Détection du cancer de la prostate

Un changement n'a peut-être rien d'anormal, mais il peut aussi s'agir d'un problème sérieux. Seul un professionnel de la santé peut établir avec certitude que le changement observé est associé à un cancer. Signalez tout changement le plus rapidement possible.

Ce que vous devez savoir à propos du cancer de la prostate

Toute personne qui a une prostate peut avoir un cancer de la prostate, la forme de cancer la plus répandue chez les hommes au Canada. Cette vidéo explique ce qu'est la prostate, quelles personnes risquent davantage d'avoir un cancer de la prostate, quels sont les tests simples permettant de le détecter tôt, même en l'absence de symptômes, et ce qui pourrait arriver à la suite du diagnostic.
Trois fioles de sang posées sur une requête de laboratoire

Devrais-je passer un test de dépistage du cancer de la prostate?

Le test de l’APS est une étape clé dans la détection précoce du cancer de la prostate. Il s’agit d’une analyse sanguine qui permet de déterminer si le taux d’APS est supérieur à ce qu’il devrait être – ce qui peut indiquer une anomalie avant même que des symptômes ne soient observés.
Une personne regardant des résultats d’analyse avec son médecin

Ce que vous devez savoir à propos des deux tests de dépistage du cancer de la prostate

Deux tests sont disponibles pour aider à détecter le cancer de la prostate à ses débuts : le test de l’APS et le toucher rectal (TR). Si votre professionnel de la santé et vous décidez que ces tests vous conviennent, passez les deux (pas seulement l’un ou l’autre).
Un stéthoscope posé sur une planchette à pince

Quels sont les avantages et les limites du test de dépistage du cancer de la prostate?

Pratiquement tout test ou toute intervention comporte à la fois des avantages et certaines limites. Avant de passer un test, quel qu’il soit, il est important de bien les connaître afin de prendre la bonne décision pour vous.
Un patient posant des questions à son médecin

Questions à poser sur le dépistage du cancer de la prostate

Avant de parler à votre professionnel de la santé, commencez d’abord par recueillir un maximum d’information sur vos antécédents familiaux de cancer de la prostate. Apportez la liste de questions à votre prochain rendez-vous.