Risques de cancer des voies biliaires

Dernière révision médicale :

Il y a des choses qui peuvent affecter le risque, ou probabilité, d’avoir le cancer. Certains comportements, substances ou états peuvent faire augmenter ou diminuer le risque. La plupart des cancers sont attribuables à de nombreux risques. Mais le cancer apparaît parfois chez des personnes qui ne présentent aucun risque.

La présence de calculs biliaires est le plus important risque de cancer des voies biliaires, qui comprend le cancer de la vésicule biliaire et le cancer des canaux biliaires.

Le risque d’être atteint d’un cancer des voies biliaires augmente avec l’âge. Les femmes sont plus souvent atteintes du cancer de la vésicule biliaire que les hommes, tandis que les hommes sont plus souvent atteints du cancer des canaux biliaires que les femmes.

Le taux de cancer de la vésicule biliaire est plus élevé dans certains pays et certains groupes ethniques. En Amérique du Nord, le nombre de personnes atteintes d’un cancer de la vésicule biliaire est faible, mais le taux est supérieur à la moyenne chez les personnes d’origine autochtone ou latino-américaine.

Certaines des choses qui font augmenter le risque de cancer des voies biliaires peuvent aussi causer des états précancéreux. Les états précancéreux des voies biliaires sont entre autres les polypes de la vésicule biliaire et la néoplasie intra-épithéliale biliaire. Ces états ne sont pas cancéreux, mais il arrive qu’ils se transforment en cancer des voies biliaires s’ils ne sont pas traités.

Les éléments suivants peuvent accroître votre risque de cancer des voies biliaires. Un grand nombre d’entre eux ne peuvent pas être changés. Mais dans certains cas, il y a des choses que vous pouvez faire pour réduire votre risque.

Calculs biliaires

Inflammation chronique des voies biliaires

Kystes cholédociens

Jonction pancréaticobiliaire anormale

Excès de poids

Certaines infections

Maladie inflammatoire de l’intestin

Contact avec le Thorotrast

Contact avec le 1,2-dichloropropane

Calculs biliaires

Le calcul biliaire est une masse semblable à un caillou qui se forme quand des substances contenues dans la bile durcissent. La présence de calculs biliaires est appelée cholélithiase ou lithiase biliaire. C’est un problème courant, mais il est plus fréquent chez la femme.

Bien que des antécédents de calculs biliaires sont le risque le plus courant du cancer des voies biliaires, seul un très petit nombre de personnes ayant des calculs biliaires sera atteint d’un cancer de la vésicule biliaire.

Inflammation chronique des voies biliaires

Les problèmes médicaux qui provoquent une inflammation des voies biliaires font augmenter le risque de cancer de la vésicule biliaire ou du canal biliaire.

La cholécystite est l’inflammation de la vésicule biliaire. Elle est le plus souvent causée par des calculs biliaires qui bloquent les canaux biliaires. Au fil du temps, l’inflammation endommage la vésicule biliaire, ce qui fait que du tissu cicatriciel se forme dans les parois de la vésicule et qu’ils épaississent.

La vésicule porcelaine est un problème rare. Elle est caractérisée par l’accumulation de calcium sur les parois de la vésicule biliaire qui finissent par durcir (se calcifier). Cela se produit habituellement quand les parois de la vésicule biliaire contiennent beaucoup de tissu cicatriciel qui se sont formés à cause d’une cholangite chronique (inflammation des canaux biliaires).

La cholangite sclérosante primitive est l’inflammation des canaux biliaires. Au fil du temps, l’inflammation endommage les parois des canaux biliaires, ce qui fait que du tissu cicatriciel se forme dans les canaux et qu'ils deviennent plus étroits.

Kystes cholédociens

Les kystes cholédociens, une maladie congénitale rare des voies biliaires, élargissent (dilatent) anormalement les canaux biliaires. Ils peuvent causer de l’inflammation et une circulation anormale de la bile dans les canaux biliaires et la vésicule biliaire.

Il existe 5 types de kystes cholédociens. On les classe en fonction de leur emplacement et du degré de dilatation. Le type 5, aussi appelé maladie de Caroli, est le plus grave. Quand on observe également une accumulation de tissus cicatriciels (fibrose) dans le foie, on parle alors de syndrome de Caroli.

Jonction pancréaticobiliaire anormale

La jonction pancréaticobiliaire est l’endroit où le canal pancréatique et le canal cholédoque se rejoignent. La jonction pancréaticobiliaire anormale est un problème congénital rare caractérisé par la présence de cette jonction hors de la paroi du duodénum.

Cette anomalie force les sucs digestifs du pancréas à retourner dans les canaux biliaires plutôt que dans l’intestin grêle, ce qui peut causer l’inflammation des voies biliaires.

Excès de poids

L’embonpoint et l’obésité font augmenter le risque de cancer des voies biliaires.

Apprenez-en davantage sur les façons de maintenir un poids santé.

Certaines infections

Les infections par les parasites ou les bactéries qui suivent font augmenter le risque de cancer des voies biliaires.

Les douves du foie forment un groupe de parasites, dont Opisthorchis viverrini (O. viverrini) et Clonorchis sinensis (C. sinensis). Elles peuvent causer l’inflammation du foie et des voies biliaires. Manger du poisson ou des crevettes d’eau douce crus ou pas assez cuits provenant de régions où des douves du foie sont présentes peut être une porte d’entrée à l’infection. Ces parasites pourraient être dans votre corps sans que vous éprouviez de symptômes pendant de nombreuses années. Une infection aux douves du foie accroît le risque de cancer des canaux biliaires.

Salmonella typhi (S. typhi) est un type de bactérie qui cause la fièvre typhoïde. Cette bactérie peut parfois être présente dans votre corps sans que vous ayez de symptômes. La fièvre typhoïde peut se propager d’une personne à une autre par un contact avec des selles ou de l’urine. L’infection à la S. typhi, même si elle ne provoque pas de symptômes, accroît le risque de cancer de la vésicule biliaire.

Maladie inflammatoire de l’intestin

La maladie inflammatoire de l’intestin (MII) est un autre terme employé pour désigner la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn. La MII est un type de maladie auto-immune qui provoque l’inflammation du tube digestif. Des études montrent que les personnes atteintes d’une MII risquent davantage d’avoir un cancer des voies biliaires. Chez les personnes atteintes d’une MII et d’une cholangite sclérosante primitive, ce risque est encore plus élevé.

Contact avec le Thorotrast

Le dioxyde de thorium (Thorotrast) est un produit de contraste qui était employé autrefois pour les examens d’imagerie. Des études montrent que les personnes à qui on a injecté du Thorotrast risquent davantage d’être un jour atteintes d’un cancer de la vésicule biliaire.

Contact avec le 1,2-dichloropropane

Être en contact avec du 1,2-dichloropropane au travail accroît le risque de cancer des voies biliaires.

Le 1,2-dichloropropane est une substance chimique employée dans l’industrie de l’imprimerie, de la fabrication de caoutchouc et de la cire, ainsi que dans la fabrication d’autres produits chimiques. Être en contact avec du 1,2-dichloropropane accroît le risque de cancer des canaux biliaires.

Apprenez-en davantage sur les façons de travailler en toute sécurité.

Risques possibles

On a établi un certain lien entre les éléments qui suivent et le cancer des voies biliaires, mais on doit poursuivre les recherches pour affirmer qu’ils sont des risques :

  • antécédents familiaux de cancer de la vésicule biliaire ou du canal biliaire;
  • diabète de type 2;
  • infection au virus de l’hépatite B (VHB) et au virus de l’hépatite C (VHC);
  • infection à Helicobacter pylori (H. pylori) (bactérie qui s’attaque à l’estomac);
  • nombre de grossesses chez une personne (parité);
  • cirrhose du foie ou des voies biliaires;
  • consommation d’alcool;
  • tabagisme.

Comprendre votre risque de cancer

Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur les risques à votre équipe de soins. Sachez comment on peut prévenir le cancer et ce que vous pouvez faire pour réduire votre risque.

Révision par les experts et références

  • Canadian Cancer Society | Société canadienne du cancer
  • American Institute for Cancer Research, World Cancer Research Fund . Continuous Update Project Report: Body Fatness and Weight Gain and the Risk of Cancer. 2018 : https://www.aicr.org/.
  • American Institute for Cancer Research / World Cancer Research Fund . Continuous Update Project Report: Diet, Nutrition, Physical Activity and Stomach Cancer . 2018 : https://www.wcrf.org/.
  • Binda C, Gibiino G, Coluccio C, Sbrancia M, Dajti E, Sinagra E, et al.. Biliary diseases from the microbiome perspective: How microorganisms could change the approach to benign and malignant diseases. Microorganisms. 2022: 10(2):312.
  • Chen J, Ke K, Liu Z, Yang L, Wang L, Zhou J, et al. . Body mass index and cancer risk: an umbrella review of meta-analyses of observational studies. Nutrition and Cancer. 2023: 75(4):1051–1064.
  • Clements O, Eliahoo J, Kim JU, Taylor-Robinson SD, Khan A. Risk factors for intrahepatic and extrahepatic cholangiocarcinoma: a systematic review and meta-analysis. Journal of Hepatology. 2020: 72(1):95–103.
  • Ellington TD, Momin B, Wilson RJ, Henley SJ, Wu M, Ryerson AB. Incidence and mortality of cancers of the biliary tract, gallbladder, and liver by sex, age, race/ethnicity, and stage at diagnosis: United States, 2013-2017. Cancer Epidemiology, Biomarkers, and Prevention. 2021: 30(9):1607–1614.
  • Gros B, Gómez Perez A, Pleguezelo M, Serrano Ruiz FJ, de la Mata M, Rodríguez-Perálvarez M. Helicobacter species and hepato-biliary malignancies: A systematic review and meta-analysis. Cancers. 2023: 15(3):595.
  • Hemminki K, Försti A, Hemminki O, Liska V, Hemminki A. Long-term survival trends in cancer of the gallbladder and extrahepatic bile ducts in Denmark, Finland, Norway, and Sweden with etiological implications related to thorotrast. International Journal of Cancer. 2022: 151(2):200–208.
  • International Agency for Research on Cancer (IARC). Volume 100B: Biological agents: a review of human carcinogens. 2012: http://monographs.iarc.fr/ENG/Monographs/vol100B/mono100B.pdf.
  • International Agency for Research on Cancer (IARC). Volume 100D: Radiation: a review of human carcinogens. 2011: http://monographs.iarc.fr/ENG/Monographs/vol100D/mono100D.pdf.
  • International Agency for Research on Cancer (IARC). Volume 100E: Personal Habits and Indoor Combustions. 2012: http://monographs.iarc.fr/ENG/Monographs/vol100E/mono100E.pdf.
  • International Agency for Research on Cancer (IARC). Volume 110: Some Chemicals Used as Solvents and in Polymer Manufacture: a review of human carcinogens. 2016: https://publications.iarc.fr/547.
  • Jackson SS, Van Dyke AL, Zhu B, Pfeiffer RM, Petrick JL, Adami HO, et al.. Anthropomorphic risk factors for cancer of the biliary tract in the Biliary Tract Cancers Pooling Project. Cancer Research. 2019: 79(15):3973–3983.
  • Jackson SS, Adami HO, Andreotti G, Beane-Freenman LE, de Gonzálezx AB, Buring JE, et al.. Associations between reproductive factors and biliary tract cancers in women from the Biliary Tract Cancers Pooling Project. Journal of Hepatology. 2020: 73(4):863–872.
  • Kamisawa T, Kaneko K, Hoi T, Ando H. Pancreaticobiliary maljunction and congenital biliary dilation. The Lancet. 2017: 2(8):610–618.
  • Koshiol J, Ferreccio C, Devesa SS, Roa JC, Fraumeni JF. Biliary tract cancer. Thun MJ, Linet MS, Cerhan JR, Haiman CA Schottenfeld D, eds.. Schottenfeld and Fraumeni Cancer Epidemiology and Prevention. 4th ed. New York, NY: Oxford University Press; 2018: Kindle version, [chapter 34] https://read.amazon.ca/?asin=B0777JYQQC&language=en-CA.
  • Liang Y, Yang Z, Zhong R. Primary biliary cirrhosis and cancer risk: a systematic review and meta-analysis. Hepatology. Baltimore, MD: 2012: 56(4):1409–1417.
  • Lugo A, Peveri G, Gallus S. Should we consider gallbladder cancer a new smoking-related cancer? A comprehensive meta-analysis focused on dose-response relationships. International Journal of Cancer. 2020: 146(12):3304–3311.
  • Makiuchi T, Sobue T, Kitamura T, Sawada N, Iwasaki M, Yamaji T, et al.. Smoking, alcohol consumption, and risks for biliary tract cancer and intrahepatic bile duct cancer. Journal of Epidemiology. 2019: 29(5):180–186.
  • Marie C, Petri WA. Fluke infections of the liver. Merck Manual Consumer Version. Kenilworth, NJ: Merck & Co, Inc; 2023: https://www.merckmanuals.com/en-ca/home.
  • McGee EE, Jackson SS, Petrick JL, Van Dyke AL, Adamiu HO, Albanes D, et al.. Smoking, alcohol, and biliary tract cancer risk: a pooling project of 26 prospective studies. Journal of the National Cancer Institute. 2019: 111(12):1263–1278.
  • Murthy SK, Kuenzig ME, Windsor JW, Matthews P, Tandon P, Benchimol EI, et al.. The 2023 impact of inflammatory bowel disease in Canada: cancer and IBD. Journal of the Canadian Association of Gastroenterology. 2023: 6(Supp 2):S83–S96.
  • National Center for Advancing Translational Sciences, Genetic and Rare Diseases Information Center. Caroli Disease. National Institutes of Health; 2023: https://rarediseases.info.nih.gov/.
  • National Toxicology Program. Report on Carcinogens Monograph on Helicobacter pylori (Chronic Infection). Department of Health and Human Services; 2018: https://ntp.niehs.nih.gov/ntp/roc/monographs/hpylori_final20181026_508.pdf.
  • National Toxicology Program. Report on Carcinogens. 15 ed. Research Triangle Park, NC: US Department of Health and Human Services, Public Health Service; 2021: https://ntp.niehs.nih.gov/whatwestudy/assessments/cancer/roc/index.html.
  • Oh EH, Kim YJ, Kim M, Park SH, Kim TO, Park SH. Risks of colorectal cancer and biliary cancer according to accompanied primary sclerosing cholangitis in Korean patients with ulcerative colitis: a nationwide population-based study. Intestinal Research. 2023: 21(2):252–265.
  • Park JH, Hong JY, Han K, Park YS, Park JO. Light to moderate alcohol consumption increases the risk of biliary tract cancer in prediabetes and diabetes but not in normoglycemic status: a nationwide cohort study. Journal of Clinical Oncology. 2022: 40(31):3623–3632.
  • Saiman Y. Cholecystitis. Merck Manual Consumer Version. Kenilworth, NJ: Merck & Co, Inc; 2023: https://www.merckmanuals.com/en-ca/home.
  • Saiman Y. Primary sclerosing cholangitis. Merck Manual Consumer Version. Kenilworth, NJ: Merck & Co, Inc; 2023: https://www.merckmanuals.com/en-ca/home. yrmirP.
  • Seeherunwong A, Chaiear N, Kluntikeo N, Epanyaskul C. Cholangiocarcinoma attributed to occupation: a systematic review. Asian Pacific Journal of Cancer Prevention. 2022: 23(6):1837–1845.
  • Statistics Canada. Table: 13-10-0111-01: Number and rates of new cases of primary cancer, by cancer type, age group and sex . 6/19 .
  • Umar J, Kudaravali P, John S. Caroli disease. StatPearls [Internet]. 2023.
  • Yu J, Refsum E, Helsingen LM, Folseraas T, Ploner A, Wieszczy P, et al.. Risk of hepato-pancreato-biliary cancer is increased by primary sclerosing cholangitis in patients with inflammatory bowel disease: a population-based cohort study. United European Gastroenterology Journal. 2022: 10(2):212–224.
  • Zulfiqar M, Chatterjee D, Yoneda N, Hoegger MJ, Ronot M, Hecht EM, et al.. Imaging features of premalignant biliary lesions and predisposing conditions with pathologic correlations. Radiographics. 2022: 42(5):1320–1337.

Non-responsabilité médicale

L'information fournie par la Société canadienne du cancer ne saurait remplacer le lien qui vous unit à votre médecin. Nos renseignements sont d’ordre général; avant de prendre toute décision de nature médicale ou si vous avez des questions concernant votre état de santé personnel, assurez-vous de parler à un professionnel de la santé qualifié.

Nous faisons le maximum pour que les renseignements que nous diffusons soient toujours exacts et fiables, mais nous ne pouvons garantir leur exhaustivité, pas plus que l’absence totale d’erreur.

La Société canadienne du cancer n’assume aucune responsabilité quant à la qualité des renseignements ou des services offerts par d'autres organismes mentionnés sur cancer.ca, pas plus qu’elle ne cautionne un service, un produit, un traitement ou une thérapie en particulier. 


1-888-939-3333 | cancer.ca | © 2024 Canadian Cancer Society