Traitements de la récidive de cancer de l’estomac

La récidive d'un cancer de l’estomac signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement. En présence d’une récidive de cancer de l'estomac, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de vos besoins et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement.

Chimiothérapie

La chimiothérapie est l’un des principaux traitements du cancer de l’estomac récidivant. Elle sert à ralentir la croissance du cancer. La chimiothérapie pour le cancer de l’estomac peut être administrée sous forme d’un seul médicament ou d’une association de deux médicaments ou plus. On administre parfois de la radiothérapie en même temps que la chimiothérapie (chimioradiothérapie). Les options chimiothérapeutiques les plus souvent employées pour traiter le cancer de l’estomac récidivant sont les suivantes :

  • 5-fluorouracile (Adrucil, 5-FU) – On administre souvent de la leucovorine (acide folinique) en association avec le 5-fluorouracile pour le rendre plus efficace.
  • capécitabine (Xeloda)
  • cisplatine (Platinol AQ)
  • carboplatine (Paraplatin)
  • épirubicine (Pharmorubicin)
  • docétaxel (Taxotere)
  • irinotécane (Camptosar)
  • oxaliplatine (Eloxatin)
  • paclitaxel (Taxol)
  • doxorubicine (Adriamycin)
  • mitomycine (Mutamycin)
  • méthotrexate
  • étoposide (Vepesid)

Voici quelques exemples de protocoles de chimiothérapie (association de 2 médicaments ou plus) employés pour traiter le cancer de l’estomac récidivant :

  • ECX – épirubicine, cisplatine et capécitabine
  • ECF – épirubicine, cisplatine et 5-fluorouracile
  • DCF (TCF) – docétaxel, cisplatine et 5-fluorouracile

Traitement ciblé

Le trastuzumab (Herceptin) et le ramucirumab (Cyramza) sont des médicaments ciblés employés pour traiter le cancer de l’estomac récidivant. On pourrait proposer le trastuzumab (Herceptin) comme traitement du cancer de l’estomac métastatique qui est HER2 positif.

Le traitement ciblé est habituellement administré jusqu’à ce que le cancer ne réagisse plus au traitement ou qu'il s'aggrave.

Chirurgie palliative

La chirurgie est parfois offerte aux personnes atteintes d’un cancer de l’estomac récidivant pour soulager les symptômes du cancer avancé comme les saignements, un blocage ou la douleur.

Mise en place d’une sonde d’alimentation

Si la chirurgie ou d’autres méthodes ne permettent pas de dégager le blocage causé par la tumeur gastrique, il se pourrait qu’on insère une sonde d’alimentation dans une ouverture chirurgicale pratiquée dans l’abdomen de la personne atteinte d’un cancer de l’estomac de stade avancé. On utilise une sonde d’alimentation pour nourrir la personne par voie liquide afin de l’aider à maintenir son poids.

Chirurgie pour traiter une occlusion intestinale

Une occlusion intestinale (ou blocage intestinal) survient lorsque l’intestin grêle ou le côlon est partiellement ou complètement obstrué. Cette obstruction empêche la nourriture, les liquides et les gaz de circuler normalement dans les intestins. En cas d’occlusion intestinale, une chirurgie peut être nécessaire pour enlever ou contourner la partie de l’intestin qui est bloquée.

Radiothérapie

On pourrait proposer une radiothérapie externe pour traiter une récidive de cancer de l’estomac. La radiothérapie externe est administrée seule ou en association avec une chimiothérapie. On peut y avoir recours pour soulager les symptômes du cancer avancé de l’estomac, comme les saignements non maîtrisés, la douleur, la difficulté à avaler (dysphagie) ou un blocage.

Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer

Vous pourriez envisager de recevoir un type de soins qui vous permet de vous sentir mieux sans traiter le cancer en lui-même. Ce pourrait être parce que les traitements du cancer n’agissent plus, qu’il n’est plus probable qu’ils améliorent votre état ou que leurs effets secondaires sont difficiles à tolérer. D’autres raisons peuvent expliquer pourquoi vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer.

Discutez-en avec les membres de votre équipe de soins. Ils peuvent vous aider à choisir les soins et le traitement pour un cancer avancé.

Essais cliniques

On peut vous demander si vous voulez participer à un essai clinique sur le cancer de l’estomac. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Révision par les experts et références

  • Avital, I. et al . Cancer of the stomach. DeVita VT Jr, Lawrence TS, & Rosenberg SA. Cancer: Principles & Practice of Oncology. 9th ed. Philadelphia: Wolters Kluwer Health/Lippincott Williams & Wilkins; 2011: 80: pp. 924-954.
  • BC Cancer Agency (BCCA). Stomach Cancer Management Guidelines. BC Cancer Agency; 2013: http://www.bccancer.bc.ca/HPI/CancerManagementGuidelines/Gastrointestinal/02.Stomach/default.htm.
  • Cancer Research UK. Stomach cancer. Reviewed ed. Cancer Research UK; 2014.
  • Health Canada. Cyramza Summary Basis of Decision (SBD). 2015: http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/prodpharma/sbd-smd/drug-med/sbd_smd_2015_cyramza_176810-eng.php.
  • MacKenzie M, Spithoff K, Jonker D, et al . Systemic therapy for advanced gastric cancer. Cancer Care Ontario. Evidence-Based Series (EBS) and Practice Guidelines (PG). Toronto, ON: Cancer Care Ontario; 2014.
  • National Cancer Institute. Gastric Cancer Treatment (PDQ®) Patient Version. Bethesda, MD: National Cancer Institute; 2014.
  • National Cancer Institute. Gastric Cancer Treatment (PDQ®) Health Professional Version. Bethesda, MD: National Cancer Institute; 2014.
  • National Comprehensive Cancer Network. Gastric Cancer (Version 1.2014). National Comprehensive Cancer Network; 2014.