Troubles dentaires

Des troubles dentaires peuvent apparaître pendant et après certains types de traitement du cancer. Il arrive que des troubles dentaires se manifestent comme effet tardif des traitements du cancer reçus dans l’enfance. Les enfants qui reçoivent des traitements avant l'âge de 8 ans risquent davantage d'éprouver des troubles dentaires car leurs dents ne sont pas encore totalement formées.

Fonctionnement des dents et des mâchoires

La bouche, y compris les dents et les mâchoires, est l’endroit où débute le processus de digestion. Dans la bouche, les aliments sont mêlés à la salive avant d’être mastiqués par les dents. Ce processus permet de décomposer les aliments avant de les avaler.

La mâchoire supérieure (maxillaire) est le plus gros os du visage. Elle est le lieu d’implantation des dents supérieures. La mâchoire inférieure (mandibule) porte les dents inférieures. Pour mastiquer des aliments et parler, on doit ouvrir et fermer la bouche en faisant bouger les mâchoires supérieure et inférieure. Le mouvement des mâchoires est contrôlé par des muscles.

Schéma des dents et des mâchoires
Schéma des dents et des mâchoires

Causes

Les traitements du cancer qui suivent peuvent causer des troubles dentaires.

Radiothérapie

La radiothérapie dirigée vers la bouche, la tête ou le cou peut affecter la muqueuse de la bouche et les glandes salivaires, qui sont très sensibles à la radiation. Il peut alors s'ensuivre une sécheresse de la bouche, des caries dentaires et d'autres troubles dentaires. Plus la dose de radiation est forte, plus le risque de troubles dentaires est élevé.

L'administration d'agents chimiothérapeutiques en association avec la radiothérapie augmente le risque de troubles dentaires.

Une irradiation corporelle totale (ICT) peut affecter les dents. Dans le cas d'enfants, les dents pourraient ne pas se former normalement. Dans le cas d'adultes, l'ICT pourrait engendrer des troubles dentaires.

Chimiothérapie

La chimiothérapie peut affecter la muqueuse de la bouche et les glandes salivaires, ce qui peut entraîner la sécheresse de la bouche, des caries dentaires ainsi que d'autres troubles dentaires. Après une chimiothérapie, le développement des dents peut aussi être affecté chez les enfants de moins de 8 ans ou chez ceux qui n'ont pas encore leurs dents d'adulte. Les troubles dentaires sont plus fréquents dans les cas où de fortes doses de chimiothérapie sont administrées.

Greffe de cellules souches

Différents aspects de la greffe de cellules souches peuvent mener à des troubles dentaires. Les médicaments administrés pour éviter que le corps rejette les nouvelles cellules souches, comme l'azathioprine (Imuran), font augmenter le risque de troubles dentaires. Les agents chimiothérapeutiques couramment utilisés pour la préparation à une greffe de cellules souches, comme le busulfan et le cyclophosphamide, peuvent aussi affecter les dents et leur développement. Il est possible également que les personnes présentant une réaction chronique du greffon contre l'hôte (GVH) à la suite d’une greffe de cellules souches éprouvent des troubles dentaires, comme des caries et une affection des gencives.

Types de troubles dentaires

Différents types de troubles dentaires peuvent apparaître après une chimiothérapie, une radiothérapie ou une greffe de cellules souches, dont les suivants :

  • risque accru de caries dentaires;
  • raccourcissement ou amincissement des racines des dents;
  • absence de dents ou de racines;
  • plaques blanches ou décolorées sur les dents
  • rainures ou petits points sur les dents;
  • tendance à avoir des taches sur les dents;
  • changements du goût.

Une radiothérapie dirigée vers la région de la bouche ou des mâchoires peut aussi entraîner les effets suivants :

  • sécheresse de la bouche causée par une production moindre de salive;
  • risque accru que les dents soient sensibles à la chaleur et au froid;
  • trismus (difficulté à ouvrir la bouche);
  • trouble de l’articulation temporomandibulaire (ATM), qui cause une douleur à l’avant de l’oreille;
  • raideur des muscles de la mâchoire (fibrose);
  • affection des gencives;
  • ostéoradionécrose (mort d'un os causé par la radiothérapie);
  • cancer de la cavité buccale.

Les enfants traités avant que leurs dents soient complètement formées peuvent aussi éprouver ces problèmes de développement des dents et des mâchoires :

  • dents trop petites;
  • dents permanentes qui apparaissent plus tard qu'à l'habitude (éruption retardée);
  • perte précoce des dents ou dents de lait qui ne tombent pas;
  • surplomb vertical ou surplomb horizontal négatif;
  • croissance anormale des os du visage et du cou.

Symptômes

Les symptômes varient selon le type de trouble dentaire et peuvent comprendre les suivants :

  • rougeur, sensibilité ou boursouflure des gencives;
  • gencives ayant tendance à saigner facilement;
  • douleur aux dents ou sensibilité des dents;
  • plaie dans la bouche qui ne guérit pas ou qui saigne facilement;
  • changement de couleur des tissus de la bouche;
  • masse, épaississement ou point rugueux dans la bouche;
  • endolorissement ou engourdissement de la bouche ou des lèvres.
Si les symptômes s’aggravent ou ne disparaissent pas, mentionnez-le à votre médecin ou à votre équipe de soins sans attendre au prochain rendez-vous fixé.

Diagnostic

En cas de troubles dentaires, vous pouvez consulter un dentiste, un orthodontiste ou un chirurgien buccal. Ils pourraient vous faire passer les examens suivants :

  • un examen des dents et de la bouche;
  • des radiographies pour évaluer la formation des dents et des mâchoires;
  • une radiographie panoramique (panorex), c'est-à-dire une radiographie des mâchoires supérieure et inférieure, pour constater l'état de santé des dents, des racines et des os de soutien.

Soulagement des troubles dentaires

Selon les types de troubles dentaires qui se manifestent, les traitements peuvent comprendre les suivants :

  • mise en place de couronnes, si les dents d’adulte ne sont pas en santé ou ne se développent pas comme il faut;
  • chirurgie reconstructive, pour corriger une mauvaise croissance des os du visage ou des mâchoires;
  • exercices d’étirement des mâchoires, pour améliorer votre capacité à ouvrir la bouche;
  • application d’un agent de scellement (mince couche de matière plastique) à la surface des dents, pour améliorer l'apparence de dents mal positionnées ou de petite taille.

Si vous avez reçu de fortes doses de radiation au visage ou à la bouche, votre dentiste discutera avec vous et le radio-oncologue des risques d’ostéoradionécrose avant d’entreprendre toute chirurgie dentaire.

Prévention des troubles dentaires

Il est toujours important de bien prendre soin de vos dents et de vos gencives. Les soins dentaires sont très importants si vous avez reçu une radiothérapie ou une chimiothérapie, en particulier si vous étiez en bas âge.

Discutez avec votre dentiste pour en savoir davantage sur la façon de garder vos dents et votre bouche aussi saines que possible. Votre dentiste pourrait vous faire les recommandations suivantes :

  • Avoir un suivi régulier avec votre dentiste.
  • Vous brosser les dents au moins 2 fois par jour. Utiliser la soie dentaire 1 ou 2 fois par jour. Utiliser un rince-bouche ou un gel au fluorure chaque jour.
  • Utiliser des rince-bouche antibactériens au fluorure, sans alcool.
  • Appliquer du fluorure selon les indications de votre dentiste.
  • Boire souvent.
  • Utiliser de la salive artificielle.
  • Limiter la consommation d'aliments sucrés et riches en glucides.
  • Ne pas faire usage des produits du tabac.
  • Limiter la quantité d’alcool que vous consommez.

Suivi

Toutes les personnes traitées pour un cancer doivent avoir un suivi régulier. L’équipe de soins établira un plan de suivi en fonction du type de cancer, des traitements reçus et de vos besoins.

Les personnes qui reçoivent une radiothérapie à la région de la tête ou du cou ou une greffe de cellules souches devraient passer des examens dentaires tous les 6 mois. Assurez-vous de mentionner à votre dentiste tous les traitements que vous avez reçus.

Le suivi peut comprendre ce qui suit :

  • un examen des dents et des gencives;
  • des radiographies dentaires;
  • un examen de la bouche afin de détecter tout signe de cancer de la cavité buccale.

Révision par les experts et références

  • Late effects of childhood cancer. American Society of Clinical Oncology (ASCO). Cancer.Net. Alexandria, VA.: American Society of Clinical Oncology (ASCO); 2011.
  • Martini FH, Timmons MJ, Tallitsch RB. Human Anatomy. 7th ed. San Francisco: Pearson Benjamin Cummings; 2012.
  • Long-Term Follow-Up Guidelines for Survivors of Childhood, Adolescent, and Young Adult Cancers. National Childhood Cancer Foundation & Children's Oncology Group. CureSearch. Bethesda, MD: 2008: http://www.survivorshipguidelines.org/.