Maladie veino-occlusive (MVO)

La maladie veino-occlusive (MVO), aussi appelée syndrome d’obstruction sinusoïdale (SOS), apparaît quand les petits vaisseaux sanguins qui mènent au foie et qui se prolongent dans cet organe deviennent obstrués. La MVO est causée par la chimiothérapie et la radiothérapie administrées à forte dose avant une greffe allogénique, ou allogreffe, de cellules souches. Elle se manifeste au cours des premières semaines qui suivent la greffe de cellules souches et peut varier de légère à grave.

Les symptômes de la MVO comprennent ceux-ci :

  • jaunisse;
  • sensibilité du foie sous les côtes, du côté droit du corps;
  • ascite;
  • gain de poids soudain;
  • enflure du foie;
  • insuffisance hépatique.

Prévention et traitement de la MVO

On peut avoir recours au médicament appelé défibrotide (Prociclide) pour prévenir et traiter la MVO.

Dans la plupart des cas, la MVO varie de légère à modérée. Certaines personnes s’en rétablissent sans traitement en quelques semaines ou après avoir reçu une plus forte dose de médicaments qui inhibent le système immunitaire.

Il arrive que la MVO soit grave et qu’elle risque d’engendrer une insuffisance hépatique. Si c’est le cas, une greffe de foie pourrait être nécessaire.

Révision par les experts et références