Méditation

La méditation est une forme de thérapie du corps et de l’esprit. Les thérapies du corps et de l’esprit reposent sur le lien qui existe entre le corps et l’esprit et sur la manière dont la santé de l’un influence la santé de l’autre.

La méditation est la pratique visant à concentrer ou focaliser l’attention afin d’accroître la prise de conscience mentale et de calmer le corps et l’esprit. Le but est de prendre conscience des pensées qui occupent habituellement votre esprit ou de sentir les sensations qui habitent votre corps et votre esprit.

Une des parties les plus importantes de la méditation est la respiration consciente, soit le fait de prendre conscience de la façon dont on respire. Prendre des respirations régulières, lentes, profondes et calmes aide à détendre votre corps et votre esprit. On croit que ce type de respiration peut aider à baisser la pression artérielle et à réduire le stress et l’anxiété.

On utilise de nombreux types de méditation dans différentes cultures depuis des milliers d’années. La méthode traditionnelle pour méditer est de s’asseoir les jambes croisées sur un matelas posé au sol, mais vous pouvez méditer en étant assis sur une chaise ou allongé. Dans la méditation en marche, vous marchez lentement dans un labyrinthe ou le long d’un chemin spécialement conçu pour la méditation. D’autres thérapies complémentaires, comme le tai-chi et le yoga, combinent le mouvement volontaire et la méditation.

De nombreuses personnes essaient différents types de méditation pour voir ce qui fonctionne le mieux avec elles. Au début, il est possible que vous trouviez difficile de méditer, mais la plupart des personnes s’améliorent avec la pratique. Vous pouvez vous adonner à la méditation une ou deux fois par jour pendant de courtes périodes de 10 ou 15 minutes ou pendant de plus longues périodes de temps.

Certaines pratiques méditatives comportent un aspect religieux ou spirituel, tandis que d’autres n’en ont pas. Vous pouvez vous concentrer sur l’amour ou la gratitude, ou vous pouvez réfléchir à un poème ou à une œuvre d’art que vous trouvez inspirant.

La méditation comme thérapie complémentaire

À l’heure actuelle, il n’y a aucune preuve que la méditation peut traiter le cancer en lui-même. Les personnes utilisent souvent la méditation comme moyen de se détendre et de gérer le stress et l’anxiété.

Des recherches ont démontré que la méditation régulière peut aider à atténuer la douleur chronique, l'anxiété et les troubles du sommeil. Elle peut aussi aider à réduire la pression artérielle et à améliorer l’humeur des personnes atteintes du cancer.

Effets secondaires et risques de la méditation

Si vous envisagez d’essayer la méditation, parlez-en à votre équipe de soins de santé. La méditation est considérée comme sécuritaire pour la plupart des personnes. Si vous avez des antécédents de dépression ou d’autres troubles de santé mentale, vous devriez en parler à votre équipe de soins de santé et à votre instructeur de méditation pour vous assurer que cette thérapie est sécuritaire pour vous.

Quelques personnes se sont senties désorientées ou anxieuses après avoir essayé la méditation. Certaines personnes trouvent inconfortable de rester dans la même position pendant une longue période de temps. D’autres personnes pourraient ne pas être capables de s’asseoir sur le plancher ou de s’adonner aux pratiques de méditation qui comprennent des mouvements. Un instructeur de méditation peut vous aider à trouver une position ou une technique de méditation qui vous convient le mieux.

Trouvez un instructeur de méditation

Vous pouvez pratiquer la méditation par vous-même ou vous joindre à un groupe guidé par un instructeur de méditation. L’instructeur de méditation peut être un instructeur de yoga, un conseiller, un psychologue, un psychiatre ou un autre professionnel de la santé. De nombreux centres communautaires et studios de yoga offrent des activités de méditation en groupe. Votre centre de traitement du cancer organise peut-être des groupes où l’on pratique la méditation ou le contrôle du stress par la pleine conscience.

Révision par les experts et références

  • Branstrom R, Kvillemo P & Tedlie Moskowitz J . A randomized study of the effects of mindfulness training on psychological well-being and symptoms of stress in patients treated for cancer at 6-month follow-up. International Journal of Behavioral Medicine. Springer; 2012.
  • Carlson LE . Meditation and yoga. Holland JC, Breitbart WS, Jacobsen PB, Lederberg MS, Loscalzo MJ, McCorkle R (eds.). Psycho-Oncology. 2nd ed. Oxford University Press; 2010: 58: 429-439.
  • Decker G . Complementary and alternative medicine (CAM) therapies in integrative oncology. Yarbro, CH, Wujcki D, & Holmes Gobel B. (eds.). Cancer Nursing: Principles and Practice. 7th ed. Sudbury, MA: Jones and Bartlett; 2011: 24: 626-654.
  • Fouladbakhsh JM, Davis, JE & Yarandi HN . Using a standardized Viniyoga protocol for lung cancer survivors: a pilot study examining effects on breathing ease. Journal of Complementary and Integrative Medicine. De Gruyter; 2013.
  • National Center for Complementary and Alternative Medicine. Meditation: An Introduction. US Department of Health and Human Services; 2010: http://nccam.nih.gov/sites/nccam.nih.gov/files/meditation.pdf.
  • National Center for Complementary and Alternative Medicine. Relaxation Techniques for Health: An Introduction. US Department of Health and Human Services; 2013: http://nccam.nih.gov/health/stress/relaxation.htm.
  • Sarenmalm EK, Martensson LB, Holmber SB, et al . Mindfulness based stress reduction study design of a longitudinal randomized controlled complementary intervention in women with breast cancer. BMC Complementary and Alternative Medicine. BioMed Central; 2013.
  • Zernicke KA, Campbell TS, Speca M, et al . The eCALM Trial-eTherapy for cancer applying mindfulness: online mindfulness-based cancer recovery program for underserved individuals living with cancer in Alberta: protocol development for a randomized wait-listcontrolled clinical trial. BMC Complementary and Alternative Medicine. BioMed Central; 2013.