Densité mammaire

Dernière révision médicale :

La densité mammaire n’a pas rapport avec l’apparence ou la texture de vos seins. Seule la mammographie permet de déterminer la densité du tissu mammaire. Le fait d’avoir les seins denses ne veut pas dire qu’on sera un jour atteint du cancer du sein, mais bien que notre risque est plus grand.

La densité mammaire a trait aux tissus

Il y a différents types de tissus dans les seins.

  • Le tissu graisseux, ou adipeux, est fait de graisse. Il aide à donner aux seins leur forme et leur taille.

  • Le tissu glandulaire est composé de canaux et de glandes productrices de lait appelées lobules.

  • Le tissu fibreux est le tissu de soutien des seins. Il maintient le tissu glandulaire en place. Tout comme le tissu graisseux, il aide à donner aux seins leur forme et leur taille. On l’appelle aussi tissu conjonctif.

Le tissu glandulaire et le tissu fibreux sont plus épais, ou plus denses, que le tissu graisseux. La densité mammaire correspond à la quantité de tissu dense par rapport à la quantité de tissu non dense. Vous avez les seins denses s’ils sont composés de plus de tissu glandulaire et de tissu fibreux que de tissu graisseux.

Apprenez-en davantage sur les seins.

Avoir du tissu dense dans les seins, peu importe la quantité, est normal

Avoir les seins denses est fréquent. Vous pouvez avoir plus ou moins de tissu dense que quelqu’un d’autre. Une forte densité mammaire est plus fréquente chez les plus jeunes, mais on l’observe également chez les personnes plus âgées qui suivent une hormonothérapie substitutive (HTS).

La densité mammaire n’est pas quelque chose de fixe; elle peut changer avec le temps. Les seins deviennent généralement moins denses avec l’âge, mais vous pourriez constater que la densité de vos tissus mammaires change peu alors que vous vieillissez. La densité mammaire est souvent héréditaire. Voici d’autres facteurs qui peuvent affecter la densité mammaire :

  • âge;
  • grossesses;
  • usage du tamoxifène (médicament hormonal);
  • HTS après la ménopause;
  • indice de masse corporelle faible;
  • consommation d’alcool.

Comment on mesure la densité mammaire

La densité mammaire ne peut être observée qu’à la mammographie. Un professionnel de la santé n’est pas en mesure de la connaître en examinant vos seins, et vous n’êtes pas en mesure de le faire vous-même. La densité mammaire n’est pas liée à la taille, à l’apparence ou à la texture de vos seins.

Après une mammographie, un radiologiste observe les images de vos seins. Le tissu graisseux apparaît sombre, alors que le tissu fibreux et le tissu glandulaire sont blancs.

De nombreux hôpitaux et cliniques au Canada ont recours à la classification du Breast Imaging Reporting and Data System (BI-RADS), qui a été conçu par l’American College of Radiology, pour consigner les résultats de la mammographie. Le système BI-RADS permet de classer la densité mammaire dans l’une ou l’autre des 4 catégories, soit A à D. Ces catégories décrivent la quantité de tissu graisseux ou de tissu dense dans vos seins, qui varie de tissu presque entièrement graisseux à tissu dense contenant peu de graisse. La densité augmente en fonction du rang de la lettre.

BI-RADS A : Les seins sont surtout composés de tissu graisseux.

BI-RADS B : Les seins comportent quelques régions de tissus fibreux et glandulaire denses.

BI-RADS C : Les seins sont formés presque en quantité égale de tissu graisseux et de tissu dense.

BI-RADS D : Les seins sont surtout composés de tissu dense.

Densité mammaire et cancer

Deux choses sont importantes à savoir sur la densité mammaire et le cancer.

La présence de tissu mammaire dense rend plus difficile la détection du cancer dans les seins. Le tissu mammaire dense normal apparaît blanc à la mammographie, tout comme les tumeurs. Le tissu dense peut donc cacher les tumeurs. Cela signifie que la mammographie pourrait ne pas être aussi précise pour trouver des tumeurs dans les seins denses.

La recherche a aussi démontré que le risque de cancer du sein augmente en fonction de la quantité de tissu dense dans les seins. La densité mammaire n’est qu’une petite partie de votre risque global. Le fait d’avoir les seins denses ne veut pas dire qu’on sera un jour atteint du cancer du sein, mais bien que notre risque est plus grand. Si vous avez les seins denses, la recherche a démontré que vous n’êtes pas plus susceptible de mourir du cancer du sein qu’une personne qui n’a pas les seins denses.

Apprenez-en davantage sur les facteurs de risque du cancer du sein.

Si vous avez les seins denses

Si, après une mammographie, on vous a dit que vous aviez les seins denses, demandez à votre professionnel de la santé quels sont vos risques de développer un cancer du sein. Vous pourriez passer une mammographie plus souvent ou avoir la possibilité de passer d’autres tests de dépistage.

À l’heure actuelle, il n’y a pas suffisamment de données probantes pour recommander d’autres tests de dépistage du cancer du sein sur la seule base de la densité mammaire. Certaines études démontrent que d’autres examens comme l’échographie ou l’IRM des seins pourraient permettre de trouver d’autres cas de cancer chez les personnes dont les seins sont denses, mais ces examens peuvent engendrer un taux élevé de faux positifs, c’est-à-dire qu’un résultat anormal se révèle être normal à la suite d’examens de suivi comme une biopsie ou une chirurgie. D’autres examens peuvent aussi permettre de trouver des cancers qui se développent lentement et qui pourraient ne jamais causer de problèmes ou nécessiter un traitement, ce qu’on appelle un surdiagnostic. D’ici à ce qu’il y ait davantage de données probantes, vous devriez avoir la possibilité de passer plus de tests de dépistage. Parlez de vos facteurs de risque personnels avec votre professionnel de la santé afin de prendre une décision éclairée et adaptée à votre situation.

Il est important pour vous de connaître votre corps, notamment ce qui est normal en ce qui concerne l’apparence et la texture de vos seins. Avisez votre professionnel de la santé de tout changement de vos seins, même si c’est entre deux mammographies.

Vous pouvez aussi en apprendre davantage sur les façons de réduire votre risque de cancer.

Révision par les experts et références

  • Supriya Kulkarni, DMRD, DNB, DABR
  • American College of Radiology. ACR BI-RADS Atlas - Mammography II: Reporting system. 2013.
  • Provincial Health Services Authority. Breast Density. Vancouver, BC: https://www.bccancer.bc.ca/.
  • American Cancer Society. Breast Density and Your Mammogram Report. https://www.cancer.org/. Thursday, October 19, 2023.
  • Bell BM, Gossweiler M. Benign Breast Calcifications. StatPearls [Internet]. January 12, 2023: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK557567/.
  • Division of Cancer Prevention and Control. What Does It Mean to Have Dense Breasts?. Bethesda, MA: Centers for Disease Control and Prevention (CDC); https://www.cdc.gov/. Thursday, October 19, 2023.
  • Breastcancer.org. Understanding Breast Calcifications . https://www.breastcancer.org. Tuesday, November 07, 2023.

Non-responsabilité médicale

L'information fournie par la Société canadienne du cancer ne saurait remplacer le lien qui vous unit à votre médecin. Nos renseignements sont d’ordre général; avant de prendre toute décision de nature médicale ou si vous avez des questions concernant votre état de santé personnel, assurez-vous de parler à un professionnel de la santé qualifié.

Nous faisons le maximum pour que les renseignements que nous diffusons soient toujours exacts et fiables, mais nous ne pouvons garantir leur exhaustivité, pas plus que l’absence totale d’erreur.

La Société canadienne du cancer n’assume aucune responsabilité quant à la qualité des renseignements ou des services offerts par d'autres organismes mentionnés sur cancer.ca, pas plus qu’elle ne cautionne un service, un produit, un traitement ou une thérapie en particulier. 


1-888-939-3333 | cancer.ca | © 2024 Canadian Cancer Society