Nouvelle

Les personnes atteintes sont au cœur des décisions de financement de la recherche sur le cancer de la prostate

Kelly Keen
Kelly Keen
L’expérience du cancer de la prostate de Kelly Keen a renforcé notre détermination à soutenir des projets de recherche essentiels sur le cancer. C’est pourquoi Kelly fait partie de nos plus de 80 patients partenaires – des survivants du cancer qui jouent un rôle de premier plan pour aider la Société canadienne du cancer (SCC) à décider quels projets de recherche les plus prometteurs elle financera.  

Pour choisir les projets de recherche présentant le plus grand potentiel, la SCC utilise la référence absolue en matière de processus d’évaluation par les pairs. Ce processus est dirigé par les meilleurs chercheurs canadiens et internationaux dans le domaine du cancer. Nous comptons également sur un autre type d’experts : les personnes atteintes de cancer comme Kelly, dont la perspective aide à maximiser l’impact et la pertinence des projets que nous finançons. 

« J’ai participé à des évaluations de demandes de subvention de recherche sur le cancer et, en tant que personne ayant survécu, j’ai pu apporter une perspective différente au processus, explique Kelly. Les autres évaluateurs, qui ont offert une expertise scientifique et médicale, étaient intéressés et ouverts à mes idées et m’ont fait sentir que mon avis était important. » 

En rémission depuis huit ans, Kelly est très reconnaissant des progrès réalisés grâce à la recherche et aux donateurs qui contribuent à celle-ci. 

« Les avancées en recherche m’ont donné accès à des options de traitement moins invasives. Il y a cependant un coût lié à la recherche et vos dons sont essentiels. Je suis reconnaissant du soutien des donateurs ayant financé la recherche qui m’a sauvé la vie et c’est un honneur pour moi de mettre à contribution des idées en tant que patient pour aider à orienter les décisions de financement. Ensemble, nous pouvons sauver et améliorer plus de vies. »