Troubles de l’audition

Des troubles de l'audition peuvent apparaître après certains types de traitement du cancer. Ils peuvent se manifester dans les 2 premières années qui suivent le traitement ou plus tard.

Si vous éprouvez une perte auditive, il est important d’en parler à votre équipe de soins. Une perte auditive peut aussi être le signe d'autres problèmes, par exemple une tumeur qui exerce une pression sur une structure contribuant à l'audition.

Les oreilles sont déjà bien formées à la naissance; l'audition joue toutefois un rôle majeur dans le développement de la parole et du langage au cours des 3 premières années de vie, alors que le cerveau poursuit son développement et sa maturation. Les bébés et les enfants ont un risque plus élevé de développer des troubles de l'audition après un traitement du cancer. Les effets tardifs de certains traitements peuvent entraîner une perte auditive permanente et grave (profonde); ces enfants pourraient avoir de la difficulté à apprendre à parler.

Fonctionnement des oreilles

Les oreilles captent et traitent les sons, puis envoient des signaux au cerveau. Les oreilles aident également à garder l'équilibre. L'oreille se compose de 3 parties principales.

L'oreille externe comprend la partie visible de l’oreille, qui capte les sons. Elle comprend aussi le conduit auditif externe où le cérumen est produit. Le cérumen aide à combattre les infections en retenant la saleté afin de maintenir le conduit propre.

L'oreille moyenne comprend 3 osselets qui forment une chaîne reliant le tympan à l'oreille interne. C'est le tympan qui sépare l'oreille moyenne de l'oreille externe. L'oreille moyenne est normalement remplie d'air. Pendant qu'elles traversent le tympan pour atteindre l'oreille interne, les ondes sonores sont transformées en vibrations. L'oreille moyenne renferme également la trompe d'Eustache. Celle-ci est logée à l'intérieur du crâne, entre la cavité nasale et l'oreille interne, et reliée à la partie supérieure de la gorge. La trompe d’Eustache équilibre la pression de l’air dans l’oreille afin qu'elle soit égale des deux côtés du tympan.

L'oreille interne contient la cochlée, qui est un petit tube enroulé rempli de liquide et tapissé de minuscules cils sensoriels. Lorsqu'un son parvient à la cochlée, les vibrations font bouger les cils, formant ainsi les signaux nerveux qui sont transmis au cerveau.

Schéma de l'oreille
Schéma de l'oreille

Causes

Les traitements du cancer qui suivent ainsi que d'autres facteurs peuvent causer des troubles de l'audition.

Chimiothérapie

Les agents chimiothérapeutiques à base de platine, comme le cisplatine et le carboplatine, peuvent endommager la cochlée dans l'oreille interne.

Le risque de dommages à la cochlée augmente lorsque de fortes doses de chimiothérapie sont administrées. Ces dommages peuvent causer une perte de l'audition ou des troubles de l'équilibre permanents.

Certaines personnes peuvent subir une importante perte auditive après avoir reçu certains agents chimiothérapeutiques, même à faibles doses, tandis que d'autres personnes ayant reçu ces mêmes médicaments à plus fortes doses n'ont aucune perte auditive. Des chercheurs tentent de déterminer si la génétique pourrait avoir un lien avec les effets des agents chimiothérapeutiques sur l'audition.

Radiothérapie

Une radiothérapie à la tête, à l'oreille ou au cerveau peut causer des troubles de l'audition. Ces troubles se manifestent souvent dans les 3 années qui suivent le traitement et peuvent s'aggraver avec le temps. Les personnes qui reçoivent une forte dose de radiation à la cochlée ou celles qui ont moins de 4 ans lors du traitement risquent davantage d'éprouver des troubles auditifs. Ce risque peut également augmenter si des agents chimiothérapeutiques à base de platine sont administrés en association avec la radiothérapie.

La radiation dirigée vers l'oreille peut durcir le cérumen, irriter les tissus ou causer l’enflure de la trompe d’Eustache, ce qui entraîne l’accumulation de liquide dans l’oreille interne. Ces problèmes peuvent être temporaires et se dissiper quelques mois après la radiothérapie.

De fortes doses de radiation peuvent causer des troubles auditifs et une perte de l'audition plus permanents. Ces troubles peuvent apparaître si la radiation modifie les petits os à l'intérieur de l'oreille moyenne ou entraîne des problèmes pour la trompe d'Eustache.

Chirurgie

Une chirurgie affectant le cerveau, l'oreille ou le nerf auditif peut être à la source de troubles de l'audition.

Certains médicaments

Les médicaments qui peuvent entraîner des troubles de l'audition comprennent :

  • des antibiotiques, comme l'érythromycine, la néomycine, la gentamicine, la streptomycine ou la tobramycine;
  • des diurétiques, comme le furosémide (Lasix) ou l'acide éthacrynique (Edecrin).

Autres facteurs

Les facteurs suivants peuvent accroître le risque de troubles de l'audition :

  • être âgé de moins de 4 ans au moment du traitement;
  • recevoir à la fois de la chimiothérapie et de la radiothérapie;
  • être déjà atteint de troubles auditifs ou présenter un risque de tels troubles avant de recevoir un traitement du cancer;
  • avoir une tumeur, une chirurgie ou une infection au cerveau, à l'oreille ou au nerf auditif, ce qui peut entraîner une accumulation de liquide dans le cerveau et affecter l'audition.

Types de troubles de l'audition

Les troubles de l'audition qui peuvent apparaître après un traitement du cancer sont entre autres la perte auditive et les bourdonnements d'oreille (acouphène). La perte auditive peut être légère ou grave, ou se situer quelque part entre les deux. Vous pourriez avoir une perte auditive, un acouphène ou les deux.

Il existe 2 types principaux de perte de l'audition.

La surdité de transmission est causée par une obstruction à l'intérieur de l'oreille, à cause par exemple d'une accumulation de liquide ou de cérumen, qui empêche le son d'atteindre l'oreille interne. La surdité de transmission peut être attribuable à des problèmes avec la trompe d’Eustache, située dans l’oreille moyenne (dysfonctionnement de la trompe d'Eustache). Si la trompe d’Eustache ne s'ouvre pas suffisamment, la pression dans l'oreille moyenne change. Si elle reste fermée, il y a accumulation de liquide dans l'oreille moyenne. La surdité de transmission est souvent temporaire et peut être traitée. L'audition revient habituellement à la normale une fois que le problème à l’origine de la perte d’audition est traité.

La surdité de perception est causée par des dommages aux minuscules cils sensoriels dans la cochlée, au nerf auditif dans l'oreille interne ou à la partie du cerveau qui traite les sons. Il devient alors difficile de percevoir les sons doux et de différencier certains sons. Les sons à tonalité aiguë sont habituellement les premiers à être affectés par la surdité de perception. Les sons à tonalité moyenne ou grave peuvent aussi être affectés. La surdité de perception est habituellement permanente.

Il est possible d'éprouver l'un et l'autre type de perte auditive. On parle alors de perte auditive mixte.

Symptômes

Les symptômes peuvent varier selon le type de trouble de l'audition et peuvent comprendre ceux qui suivent :

  • bourdonnements ou tintements d’oreille;
  • difficulté à entendre ou distraction facile quand il y a des bruits de fond;
  • parties de conversations manquées ou besoin de faire répéter les gens;
  • aucune attention prêtée aux sons comme les voix ou le bruit ambiant;
  • étourdissements ou vertiges;
  • nausées ou vomissements;
  • trouble de développement du langage chez les jeunes enfants;
  • cérumen durci, encroûté.

Si les symptômes s’aggravent ou ne disparaissent pas, mentionnez-le à votre médecin ou à votre équipe de soins sans attendre au prochain rendez-vous fixé.

Diagnostic

Avant que le traitement du cancer commence, vous pourriez passer des examens afin de vérifier votre audition. On refait les mêmes examens pendant et après le traitement pour détecter tout changement. S'il y a une perte auditive, il se peut qu'on diminue la dose de la chimiothérapie ou de la radiothérapie.

Vous pourriez consulter un audiologiste, un otologiste ou les deux. L'audiologiste est un professionnel de la santé qui fait passer des examens pour vérifier la perte auditive. L'otologiste est un médecin qui traite les personnes atteintes de maladies de l'oreille.

Les examens permettant de vérifier l'audition peuvent comprendre les suivants.

Examen physique

Votre médecin examinera vos oreilles pour détecter tout problème, par exemple une obstruction ou une infection. Il pourrait aussi vérifier d'autres parties de votre système nerveux, notamment en examinant vos yeux et en testant vos réflexes ainsi que votre équilibre.

Test auditif

Le test auditif porte aussi le nom d'audiogramme. On peut faire passer ce test avant un traitement médicamenteux susceptible de causer des troubles de l'audition ou avant une radiothérapie à la tête. Ce test permet au médecin d’obtenir une valeur de référence à laquelle il pourra comparer votre audition pendant et après le traitement.

Lors d'un test auditif, on évalue votre capacité d'entendre différents sons. Les sons varient selon l'intensité (volume ou niveau sonore) et la tonalité (vitesse des vibrations sonores). On peut avoir recours à bien des types de tests auditifs différents pour vérifier l'audition. On les choisit selon votre âge et votre niveau de compréhension.

Apprenez-en davantage sur les tests auditifs.

Examens d’imagerie

On pourrait vous faire passer des examens d’imagerie, comme une tomodensitométrie (TDM) ou une imagerie par résonance magnétique (IRM), afin de détecter un trouble de l'audition.

Traitement des troubles de l'audition

La perte de l'audition peut affecter votre capacité à communiquer et à mener vos activités quotidiennes. Si vous présentez une perte auditive, celle-ci sera évaluée par un audiologiste, un otologiste ou un otorhinolaryngologiste (ORL), qui est un médecin du nez, de l'oreille et de la gorge.

Les traitements des troubles de l'audition pourraient comprendre les suivants :

  • nettoyage de l'oreille pour enlever du cérumen;
  • administration d'antibiotiques pour traiter une infection;
  • insertion chirurgicale d'un tube dans l'oreille pour drainer le liquide.

Des dispositifs peuvent aussi être utilisés pour atténuer les troubles de l'audition.

Les prothèses auditives peuvent améliorer l'audition. Il s'agit de petits appareils qui amplifient les sons. La prothèse se porte à l'intérieur de votre oreille ou derrière votre oreille. Différents types de prothèses sont offerts; le choix variera selon votre âge, votre taille et l'ampleur de votre perte auditive.

Les générateurs de bruits peuvent aider à soulager les acouphènes. Ils émettent des sons qui couvrent les bourdonnements afin que ceux-ci soient moins incommodants. Ces générateurs de bruits peuvent être intégrés à une prothèse auditive.

Les appareils d'entraînement auditif (ou systèmes MF, pour modulation de fréquence) sont des appareils à porter lorsque vous êtes dans une pièce (par exemple une salle de cours) où vous devez vous concentrer sur ce que dit une personne en particulier. La personne qui parle porte un microphone et vous portez un petit appareil qui vous aide à entendre sa voix.

Les implants cochléaires sont des appareils médicaux électroniques qui sont insérés dans vos oreilles internes par voie chirurgicale. Ces implants contournent les régions endommagées des oreilles pour envoyer des signaux au nerf auditif, de sorte que vous puissiez mieux entendre.

Les services de transmission de messages aident les personnes atteintes de troubles de l'audition ou de la parole à faire et à recevoir des appels téléphoniques. Lors d'un appel effectué au moyen d'un service de transmission de messages, un téléphoniste agit comme intermédiaire dans la conversation en communiquant avec une personne à l'aide du texte et avec l'autre par la voix.

D'autres accessoires adaptés sont également à la disposition des personnes malentendantes, tels que ceux-ci :

  • réveille-matin émettant des vibrations;
  • détecteurs de fumée dotés de lumières clignotantes;
  • décodeurs de sous-titrage pour la télévision.

D'autres méthodes de communication sont entre autres la lecture labiale (lecture sur les lèvres), le langage des signes et le langage parlé complété (LPC).

Voici quelques conseils pour faciliter la communication si vous éprouvez une perte auditive :

  • Informez les autres personnes que vous avez de la difficulté à entendre.
  • Demandez à la personne de se placer face à vous et d'attirer votre attention avant de commencer à parler.
  • Demandez à la personne de parler clairement et de ne pas parler trop rapidement.
  • Faites en sorte que votre conversation ait lieu dans un endroit bien éclairé.
  • Réduisez les bruits de fond ou choisissez un endroit tranquille pour avoir votre conversation.

Protection de vos oreilles

Empêchez que votre audition se détériore davantage en traitant rapidement les otites et tout autre problème d'oreille. Évitez ce qui peut endommager davantage votre audition. Évitez les bruits forts comme ceux produits par les aspirateurs, les séchoirs à cheveux, les tondeuses à gazon, les taille-bordures, les souffleuses à feuilles, les motocyclettes ou les motoquads. Protégez vos oreilles lors de tâches qui vous exposent à des bruits forts, comme la lutte contre le feu, la construction, le travail agricole et le travail dans un aéroport, ou essayez d'éviter ce type de travail. Portez des bouchons d'oreille lors de concerts ou abstenez-vous d'y assister. Lorsque vous utilisez des écouteurs, ne réglez pas le volume à un niveau élevé. Si vous ne pouvez pas éviter l'exposition au bruit, portez des accessoires de protection comme des bouchons d'oreille ou des coquilles antibruit, et limitez votre exposition le plus possible.

Suivi

Toutes les personnes traitées pour un cancer doivent avoir un suivi régulier. L’équipe de soins établira un plan de suivi en fonction du type de cancer, des traitements reçus et de vos besoins. Le suivi peut comprendre un examen physique ainsi que des tests auditifs.  

On recommande aux personnes qui reçoivent une chimiothérapie de passer un test auditif tous les 2 ans après la fin du traitement. Les personnes qui reçoivent une radiothérapie devraient passer un test auditif tous les 5 ans.

Dans le cas des enfants, il est très important de planifier pour eux des tests auditifs à intervalles réguliers avant ou pendant qu'ils apprennent à parler. Un enfant qui ne peut pas entendre les autres ou communiquer avec eux risque d'avoir de la difficulté à se faire des amis et à socialiser, et pourrait éprouver des problèmes d'apprentissage scolaire.

Si votre audition change, vous aurez peut-être besoin d'un suivi plus rapproché. Les personnes qui reçoivent des traitements de radiothérapie risquent davantage de subir une perte progressive d'audition avec le temps.

Révision par les experts et références

  • American Cancer Society. Children Diagnosed With Cancer: Late Effects of Cancer Treatment. Atlanta, GA: American Cancer Society; 2012.
  • Late effects of childhood cancer. American Society of Clinical Oncology (ASCO). Cancer.Net. Alexandria, VA.: American Society of Clinical Oncology (ASCO); 2011.
  • Armenian SH, Meadows AT, Bhatia S . Late effects of childhood cancer and its treatment. Pizzo, P. A. & Poplack, D. G. (Eds.). Principles and Practice of Pediatric Oncology. 6th ed. Philadelphia: Lippincott Williams & Wilkins; 2011: 47: pp. 1368-1387.
  • Hobbie WL, Carlson C, Harvey J et al . Care of the survivor of childhood cancer. Baggott C, Fochtman D, Foley GV & Patterson Kelly, K (eds.). Nursing Care of Children and Adolescents with Cancer and Blood Disorders. 4th ed. APHON; 2011: 20: pp. 694-763.
  • Martini FH, Timmons MJ, Tallitsch RB. Human Anatomy. 7th ed. San Francisco: Pearson Benjamin Cummings; 2012.
  • National Cancer Institute. Late Effects of Treatment for Childhood Cancer (PDQ®) Patient Version. Bethesda, MD: National Cancer Institute; 2013.
  • Long-Term Follow-Up Guidelines for Survivors of Childhood, Adolescent, and Young Adult Cancers. National Childhood Cancer Foundation & Children's Oncology Group. CureSearch. Bethesda, MD: 2008: http://www.survivorshipguidelines.org/.
  • Shad AT . Late effects of childhood cancer and treatment. eMedicine.Medscape.com. WebMD LLC; 2012.