Statistiques de survie pour le cancer du poumon à petites cellules

Dernière révision médicale :

Les statistiques de survie au cancer du poumon à petites cellules sont des estimations très générales qui doivent être interprétées avec prudence. Puisqu'elles sont fondées sur l'expérience de groupes de personnes, elles ne permettent pas de prévoir les chances de survie d'une personne en particulier.

Il existe de nombreuses méthodes différentes pour évaluer et consigner les statistiques de survie au cancer. Votre médecin peut vous expliquer les statistiques sur le cancer du poumon à petites cellules et ce qu’elles signifient pour vous.

Net survival

Net survival represents the probability (chance) of surviving cancer in the absence of other causes of death. It is used to give an estimate of the percentage of people who will survive cancer.

In Canada, the 5-year net survival for lung cancer is 22%. This means that, on average, about 22% of people diagnosed with lung cancer will live for at least 5 years. This net survival includes both non–small cell and small cell lung cancer, there are no separate net survival statistics for each type.

Survival varies with each stage of lung cancer. Generally, the earlier lung cancer is diagnosed and treated, the better the outcome.

Survie au cancer du poumon à petites cellules

De nombreuses statistiques sur le cancer du poumon à petites cellules sont consignées sous forme de survie médiane. Le mot « médiane » signifie valeur moyenne, ou centrale. La survie médiane correspond à la période de temps qui suit le diagnostic ou le début du traitement au bout de laquelle la moitié des personnes atteintes de cancer seront encore en vie. En d’autres mots, on s’attend à ce que la moitié des gens parvienne à la survie médiane ou la dépasse alors que ce ne sera pas le cas pour l’autre moitié. Si, par exemple, 50 % des personnes atteintes de cancer vivent encore 12 mois après avoir reçu leur diagnostic, la survie médiane est alors de 12 mois.

On ne dispose pas de statistiques canadiennes spécifiques sur les différents stades du cancer du poumon à petites cellules. Les renseignements suivants sont tirés de diverses sources. Ils peuvent comprendre des statistiques provenant d’autres pays susceptibles de présenter des résultats similaires au Canada.

  • Pour le stade limité du cancer du poumon à petites cellules, la survie médiane est de 12 à 16 mois, avec traitement.
  • Pour le stade étendu du cancer du poumon à petites cellules, la survie médiane est de 7 à 11 mois, avec traitement.

Questions sur la survie

Discutez de votre pronostic avec votre médecin. Le pronostic repose sur de nombreux facteurs dont ceux-ci :

  • vos antécédents de santé;
  • le type de cancer du poumon;
  • le stade;
  • les traitements choisis;
  • comment le cancer répond au traitement.

Seul un médecin qui connaît bien ces facteurs peut examiner toutes ces données de concert avec les statistiques de survie pour en arriver à un pronostic.

Révision par les experts et références

  • Stephen Lam, MD, FRCPC
  • American Cancer Society. Lung Cancer Early Detection, Diagnosis, and Staging. 2019: https://www.cancer.org/cancer/lung-cancer/detection-diagnosis-staging.html.
  • PDQ® Adult Treatment Editorial Board . Small Cell Lung Cancer Treatment (PDQ®) – Health Professional Version . Bethesda, MD : National Cancer Institute ; 2020 : https://www.cancer.gov/types/lung/hp/small-cell-lung-treatment-pdq.
  • Goldstraw P, Chansky K, Crowley J, et al. The IASLC lung cancer staging project: proposals for the revision of the TNM stage groupings in the forthcoming (eighth) edition of the TNM Classification for Lung Cancer. Journal of Thoracic Oncology. 2015: 11(1):39–51.
  • Canadian Cancer Statistics Advisory Committee. Canadian Cancer Statistics 2021. Canadian Cancer Society; 2021.