Risques de cancer de la parathyroïde

Certains comportements, substances ou états peuvent affecter votre risque, ou probabilité, d’avoir le cancer. Il y a des choses qui font augmenter votre risque alors que d’autres le font diminuer. La plupart des cancers sont attribuables à de nombreux risques. Mais le cancer apparaît parfois chez des personnes qui ne présentent aucun risque.

Le cancer de la parathyroïde est très rare. La plupart des personnes qui reçoivent un diagnostic de ce cancer sont d’un âge moyen. Le cancer de la parathyroïde se manifeste autant chez l’homme que chez la femme.

Certaines personnes atteintes de troubles génétiques particuliers présentent un risque de cancer de la parathyroïde plus élevé que la moyenne. Discutez avec votre médecin de votre risque. Si vous êtes atteint d’un trouble génétique qui fait augmenter votre risque d’avoir un cancer de la parathyroïde, vous pourriez devoir consulter votre médecin plus souvent pour vérifier la présence de ce cancer. Votre médecin vous indiquera quels examens passer et à quelle fréquence.

Les éléments suivants font augmenter votre risque de cancer de la parathyroïde. Aucun de ces risques ne peut être changé. D’ici à ce qu’on en sache davantage sur ces risques, il n’y a pas de façon spécifique de réduire votre risque de cancer de la parathyroïde.

Syndrome d'hyperparathyroïdie avec tumeur à la mâchoire (syndrome HPT-JT)

Hyperparathyroïdie familiale isolée

Néoplasie endocrinienne multiple de type 1 (NEM 1)

Facteurs de risque

Syndrome d’hyperparathyroïdie avec tumeur à la mâchoire (syndrome HPT-JT)

Hyperparathyroïdie familiale isolée

Néoplasie endocrinienne multiple de type 1 (NEM 1)

Des preuves convaincantes permettent d’affirmer que les facteurs suivants font augmenter votre risque de cancer de la parathyroïde.

Syndrome d’hyperparathyroïdie avec tumeur à la mâchoire (syndrome HPT-JT)

Le syndrome d’hyperparathyroïdie avec tumeur à la mâchoire (syndrome HPT-JT) est une affection héréditaire habituellement causée par un changement (mutation) dans le gène CDC73. Le syndrome HPT-JT provoque la formation de tumeurs non cancéreuses (adénomes) dans une ou plusieurs des glandes parathyroïdes.

Ces tumeurs font en sorte que les glandes parathyroïdes deviennent hyperactives et produisent une trop grande quantité de parathormone (hyperparathyroïdie). Jusqu'à un tiers des personnes atteintes du syndrome HPT-JT auront un cancer de la parathyroïde. Les personnes atteintes du syndrome HPT-JT peuvent aussi présenter des tumeurs non cancéreuses (fibromes) à la mâchoire.

Hyperparathyroïdie familiale isolée

L’hyperparathyroïdie familiale isolée est une affection héréditaire qui entraîne l’hyperactivité d’une ou de plusieurs glandes parathyroïdes. Elle peut être causée par des changements dans les gènes NEM 1, CASR, CGM2 ou CDC73. Habituellement, on diagnostique l’hyperparathyroïdie familiale isolée lorsqu’il n’y a pas de symptômes ou de caractéristiques d’autres affections similaires telles que le syndrome HPT-JT et la NEM 1. La plupart des personnes atteintes d’hyperparathyroïdie familiale isolée présentent des tumeurs parathyroïdiennes non cancéreuses qui entraînent l’hyperactivité des glandes. Dans de rares cas, un cancer de la parathyroïde apparaîtra chez des personnes atteintes d’hyperparathyroïdie familiale isolée.

Néoplasie endocrinienne multiple de type 1 (NEM 1)

La néoplasie endocrinienne de type 1 (NEM 1) est une affection héréditaire causée par des changements dans le gène MEN1. La NEM 1 entraîne la formation de tumeurs dans les glandes endocrines, le plus souvent dans les glandes parathyroïdes, le pancréas et l’hypophyse. Habituellement, ces tumeurs ne sont pas cancéreuses. La plupart des personnes atteintes de la NEM 1 présentent des tumeurs parathyroïdiennes non cancéreuses qui rendent les glandes hyperactives. Dans de très rares cas, un cancer de la parathyroïde apparaîtra chez des personnes atteintes de la NEM 1.

Risques possibles

On a établi un certain lien entre les éléments qui suivent et le cancer de la parathyroïde, mais on ne possède pas suffisamment de preuves pour affirmer qu'ils sont des risques. On doit faire plus de recherches.

  • Certaines mutations génétiques
  • Hyperparathyroïdie secondaire – survient lorsqu’une affection à l’extérieur des glandes parathyroïdes (le plus souvent une maladie du rein à long terme) fait en sorte que les glandes parathyroïdes deviennent hyperactives
  • Néoplasie endocrinienne multiple de type 2A (NEM 2A) – une affection héréditaire causée par des changements dans le gène RET qui entraîne la formation de tumeurs dans les glandes endocrines
  • Radiothérapie au cou

Comprendre votre risque de cancer

Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur les risques à votre médecin. Sachez comment on peut prévenir le cancer et ce que vous pouvez faire pour réduire votre risque.

Révision par les experts et références

  • Canadian Cancer Society | Société canadienne du cancer