Limitez votre consommation de viande rouge ou transformée

Pourquoi devriez-vous limiter votre consommation de viande rouge et éviter la viande transformée?

La consommation de viande rouge et de viande transformée accroît le risque de cancer. 

Notre recommandation

Nous recommandons de limiter la consommation de viande rouge à 3 portions par semaine.

Une portion correspond à 85 grammes (3 onces) après cuisson – ce qui est plus petit qu’un jeu de cartes. Il vaut mieux éviter complètement la viande transformée.

Qu’est-ce qu’une viande rouge?

La viande rouge provient du bœuf, du porc, de l’agneau, du veau et de la chèvre.

Qu’est-ce qu’une viande transformée?

Les viandes transformées (par exemple le jambon, le bacon, le salami et les saucisses à hotdog ou autres saucisses) sont des viandes qui ont été fumées, séchées, salées ou additionnées d’agents afin de mieux se conserver. La conservation de la viande par ces procédés peut entraîner la formation de substances carcinogènes.

Comment maintenir un bon apport de protéines si je consomme moins de viande rouge?

Bonne question! Le corps a besoin de protéines pour la croissance des cellules et la réparation des tissus. Les protéines sont également nécessaires à la santé du système immunitaire afin de combattre les maladies. La viande est une source élevée de protéines et de plusieurs autres éléments nutritifs comme le fer, le zinc et la vitamine B12.

Les aliments suivants sont également d’excellentes sources de protéines :

  • les poissons et les fruits de mer
  • la volaille (poulet, dinde)
  • les produits laitiers (fromage, lait, yogourt)
  • les légumineuses (haricots, pois, lentilles et fèves soya)
  • les noix et les graines
  • les œufs

6 façons de réduire votre consommation de viande rouge ou transformée

Découvrez 6 moyens de manger sainement en réduisant la quantité de viande rouge ou transformée.
Préférez les coupes de viande les plus maigres et retirez tout le gras visible avant la cuisson
Une portion de viande rouge équivaut à 85 grammes (3 onces) après cuisson – ce qui est plus petit qu’un jeu de cartes.
Réduisez les quantités de viande
Si vous préparez un chili ou un ragoût, diminuez de moitié la quantité de viande et doublez la quantité de haricots ou d’autres légumineuses. Maximisez les portions en coupant la viande en petits morceaux ou en utilisant de la viande hachée, et utilisez de plus petites quantités dans les sautés, les salades et les sauces pour pâtes.
Réservez les viandes transformées pour les occasions spéciales
Vous pouvez faire honneur à un jambon fumé lors d’un repas de fête et vous permettre de manger des hotdogs de temps en temps lorsque vous allez au stade ou que vous préparez un barbecue. Rappelez-vous toutefois que ce type de viande ne devrait pas faire partie de votre régime habituel.
Planifiez au moins un souper sans viande par semaine
Un chili ou des tacos végétariens, ou encore une salade de légumineuses, sont des plats savoureux et consistants qui ne contiennent pas de viande.
Remplacez la viande transformée par des légumes
À l’heure du lunch, essayez un sandwich roulé au blé entier garni de houmous au lieu d’un sandwich classique préparé avec des viandes froides. Préparez-vous une pizza santé en troquant le pepperoni contre des morceaux de poulet désossé, plein de légumes et des fines herbes.
Remplacez la viande rouge par de la volaille ou du poisson plus souvent
Complétez votre repas avec des légumes et de bons produits céréaliers.
Des études scientifiques indiquent que la cuisson de la viande, de la volaille et du poisson à des températures élevées (friture, gril ou barbecue) peut accroître le risque de cancer. La cuisson à haute température de ces aliments entraîne en effet la formation de substances carcinogènes.

5 façons de cuisiner pour réduire votre risque de cancer

Voici quelques conseils pour cuisiner la viande correctement.

Faites cuire la viande, la volaille et le poisson à plus basse température

Préparez plus souvent des plats braisés, mijotés, cuits à la vapeur ou rôtis.

Faites mariner la viande, la volaille et le poisson avant de les faire cuire

Des études ont démontré que le fait de mariner la viande peut prévenir la formation de substances carcinogènes. Utilisez une marinade sans huile contenant un agent très acide comme le jus de citron ou le vinaigre balsamique.

Lorsque vous cuisinez au barbecue, choisissez des viandes maigres, de la volaille et des fruits de mer

La cuisson du gras à haute température entraîne la formation d’une fumée contenant des substances chimiques nocives. Pour réduire votre niveau d’exposition, retirez tout le gras visible de la viande.

Optez pour la cuisson lente au barbecue

Tenez les aliments loin des briquettes chaudes afin d’empêcher les flammes de les carboniser.

Préparez des grillades végétariennes

Au lieu de viandes, préparez plutôt des légumes, des végéburgers et des tranches de fruits sur le gril. La plupart des experts s’entendent sur le fait que la cuisson des aliments d’origine végétale à haute température n’entraîne pas la formation de substances carcinogènes.