Comment la sédentarité accroît le risque de cancer

Notre recommandation

Levez-vous plus. Planifiez votre journée afin de prendre plusieurs courtes pauses actives. L’activité physique diminue votre risque de cancer, mais le comportement sédentaire est un facteur de risque indépendant. Même si vous faites quotidiennement 30 minutes ou plus d'exercice, votre risque de cancer demeure quand même plus élevé si vous êtes sédentaire le reste du temps.

Une journée dans la vie de 2 personnes avec des emplois sédentaires

Laquelle est la plus semblable à la vôtre? Si vous vous situez dans la moyenne canadienne, vous êtes en position assise la majeure partie de la journée. De plus en plus de données scientifiques tendent à démontrer qu’il existe un lien entre la sédentarité et un risque accru de cancer colorectal. Plus une personne passe de temps assise, plus ce risque augmente.

« Mais je fais régulièrement de l’exercice. Mon risque de cancer doit donc être moindre même si je suis assis toute la journée au travail. »

L’infographie illustre trois types d’activité : sédentaire, pause debout, et modérée ou élevée. Les activités sédentaires sont en rouge, les activités comportant des pauses debout sont en jaune, et les activités à intensité modérée ou élevée sont en vert. La journée de la première personne débute par un trajet en voiture (rouge), suivi d’une période de travail à un bureau en position assise (rouge) quatre fois d’affilée, puis d’un trajet en voiture (rouge) et d’une soirée devant la télévision (rouge). Cette journée présente un risque plus élevé. La journée de la seconde personne débute par une marche (vert), suivie d’une période de travail à un bureau en position assise (rouge), d’une pause debout (jaune), d’une séance de vélo (vert), puis d’une période de travail à un bureau en position debout (jaune), d’une marche (vert) et d’une promenade avec un chien (vert). Cette journée présente un risque moins élevé.

Les Canadiens passent beaucoup (trop) d’heures assis dans une journée

Hé oui, c'est la réalité – Dans une seule journée, les adultes canadiens consacrent près de 10 heures, soit près de 60 %, de leur temps d'éveil à des activités sédentaires.

Qu'est-ce qu'un comportement sédentaire?

Avoir un comportement sédentaire, c'est faire des activités qui exigent très peu de mouvements du corps et qui n'utilisent pas beaucoup d'énergie, comme s'asseoir ou s'allonger pendant une longue période. Le comportement sédentaire diffère donc du manque d'exercice.

Quelles sont les activités sédentaires les plus courantes?

Nous passons de plus en plus de temps devant des écrans – téléviseurs, téléphones intelligents, tablettes et ordinateurs. Et lorsqu'on texte, regarde des vidéos, joue en ligne, navigue sur Internet ou échange sur les médias sociaux, on est généralement assis.

Le temps passé en voiture et dans les transports en commun est également en hausse. Et la technologie, de plus en plus répandue, fait en sorte que bien des gens passent leurs journées assis au travail.

Pourquoi la sédentarité est-elle néfaste?

Les chercheurs considèrent qu'un comportement sédentaire pose un risque pour la santé parce qu'il peut entraîner la prise de poids. Or, l'obésité est un facteur de risque d'au moins 11 types de cancer.

Trucs pour passer moins de temps assis

Prenez souvent de courtes pauses de votre position assise. Il est bon de rester debout ou de bouger pendant 2 ou 3 minutes. Même les mouvements musculaires les plus simples sont bénéfiques pour le corps!

Marchez lorsque vous parlez au téléphone.

Prenez des pauses pour vous lever et vous étirer pendant les réunions.

Lorsque vous assistez à un match récréatif, restez debout au bord du terrain au lieu de vous asseoir.

Au lieu de téléphoner ou d’écrire à votre collègue pour discuter d’un dossier, rendez-vous à son bureau.

Utilisez un bureau réglable en hauteur, s’il y en a un à votre disposition.

Remplacez les activités de loisirs devant l’écran par du bon temps entre amis.