Traitement de la leucémie aiguë myéloblastique

Si vous êtes atteint de leucémie aiguë myéloblastique (LAM), votre équipe de soins élaborera un plan de traitement juste pour vous. Il se basera sur vos besoins et pourrait comporter l’association de différents traitements. Quand votre équipe de soins décide quels traitements vous proposer pour la LAM, elle prend les éléments suivants en considération :

  • votre âge
  • le sous-type de LAM
  • la présence de changements, ou anomalies, chromosomiques
  • l’administration antérieure d’une chimiothérapie pour traiter un cancer différent
  • la présence antérieure d’un trouble sanguin comme un syndrome myélodysplasique (SMD)
  • la propagation du cancer à l’encéphale et à la moelle épinière, soit le système nerveux central (SNC)
  • votre état de santé global

Réponse au traitement

Jusqu’à quel point la leucémie répond au traitement est un facteur important. Cela aide les médecins à établir la catégorie de risque pronostique et à planifier les soins futurs. Le but du traitement est de parvenir à une rémission complète.

Une rémission complète, ou réponse complète, signifie que le nombre de cellules sanguines (globules rouges, globules blancs et plaquettes) est redevenu normal et que moins de 5 % des cellules dans la moelle osseuse sont immatures (cellules blastiques, ou blastes). Il n’y a pas de signes ou de symptômes généraux de LAM ni aucun signe ou symptôme indiquant que la LAM s’est propagée à l’encéphale ou à la moelle épinière (système nerveux central, ou SNC) ni ailleurs dans le corps.

Une maladie résiduelle minime (MRM) signifie qu’il y a des cellules blastiques dans la moelle osseuse, mais on peut les observer seulement à l’aide de tests très sensibles comme la cytométrie de flux et l’amplification en chaîne par polymérase (ACP). Il n’est pas possible de détecter les cellules blastiques avec des tests standards comme l’observation des cellules au microscope.

Une maladie active signifie que des cellules blastiques sont encore présentes en cours de traitement ou que la maladie est réapparue (récidive) après le traitement. Quand la maladie est active, plus de 5 % des cellules dans la moelle osseuse sont des cellules blastiques.

Révision par les experts et références

  • American Society of Clinical Oncology (ASCO). Leukemia - Acute Myeloid - AML: Treatment Options. Alexandria, VA.: American Society of Clinical Oncology (ASCO); 2013: http://www.cancer.net/cancer-types/leukemia-acute-myeloid-aml/treatment-options.
  • Kebriaei P, Champlin R, de Lima M, et al . Management of acute leukemias. DeVita VT Jr, Lawrence TS, & Rosenberg SA. Cancer: Principles & Practice of Oncology. 9th ed. Philadelphia: Wolters Kluwer Health/Lippincott Williams & Wilkins; 2014: 131: pp. 1928-1954.
  • Kurtin SE . Leukemia and myelodysplastic syndromes. Yarbro, CH, Wujcki D, & Holmes Gobel B. (eds.). Cancer Nursing: Principles and Practice. 7th ed. Sudbury, MA: Jones and Bartlett; 2011: 57: pp. 1369-1398.
  • National Cancer Institute. Adult Acute Myeloid Leukemia Treatment (PDQ®) Health Professional Version. Bethesda, MD: National Cancer Institute; 2014: http://www.cancer.gov.
  • Wiernik PH . Diagnosis and treatment of adult acute myeloid leukemia other than acute promyelocytic leukemia. Wiernik PH, Goldman JM, Dutcher JP & Kyle RA (eds.). Neoplastic Diseases of the Blood. 5th ed. Springer; 2013: 22: pp. 375-401.

Traitement d'induction de la leucémie aiguë myéloblastique

Le traitement d’induction de la LAM est administré pendant 1 semaine pour débarrasser le sang et la moelle osseuse des cellules leucémiques. Informez-vous.

Traitement de consolidation de la leucémie aiguë myéloblastique

Le traitement de consolidation de la LAM est administré peu après l’induction pour empêcher les cellules leucémiques de réapparaître. Informez-vous.

Traitement de la leucémie aiguë myéloblastique récidivante ou réfractaire

Une LAM récidivante est réapparue après avoir été traitée. Une LAM réfractaire n’a pas répondu au traitement. Découvrez leurs traitements.

Traitement de la leucémie promyélocytaire aiguë

La leucémie promyélocytaire aiguë (LPA) est un sous-type de leucémie aiguë myéloblastique qui possède ses propres options de traitement. Informez-vous.

Chimiothérapie de la leucémie aiguë myéloblastique

Chimiothérapie : médicaments qui détruisent les cellules cancéreuses et traitement principal de la LAM. On administre habituellement de 2 à 3 médicaments.

Radiothérapie pour la leucémie aiguë myéloblastique

Radiothérapie : rayons de haute énergie pour détruire les cellules cancéreuses. On traite parfois la LAM par radiothérapie. Renseignez-vous.

Traitement ciblé pour la leucémie aiguë myéloblastique (LAM)

On a parfois recours au traitement ciblé pour traiter une LAM présentant certaines mutations génétiques ou une LAM qui exprime des protéines particulières. Le traitement ciblé a recours à des médicaments pour cibler des molécules spécifiques, comme des protéines, présentes à la surface ou à l’intérieur des cellules cancéreuses dans le but d’interrompre la croissance et la propagation du cancer tout en limitant les dommages aux cellules normales.

Greffe de cellules souches pour la leucémie aiguë myéloblastique

Greffe de cellules souches pour la LAM : pour remplacer les cellules souches qui fabriquent le sang quand elles, ou la moelle osseuse, ont été endommagées.

Traitement de soutien

Le traitement de soutien permet de contrôler les complications engendrées par la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) et ses traitements. Renseignez-vous.

Suivi après le traitement de la leucémie aiguë myéloblastique

Le suivi varie après un traitement de la leucémie aiguë myéloblastique (LAM). Informez-vous sur les visites prévues et interventions et tests possibles.