global de ce programme de financement est d’accélérer l’application de données probantes de haute qualité qui revêtent de l’importance à court terme (deux à cinq ans) pour les personnes touchées par le cancer. Autrement dit, cette occasion de financement vise à stimuler la mise en œuvre, d’ici deux à cinq ans, de programmes, de pratiques et de politiques (interventions) fondés sur des preuves qui amélioreront la vie des personnes atteintes de cancer.

Le but ultime des demandes pour cette occasion de financement devrait être de répondre à une lacune importante et d’être pertinent pour une population touchée par le cancer (personnes à risque de cancer, personnes atteintes, aidants, survivants, etc.). Ce programme exige des équipes qu'elles incluent les parties prenantes concernées et adoptent une approche de co-création/coproduction de la recherche. La demande doit répondre clairement  répondre aux besoins de la population concernée et prendre en compte les intersections spécifiques (par exemple, géographiques, économiques, raciales), le cas échéant.

Les demandes doivent être pertinentes pour au moins l’un des objectifs suivants:

  1. Prévenir le cancer au Canada
  2. Détecter et diagnostiquer le cancer plus tôt au Canada
  3. Améliorer la durée de la survie et la qualité de vie des personnes ayant reçu un diagnostic de cancer au Canada
  4. Accroître le nombre de personnes au Canada qui ont un accès équitable à des mesures de prévention ou des soins rapides, abordables et de haute qualité contre le cancer

Au moyen des Subventions Accélération de la SCC, nous appuierons la recherche abordant l’un des buts suivants :

  • Subventions pour la synthèse : Applications visant à faire une synthèse des données probantes existantes (autant qualitatives que quantitatives) afin d’identifier, de façon concluante, les besoins non satisfaits liés au cancer, identifier les lacunes de la recherche, ou mettre en commun les preuves existantes pour déterminer l'efficacité de la stratégie de mise en œuvre. On s'attend à ce que les synthèses financées contribuent à éclairer les décisions concernant les programmes, les procédures, les pratiques ou les politiques qui seront utiles aux personnes touchées par le cancer.
  • Subventions de la science de la mise en œuvre : Applications visant à déterminer, concevoir, élaborer et évaluer des stratégies qui pouvant influencer l’adoption, la mise en œuvrede données probantes validées, efficaces, reproductibles et nécessaires fondées sur des preuves – y compris des programmes, des lignes directrices de pratique et des politiques (ou, à l’inverse, l’abandon d’interventions en santé qui sont inefficaces, ont été réfutées, sont incertaines ou n’ont pas été mises à l’épreuve [et sont donc possiblement néfastes]).

Notez que l’ensemble des synthèses ou des stratégies de mise en œuvre (y compris les outils, les tactiques ou des cadres de travail) conçus dans le cadre du programme devront être librement utilisables par d’autres personnes.

Des intervenants pertinents devront faire partie intégrante des équipes de recherche :

  • Un chercheur principal répondant aux critères d’admissibilité et une équipe de recherche possédant l’expertise et l’expérience adéquates, notamment en ce qui concerne la méthodologie proposée, l’intervention fondée sur des preuves (s’il y a lieu) et la communauté concernée.
  • Les patients/survivants/aidants - c'est-à-dire, les représentants des populations concernées (p. ex. personnes à risque de cancer, patients, aidants, survivants, etc.) doivent jouer un rôle intégral (c.-à-d. en prenant part à l’application des connaissances intégrée, en participant à la recherche et en cocréant la méthodologie) dès le début et refléter les personnes auxquelles les pratiques ou les interventions (éventuelles, dans le cas des subventions pour la synthèse) fondées sur des preuves sont destinées. Les caractéristiques et l’intersectionnalité des sous-populations devraient être attentivement prises en compte pour assurer une représentation équitable. Les équipes peuvent consulter le lien Stratégie de recherche axée sur le patient - Cadre d’engagement des patients pour de l’information sur l’engagement significatif de la population.
  • Les agents de mise en œuvre et les décideurs, c’est-à-dire les personnes qui mettront (ultimement) en œuvre les pratiques fondées sur les preuves (p. ex. professionnels de la santé, praticiens communautaires ou autres praticiens, responsables des politiques), doivent participer intégralement dès le début du projet et manifester leur intérêt ainsi que leur engagement à l’égard de la mise en œuvre (par des contributions en espèces ou en nature, des lettres de soutien détaillant la valeur et l'utilisation des résultats de la recherche). Le cas échéant, les responsables de la mise en œuvre et les décideurs peuvent tenir le rôle de co-PI (cochercheur principal)
  • Pour les demandes où des membres des Premières Nations, des Inuits, des Métis ou des membres de communautés autochtones vivant en milieu urbain sont concernés, le chercheur principal ou le cochercheur principal doit lui-même s’identifier comme Autochtone ou démontrer un engagement significatif et culturellement adapté avec les communautés autochtones. La participation d’aînés autochtones et de gardiens du savoir est encouragée.
  • Engagement du personnel de la mission SCC (voir ci-dessous pour plus de détails). Les chercheurs qui souhaitent contacter les responsables de mission de la SCC peuvent envoyer un courriel à research@cancer.ca pour entamer un dialogue. Notez que l'engagement du personnel de la SCC dans les demandes de subventions n'influencera pas le processus d'évaluation par les pairs. 
  • Le mandat détaillé de chacun des membres de l’équipe sera exigé au cours du processus de demande et le personnel de la SCC consultera régulièrement l’équipe durant la période du financement pour confirmer l’engagement adéquat des intervenants.

Voici une liste non exhaustive d’exemples de projets admissibles :

  • Synthèse des modèles de soins offerts aux survivants au cancer après le traitement dans les communautés à faible revenu du Canada
  • Élaboration, mise en œuvre et évaluation d’une stratégie d’engagement communautaire pour accroître le dépistage du cancer colorectal au sein d’une population rurale
  • Élaboration, mise en œuvre et évaluation d’un programme de formation pour que les cliniciens adoptent des lignes directrices de pratique clinique pour le cancer du poumon
  • Élaboration, mise en œuvre et évaluation d’un outil pour abandonner le dépistage systématique (primaire) du cancer du col de l’utérus au moyen du test Pap et le remplacer par un test de dépistage du VPH chez les femmes âgées de 30 à 65 ans (exemple des États-Unis)

Les subventions de la science de la mise en œuvre ne peuvent pas servir à concevoir des interventions, à les adapter ni à en évaluer l’efficacité des interventions cliniques ou autres elles-mêmes. Les subventions de synthèse peuvent être utilisées pour déterminer l'efficacité d'interventions cliniques ou autres existantes.

Fonds disponibles

  • Le financement disponible sera :

                                - Jusqu’à 100 000 $ par subvention pour la synthèse, sur une période d’un ou de deux ans (maximum de 50 000 $ par année)

                                - Jusqu’à 200 000 $ par subvention pour la science de la mise en œuvre, sur une période d’un ou de deux ans (maximum de 100 000 $ par année)

  • L’enveloppe de financement de ces subventions permettra de remettre jusqu’à 1,6 million de dollars.
  • Le financement sera accordé afin de couvrir les coûts directs de la recherche, y compris les fournitures, les dépenses, les salaires, l’engagement des intervenants (s’il y a lieu) dont les articles de cérémonie pour les fêtes et les cadeaux pour les Premières Nations, les Inuits et les Métis et le matériel associé au travail proposé. Les coûts indirects ne seront pas considérés comme des dépenses admissibles. Les demandes pour le matériel permanent ne pourront pas dépasser 10 % du budget demandé.

Consultez la politique d’administration financière de la SCC pour obtenir plus de détails sur les dépenses admissibles et non admissibles.

Budget total*
environ 1,6  million de dollars
Période de 1 an ou 2 ans (subventions pour la  synthèse)
jusqu’à 100 000$ 
Période de 1 an ou 2 ans (subventions pour la science)  
jusqu’à 200 000 $ 
Budget pour matériel permanent 
10% du budget
*Des partenaires supplémentaires ou l'accès à  des fonds supplémentaires peuvent augmenter ce montant. 

Renseignements additionnels

Les candidats intéressés peuvent également approcher les responsables de mission de SCC (dans les domaines de l'information, du soutien, du plaidoyer et/ou du CCPS) afin d'explorer les possibilités mutuellement bénéfiques de tirer parti des domaines prioritaires de mission de SCC suivants :

  • Initiation/arrêt du tabac/ vapotage pour les populations à risque
  • Risque de cancer et consommation d'alcool
  • Risque de cancer et inactivité physique pour les populations à risque
  • Risque de cancer et nutrition pour les populations à risque
  • Risque de cancer et protection solaire/UVR pour les populations à risque.
  • Premières nations, Inuits et Métis (PNIM) et prévention du cancer
  • Santé mentale et cancer
  • Soins virtuels pour les populations mal desservies
  • Données sur le cancer dans les populations mal desservies
  • Accès au traitement
  • Accès à l'information sur le cancer et au soutien communautaire en matière de cancer pour les patients et les soignants des populations mal desservies (communautés prioritaires), notamment :    

                    o Les survivants du cancer
                    o Les cancers avancés
                    o Adolescents et jeunes adultes atteints de cancer (AYA)
                    o Les adultes plus âgés
                    o PNIM 
                    o Patients noirs et racisés
                    o Les LGBTQ+
                    o Barrières financières et géographiques 

Les chercheurs qui souhaitent entrer en contact avec les responsables de mission de SCC peuvent envoyer un courriel à  research@cancer.ca pour entamer un dialogue. Notez que l'engagement du personnel de la SCC dans les demandes subventions n'influencera pas le processus d'évaluation par les pairs.

Le comité d’évaluation par les pairs sera formé d’un groupe diversifié (de genre, de région géographique, d’expertise, de stade de carrière et de race différents) composé d’examinateurs scientifiques qui évalueront le mérite scientifique des demandes, d’examinateurs patients/survivants/aidants qui évalueront la pertinence des demandes par rapport au cancer ainsi que la participation significative des intervenants concernés et d’examinateurs utilisateurs finaux/décideurs qui évalueront le besoin de mettre en œuvre les programmes, les pratiques ou les politiques fondés sur des preuves ainsi que l’engagement des membres pertinents de l’équipe à participer à cette mise en œuvre (consultez les critères d’évaluation ci-dessous pour en savoir plus).

Veuillez consulter le guide de demande avant de présenter un résumé. L’étape de l’inscription des résumés est obligatoire pour confirmer l’admissibilité des projets et guidera la composition des comités d’évaluation. Un maximum d’une demande par chercheur principal est permis pour ce concours (les candidats peuvent apparaître comme cochercheurs principaux sur plusieurs demandes).

L’inscription de résumé comprend les éléments suivants :

  1. Renseignements sur les demandeurs (chercheur principal, cochercheurs principaux, codemandeurs, auteurs additionnels, patients/survivants/aidants, agents de mise en œuvre/décideurs et collaborateurs)
  2. Résumé scientifique
  3. Mots-clés
  4. Déclaration de pertinence (voir ci-dessous)
  5. Évaluateurs suggérés
  6. Renseignements pour le suivi de la recherche

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le guide d’inscription de résumé. Les changements substantiels qui modifient grandement les objectifs généraux et les buts de la proposition faisant l’objet de l’inscription de résumé ne sont pas permis.

Veuillez consulter le guide de demande avant de présenter un résumé. Les éléments additionnels suivants sont requis dans la demande intégrale :

  1. Résumé public.
  2. Déclaration exprimant clairement la pertinence du sujet choisi pour les personnes atteintes de cancer ou qui sont à risque de l’être. Quelle est la vision ultime du travail proposé et pourquoi celui-ci est-il significatif? Quelle a été la contribution des personnes atteintes à l’élaboration de la question de recherche et du projet? Comment la mise en œuvre (s’il y a lieu) sera-t-elle soutenue?
  3. Résumé scientifique (et résumé non confidentiel).
  4. Proposition détaillée (jusqu’à 5 pages) comprenant l’objectif global et les buts du projet, les données justificatives/raison d’être, le concept des études, la méthodologie et l’évaluation/analyse (y compris les stratégies de rechange); elle doit aussi inclure des précisions sur les membres de l’équipe, expliquant notamment comment les membres de l’équipe sont intégrés au travail proposé. Décrire brièvement comment les intervenants patients/survivants/aidants, agents de mise en oeuvre et les décideursont été recrutés au sein de l’équipe, en mentionnant si les relations avec ceux-ci précédaient l’annonce de l’occasion de financement. La prise en compte des principes d’accessibilité, d’équité, de diversité et d’inclusion dans la composition de l’équipe de recherche doit être évidente. Une description de l’environnement dans lequel se déroulera la recherche est aussi requise. Il est permis d’inclure deux pages additionnelles de figures, de tableaux et de diagrammes accompagnés de leur légende.
  5. Description de la façon dont le sexe, le genre et d’autres dimensions de la diversité ainsi que leur intersectionnalité ont été pris en compte dans la conception du projet.
  6. Mandat de chacun des membres de l’équipe.
  7. Description des produits attendus résultant du programme (y compris des publications, des outils, des stratégies, des cadres de travail, des ressources éducatives, etc.). Inclure un plan de diffusion (et de mise en oeuvre). de haut niveau expliquant comment les résultats seront communiqués aux auditoires pertinents et comment on s’attend à ce qu’ils soient utilisés. Inclure les méthodes et les stratégies de diffusion au sein des communautés des intervenants si ces éléments n’ont pas été inclus dans la proposition.
  8. Budget détaillé accompagné d’une justification motivant les fournitures, le personnel (y compris les intervenants, s’il y a lieu) et le matériel demandé dans le cadre du projet de recherche; consultez la Stratégie de recherche axée sur le patient (SRAP) ou communiquez avec la SCC pour en savoir davantage sur la rémunération des partenaires patients.

Trois domaines clés seront évalués dans le cadre de ce concours. La pondération du score final reflétera la distribution des examinateurs du comité d’évaluation (c.-à-d. environ 50 % d’examinateurs scientifiques, 25 % d’examinateurs patients/survivants/aidants et 25 % d’examinateurs utilisateurs finaux/décideurs). Les critères pertinents seront pondérés dans l’échelle d'évaluation de chaque type d’examinateur. Notez que * dénote des critères spécifiques aux subventions pour la science de la mise en oeuvre. 

Stratégie de recherche :

  • Le raisonnement et la justification démontrent que le travail proposé est rigoureux et d’intérêt (si c’est pertinent, les interventions fondées sur des preuves sont étayées par des essais à répartition aléatoire sur l’efficacité et des études d’efficacité, sont citées dans des revues systématiques ou des méta-analyses, ou sont incluses dans des résumés des données probantes, comme des lignes directrices de pratique clinique).
  • La stratégie est bien décrite et réalisable; les obstacles possibles et les solutions de rechange sont abordés.
  • Les buts sont clairement énoncés (la question de recherche est clairement formulée lorsqu'elle est pertinente).
  • Théories et/ou cadres de travail guidant l'étude décrits et justifiés.
  • Le sexe, le genre et les autres dimensions de la diversité (p. ex. race, origine ethnique) ainsi que leur intersectionnalité sont adéquatement pris en compte dans la conception de la recherche, la méthodologie, l’analyse, l’interprétation et la diffusion des résultats.
  • La probabilité que les résultats attendus se concrétisent.
  • La durée du projet et l’ampleur du soutien demandé sont appropriées.

Pertinence :

  • Preuve du besoin de mettre en œuvre l’intervention concernée : en quoi la mise en œuvre réussie des données probantes sera-t-elle bénéfique?
  • Preuve que l’intervention (s’il y a lieu, pour les projets portant sur la mise en œuvre) sera durable à long terme.*
  • Prise en compte adéquate de communautés particulières : le projet ne posera ni n’exacerbera aucun préjudice injustifié, ou des stratégies d’atténuation ont été mises en place.
  • Probabilité que le projet, comme il a été décrit, entraînera des résultats qui auront de l’importance pour les personnes atteintes de cancer.

Équipe et environnement de recherche :

  • L’équipe de recherche (y compris les patients/survivants/aidants et agents de mise en œuvre et les décideurs)  possède-t-elle toute l’expertise pertinente? Les qualifications et l’expertise des membres de l’équipe sont-elles adéquates? L’équipe a-t-elle les capacités (c.-à-d. le temps) de mener à bien le projet proposé? Y a-t-il des lacunes dans l’expertise?
  • Les principes d’accessibilité, d’équité, de diversité et d’inclusion ont-ils été pris en compte dans la composition de l’équipe?
  • La représentation des populations touchées (intervenants patients/survivants/aidants)au sein de l’équipe de recherche est-elle suffisante (et juste)?
  • La participation significative (c.-à-d. à la cocréation) de tous les membres de l’équipe de recherche et, en particulier, des intervenants des communautés touchées a-t-elle été démontrée?
  • Pour les projets où des membres des Premières Nations, des Inuits, des Métis ou des membres de communautés autochtones vivant en milieu urbain sont concernés, a-t-on fait la preuve du respect des principes autochtones d’autodétermination et d’autonomie gouvernementale, p. ex. les principes de PCAPMD (propriété, contrôle, accès et possession) des Premières Nations, les principes CARE pour la gouvernance des données autochtones ou d’autres principes pertinents pour l’autodétermination des Autochtones en recherche?
  • Les agents de mise en œuvre/décideurs ont-ils démontré leur engagement à l’égard de l’adoption ou de la mise en œuvre et/ou la durabilité (s’il y a lieu)?
  • Les mandats sont-ils clairs et adéquats? Les rôles et les responsabilités sont-ils clairs, notamment en ce qui concerne le temps consacré et la rémunération?
  • L’environnement dans lequel la recherche sera menée est-il adéquat?

Tous les bénéficiaires d’une subvention sont tenus de remettre des rapports scientifiques annuels et des états de compte durant la période de la subvention (et pour deux ans après la subvention dans le cas des rapports scientifiques). Les chercheurs principaux recevront des instructions par courriel pour produire les rapports dans notre système en ligne (EGrAMS). L’envoi de ces rapports est obligatoire. Le fait de ne pas remettre les rapports exigés entraînera le gel des versements futurs de la subvention.

Le personnel de la SCC consultera régulièrement l’équipe durant la période du financement, notamment pour s’assurer de l’engagement adéquat des intervenants identifiés.

Les équipes retenues participeront à des rencontres annuelles pour partager leurs apprentissages et les résultats de leur recherche entre eux et avec les intervenants pertinents, y compris des employés de la SCC. Les rencontres pourraient avoir lieu en personne ou prendre la forme d’événements virtuels; cela reste à déterminer. Des renseignements additionnels seront partagés à l’approche de la date de la rencontre. Les équipes pourraient aussi être invitées à se joindre ou à participer aux réseaux de recherche du Centre de soutien et de prévention du cancer (CSPC).

La demande de subvention peut être liée, mais ne peut pas être identique à d’autres projets actuellement financés. Il incombe au demandeur d’aviser la SCC immédiatement si de nouvelles occasions de financement entraînent un chevauchement substantiel pendant le processus de demande ou d’évaluation du concours.

Pour faire une demande

Consultez les criteres d admissibilite et les exigences de la SCC

Passez en revue les exigences de la SCC s’appliquant aux chercheurs principaux, à leurs équipes et aux établissements hôtes.

Passez en revue le guide de demande

Téléchargez notre guide de demande pour obtenir des instructions décrivant, étape par étape, comment faire une demande pour cette subvention et pour prendre connaissance d’autres renseignements importants.

Faites une demande

Cliquez ici pour faire une demande pour cette occasion de financement.